Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Lundi 12 juin 2006

Jeudi dernier, je participe au forum sur le développement soutenable de l’Ecole Polytechnique. Ils ont invité plein d’anciennes, actuelles ou futures ministres et environnementalistes de la droite (Roseline Bachelot, Corine Lepage, Nathalie Kosciusko-Morizet…). Après le débat, de jeunes X se regroupent autour de moi. Je suis frappé par leur extrême jeunesse : alors que l’âge de l’adolescence s’est décalé de plusieurs années depuis la mienne, eux ont gardé le même âge, 18 - 19 ans. Vifs, intéressés, vite pris par le sujet. Je leur fais observer quand même qu’à Polytechnique, qui est un pensionnat, donc avec des cuisines suréquipées et des milliers de verres incassables, on pourrait organiser des tribunes sur ce sujet avec autre chose que des gobelets en plastique. Broutille ? Non, car on pourra passer de l’interdiction des décharges à l’interdiction des incinérateurs, ça ne servira à rien tant que chaque citoyen ne fera pas un effort par lui-même.

A propos d’X… L’autre jour dans le métro, je croise un copain de l’Ecole, pas vu depuis 38 ans. « Ah, on te voit partout à la télé, avec l’histoire de ton père. – Oui, on voit aussi Gergorin. Tu te souviens de la revue Barbe ? – Oui, on est maintenant près de la retraite, et on tient exactement le même rôle qu’alors. »

La revue Barbe, c’est une pièce satirique que montaient chaque année les élèves, dans laquelle ils chambraient leurs professeurs ou l’administration militaire. Dans notre promotion hyper-politisée (les années 66 – 68), le rédacteur en fut Jean-Louis Gergorin, le fameux cadre EADS de l’affaire Clearstream. Lui avait choisi d’attaquer ses camarades de gauche. J’étais naturellement le Dark Vador de la pièce, à la tête d’un « Groupe d’Etudes des Sciences Occultes de Polytechnique ». J’animais en fait le Groupe d’Etudes Sociologiques de l’Ecole Polytechnique, regroupement de l’extrême gauche. Mais la pièce était très drôle, et j’avais accepté d’y jouer le rôle de Christian Stoffaes (actuel directeur à EDF).

A l’époque, les opinions étaient très polarisées : Jean-Louis Gergorin était d’extrême-droite, et la gauche d’extrême-gauche. Mais Jean-Louis était l’un des quelques-uns qui s’intéressaient beaucoup aux sciences sociales, et les oppositions politiques n’empêchaient pas une franche camaraderie. Quand lui et Christian Stoffaes, en mai 68, avaient prétendu adhérer au Comité d’Action qui dirigeait de fait l’école, j’avais quand même refusé ! Ils étaient revenus me voir peu après : « Vous n’avez pas de programme, vous n’arriverez pas à rallier la classe ouvrière. Donc vous allez perdre. Donc, nous restons de droite. » 38 ans après, je crains qu’il ait un peu perdu de sa lucidité, et que son sens de l’humour ait un peu viré à la paranoïa…

Le week-end, Ecossolies à Nantes ! C’est incroyable, la richesse, le dynamisme de la ville de Nantes, et le poids qu’y ont acquis les Verts (élus et militants) dans le domaine de l’économie sociale et solidaire.

Le débat Nord-Sud
Paul Singer (secrétaire d’Etat à l’Economie sociale du Brésil), Thierry Brun (Politis), M. Ouedraogo (Burkina), Jean Louis Laville (Crida, au micro), le maire de Reggio Calabria.

Ces Ecossolies (floralies de l’économie sociale et solidaire ?) se déploient devant le nouveau Palais de justice de Nouvel, sur les quais abandonnés et récemment reconquis.

Concert en plein air, dizaines de stands sous des tentes, plusieurs débats sous des chapiteaux…

Jeunes chanteuses solidaires
Stands aux Ecossolies

Manifestement, quand une collectivité territoriale (les villes autour de Nantes participent à la ronde : St Herblain, Orvault etc…) soutient l’économie sociale et solidaire, ça marche ! Les Ecossolies, ça ressemble à première vue à un salon Primevère ou Marjolaine. Mais quand on regarde de plus près, on s’aperçoit que dans les stands, les gens ne s’intéressent pas tant aux produits alternatifs qu’à la manière alternative de les produire et de les vendre. Et, m’explique l’organisateur Jean-Philippe Magnen, c’est aussi la préparation des Ecossolies qui compte, un an de débat avec tous les acteurs de l’ESS du coin.

Lundi, café à Chatelet avec le secrétaire général de la Sncf, Paul Mingasson. C’est lui qui m’avait invité, avant le verdict du procès de mon père. Il est visiblement sincère et découvre avec mes arguments documentés l’ampleur de la collaboration de la Sncf à la solution finale. Il me demande : « Mais vous êtes sûr que la Sncf n’a servi aux déportés ni eau, ni à manger ? Vous dites que votre père ne vous a pas raconté le voyage. » En fait, mon père l’avait déjà souligné dans la constitution de partie civile qu’il avait déposée contre Aloïs Brüner, le chef SS de Drancy. Je lui explique qu’en réalité, mon père en voulait surtout aux gendarmes français qui l’avaient gardé à Drancy et menaçaient les petits enfants juifs de la pointe de leurs mousquetons. Et lui, qui m’avait tanné pour que je fasse Polytechnique (concours qu’il n’avait pu présenter à cause de l’Occupation), m’avertissait en même temps des fautes de Bichelonne (meilleurs résultats à l’entrée à l’X depuis 1803, avec 19,75 de moyenne). Bichelonne était passé du service du Front populaire à celui de Vichy (comme ministre de l’industrie des transports), et de là à l’ultra-collaboration, jusqu’à Siegmaringen, par fascination pour l’Allemagne nazie.

Je commence à être un peu agacé des mails que je reçois, qui reprochent à mon père de se plaindre contre la Sncf et pas contre l’Etat français ou contre les nazis. Aloïs Brüner n’a jamais été jugé. L’Etat français commence à être jugé, et il est désigné comme responsable à titre principal dans le jugement de Toulouse. Aucun fonctionnaire ne s’en offusque. La mémoire de l’Etat français sous Vichy est mieux construite que celle de la Sncf sous Vichy.

Lui sait bien que ces X-Mines, les Bichelonne, Gibrat, Le Besnerais, etc ont été épurés (mais seulement pour "intelligence avec l’ennemi", par pour leur rôle dans la Déportation), mais il découvre l’horreur de leur glissement du technocratisme mal placé à l’ultra-collaboration. Il m’informe que Arno Klarsfeld n’est pas avocat de la Sncf à New-York. La discussion glisse alors vers : qu’est ce qu’une personnalité juridique, la Sncf en est-elle une ? Est-elle un service public, quasi rouage de l’Etat en l’occurrence, et donc collaboratrice au même titre que tout le régime pétainiste ? Le même jour, le président actuel, Louis Gallois, incontesté chrétien de gauche, joue le même jeu (dans Le Figaro) : une ligne pour évoquer les cadres épurés, des dizaines pour rappeler les cheminots résistants. Le problème, c’est que la responsabilité d’une institution, c’est le choix de ses chefs, pas ceux des salariés d’en bas… qui ont été réprimés par leurs chefs quand ils résistaient .

Et de là, le débat glisse évidemment vers les missions de service public de la Sncf. Là , je découvre avec étonnement qu’ils suivent assez mal l’actualité européenne : l’arrêt Altmarck, le rapport in’t Veld, le Livre blanc sur les services publics etc. Je lui propose d’en faire l’objet d’une autre discussion…

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve151

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 15 contributions à ce blog.
  • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

    2000 ans d’histoire a rediffusé hier son émission consacré à la SNCF pendant l’occupation. Elle est disponible pendant seulement encore 6 jours sur le site de France Inter.


    Vendredi 14 juillet 2006 à 13h01mn38s, par Philippe
    lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum883
  • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

    Personnellement, je trouve que ce procès n’a guère de sens : la SNCF était alors réquisitionnée par l’occupant.A l’époque, des cheminots sont entrés en résistance, ils ont fait ce qu’ils ont pu...

    Par ailleurs, j’ai appris le vote scandaleux par le parlement européen d’une résolution exigeant que la France ratifie telle quelle la constitution européenne rejetée par le peuple.
    47 eurodéputés français (de l’UMP, du Parti socialiste, de l’UDF et des Verts) ont voté pour cette résolutiion putchiste le 14 juin. Jamais sans doute, le mépris des citoyens n’a été poussé aussi loin.

    Tout cela me fait un peu penser au vote des pleins pouvoirs à Pétain...


    Jeudi 22 juin 2006 à 16h00mn16s, par JP
    lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum777
    • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

      JP, cela fait un certain temps que vous trollez sur ce forum, agressant les autres intervenants, mais cela restait dans les limites de l’admissible, et ne faisait du tort qu’à vous-même.

      Cette fois c’est fini.

      Que vous trouviez que la SNCF ne faisait qu’obéir aux ordres en transportant les juifs dans des conditions inhumaines, sans eau pendant des dizaines d’heures dans des wagons surchauffés, en espérant sans doute en faire crever le maximum pendant le voyage, cela n’intéresse personne. La Sncf, en 5 ans d’instruction, n’a pu produire ni ordre de réquisition, ni ordre de ne pas donner d’eau. Et s’ils l’avaient reçu, ses chefs auraient pu démissionner en bloc pour protester contre ce crime. Les survivants ont témoigné, les résistants cheminots qui ont fait ce qu’ils ont pu pour au moins arroser les wagons , les historiens ont établi la marge d’autonomie de la Sncf, les chefs de la Sncf ont été épurés à la Libération, le tribunal de Toulouse les a condamnés au civil, alors votre avis éclairé n’intéresse personne. Mais comme chacun sait, ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule.

      En revanche, que vous traitiez les députés qui ne votent pas comme vous le souhaitez, et comme le souhaitent les villiérises, de pétainistes (donc favorables à l’internement des juifs dès 1940, à leur livraison aux nazis, y compris les enfants que les nazis ne leur demandaient pas) est totalement inacceptable. Comme vous n’êtes pas le seul à vous inquiéter de ce vote, je réponds en détail sur cette accusation des rouges-bruns sur un autre blog. Mais les autres ne nous traitent pas de pétainistes.

      Responsable de ce site, je ne peux laisser passer des injures aussi infamantes. Vous êtes exclus de ce forum.


      Samedi 1er juillet 2006 à 16h50mn54s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum839
  • Lundi 19 juin 2006 à 23h56mn27s, par mickäël marie (mikl-marie@wanadoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum774
    • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

      Merci Mickael !! ton blog est vraiment excellent, tu as vraiment compris et exprimé l’essentiel ! Et j’ajoute que mon père adorait "La vie est belle", celle de Benigni et celle de Capra. Et que j’ai adoré l’article de Cécile Wajsbrot dan Libé.

      Seul horrible détail à corriger : les lettres d’insultes anti-sémites que je reçois son SIGNEES en majorité ! on se revendique maintenant raciste ! Bon ça ne fait que quelques dizaines de lettres, mais...

      Toute mon amitié


      Mardi 20 juin 2006 à 14h11mn56s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum775
  • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

    On condamne beaucoup les plaignants Lipietz, et encore plus ceux de New York, parce qu’ils demandent des réparations-alors qu’ils ne font rien, dit-on, pour les autres opprimés !

    Sur quoi se basent ces critiques ? En ce qui concernent les Lipietz, c’est de toute évidence faux. Par rapport aux New Yorkais, même si je ne prétend pas connaître les histoires individuelles de chaque plaignant, l’accusation en bloc ressemblent plus à l’image du juif newyorkais qu’on retrouve dans ces stéréotypes français antisémites et antiaméricains depuis plus de cent ans (cf livre L’Ennemi américain de Philippe Roger).

    Pourtant, les juifs américains ont été de toutes les luttes en nombre disproportionné. Ils ont été sur-représentés dans le mouvement ouvrier-et sur les listes noires de McCarthy. Et ils ont été les blancs qui ont le plus soutenu les luttes des noirs et d’autres opprimés des Etats Unis. Alors qu’ils représentent 2 à 4% de la population, plus de la moitié des avocats du mouvement des droits civiques ont été juifs, et selon l’étude magistrale de Doug McAdams, parmi les miliers de volontaires/militants antiracistes blancs qui sont allés soutenir les militants noirs du Sud des Etats-Unis dans les années 60, 66% étaient juifs !

    Ceux qui tissent des fantasmes sur de l’absence d’engagement des plaignants doivent plutot parler d’eux-mêmes.

    PS : Le rôle des procès aux Etats-Unis est bien différent qu’ici. La jurisprudence compte beaucoup plus, et on peut faire des procès groupés (class action suits) ; ils servent donc plus dans le processus de changement social.


    Lundi 19 juin 2006 à 10h56mn31s, par R. Schurr
    lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum773
    • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

      Parfaitement ! on pourrait d’ailleurs établir des statistiques semblables sur la France.

      Quant à moi, il suffit de lire mon blog pour constater que le procès de mon père n’a guère bouffé de mon temps de travail de député, plutôt de mon temps de sommeil. D’ailleurs, le plus chronophage, c’est de répondre aux critiques parfois ineptes ou scandaleuses, parfois justifiées, que je reçois. La plupart (sauf les antisémites aux quels je ne réponds pas) seraient d’ailleurs tombées d’elles-mêmes si la presse avait lu correctement le dossier de présentation du cas et expliqué à ses usagers que c’est mon père qui était le plaignant, que l’enjeu du procès était justement "pourquoi si tard", ou si les indignés avaient lu mon site avant de m’engueuler.


      Mardi 20 juin 2006 à 14h28mn29s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum776
  • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

    BOnjour,

    Je viens de prendre connaissance du nouveau projet de loi sur la délinquance de Sarko. Hallucinant ! Pensez à signer l’appel contre ce texte. je coris que c’est ici :
    http://www.re-so.net/article.php3?id_article=2522


    Dimanche 18 juin 2006 à 17h53mn39s, par Nata
    lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum770
  • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

    pourquoi ne pas se contenter de l’euro symbolique ? Faut-il frapper au portefeuille une entreprise nationale déjà peu brillante et pourtant plutôt "verte" ? Déjà des centaines de plaignants s’apprêtent à suivre votre exemple... Décidément l’argent n’a toujours pas d’odeur !


    Vendredi 16 juin 2006 à 11h46mn09s (pieamiel@wanadoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum762
    • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

      Mmmm... jolie conclusion. L’idée c’est quoi en gros ? « L’argent n’a pas d’odeur = on accepte sans remords l’argent mal acquis ». Mon père a mal acquis cet argent. En quoi faisant ? en étant déporté. Et pourquoi était-il déporté ? Parce qu’il était supposé être juif. Je sais qu’il ne l’était pas mais sa mère l’était assurément. Donc il n’était pas tout à fait innocent. Et rendez-vous compte : des centaines de plaignants, pas dératisés en 44 dans les chambres à gaz et toujours en vie (c’est incroyable, ces gens !), s’apprêtent à suivre son exemple !

      Mais non, ce n’est pas ce que vous vouliez dire ! Cet argent pue, parce qu’il est le fait de criminels. La Sncf est criminelle, donc ses victimes ne doivent pas accepter d’argent d’elle ! D’ailleurs le principe même des plaintes au civil est immoral. Il faut supprimer ces tribunaux. Les victimes ne doivent jamais demander d’argent de leurs bourreaux, sinon ils deviennent leurs complices. La Sncf qui se faisait payer pour les trains de la Déportation a eu pénalement grand tort, mais les déportés se saliraient les doigts en se faisant rembourser les blessures que la Sncf leur a infligé....

      Mais non, ce n’est pas ça que vous vouliez dire !! Mon père a mal acquis cet l’argent en obtenant une indemnité réelle alors qu’il n’avait subi qu’un dommage symbolique, une blessure d’amour propre en quelque sorte. Vous admettez qu’il se soit vexé d’être déporté comme du bétail, mais de là à considérer ça comme un dommage réel, non ! Car certes l’Etat français l’a fait interner par la Sncf, qui, après un voyage dantesque, l’a livré dans un camp abominable où des gendarmes français jouaient à terroriser de petits enfants, en braquant sur eux leurs fusils avant de les livrer à un convoi nazi vers Auschwitz, mais ce tort n’était que symbolique et ne valait qu’un euro. Ah ! si on avait publié la photo de mon père dans Gala, sans son autorisation, il aurait pu toucher un pactole... Mais là non, faut pas charrier. Un euro aurait suffi à le guérir des cauchemars des 20 dernières années de sa vie : les médicaments génériques ne sont pas faits pour les chiens.

      Mais non, ce n’est pas ce que vous vouliez dire !!! D’ailleurs les biens spoliés ont été remboursés sans qu’aucun contribuable -pas vous en tout cas - y trouve à redire (mes grands parents n’ont pas tout à fait récupéré les leurs, piqués sans doute par les braves Français qui les ont dénoncé), et bon, on peut à la rigueur admettre que la santé et la mémoire, ou des parents, des amis, des amours, partis en fumée à Auschwitz, peuvent être considérés aussi comme des biens spoliés. Mais faut pas en demander le remboursement à la SNCF !!! Faut tout demander à l’Etat ! la Sncf est pauvre et verte, l’Etat est riche, pas endetté, et c’est un vrai productiviste qui oblige la gentille Sncf à faire rien que des TGV tres chers, et à fermer les vertes lignes secondaires, les trains corail...

      Vous avez peut-être raison. Mais écrivez donc à la Sncf de se retourner contre l’Etat pour qu’il paie la totalité de l’indemnisation. Y a des tribunaux administratifs pour ça.

      Et par la même occasion, demandez au tribunal la réhabilitation des 490 cadres de la Sncf qui ont été épurés à la Libération : ils n’avaient sûrement rien fait. Faites reconstituer leur carrière et leurs retraites, comme celle des généraux de l’OAS : l’Etat a sûrement tout l’argent qu’il faut. Et envoyez la facture du tout aux contribuables.

      Je suis sûr que vous avez encore un tas d’objections aussi pertinentes, j’essaie d’y répondre sous forme de FAQ : cliquez ici


      Vendredi 16 juin 2006 à 12h43mn19s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum763
      • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

        Mr Lepietz vous pêtez les plombs.
        Décidément, aussitôt que l’on met une objection sur la façon dont vous voyez les choses, on est tout de suite suspecté d’antisémitisme ! ! !
        C’est tout juste si vous ne nous traitez pas de nazis où de collabos.
        Il est temps de redescendre les pieds sur terre et d’accepter que tout le monde ne voit pas les choses comme vous sans pour autant en faire d’immondes salops.


        Samedi 17 juin 2006 à 12h23mn09s
        lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum768
    • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

      Pourquoi ne pas se contenter d’un euro symbolique ? La question est étrange. D’abord, rappelons que, dans ce procès là, le plaignant était une victime. Ca permet de clarifier les choses, non ? Ensuite pourquoi pas un euro symbolique pour une entreprise qui s’est faite payée pour transporter de manière totalement inhumaine et dégradante ? Parce que la SNCF s’est faite de l’argent sur la déportation et l’extermination ! Quant à la couleur de la SNCF, elle était à l’époque - pour ce qui concerne ses dirigeants - plutôt brune....


      Vendredi 16 juin 2006 à 21h27mn50s, par Philippe (http://synapsezone.fre.fr)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum766
  • Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf

    "Il m’informe que Arno Klarsfeld n’est pas avocat de la Sncf à New-York" ??? alors c’est Le Monde qui se trompe ???

    Qu’en disent Hélène et Rémi ??? Dans votre bataille contre l’establishment, chers amis, il est important de savoir ces choses préscisément. Dimanche soir, sur France inter, Réné Rémond, le directeur ou présdent de l’IHTP, se disait d’accord avec Serge Klarsfeld : " Ca suffit de tout judiciariser, et d’ailleurs, la Sncf était réquisitionnée par les nazis". Mais certains des jeunes étudiants qui l’interrogeaient étaient très critiques.

    Bises,

    Natalie


    Mardi 13 juin 2006 à 20h00mn58s
    lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum752
    • Imperialisme d’historien ou révisionnisme ?

      Sur Arno, c’est maintenant un problème entre Arno, Le Monde, La Sncf et l’ordre des avocats...

      Sur René Rémond : il s’agit d’un vrai impérialisme professionnel ! Que des historiens protestent que la loi n’a pas à faire l’histoire, OK. Qu’ils prétendent en plus que la justice n’a pas à faire justice, où va-t-on ????

      Deux plaignants demandent une indemnisation. Le tribunal reconnait qu’ils n’ont pu le faire en effet pendant 53 ans (1946-2001) mais que maintenant il est reconnu qu’ils ont le droit. Or, 53 ans avant la demande de réparation, cette même justice, en épurant 490 dirigeants de la Sncf, avait ipso facto établi non seulement leur co-responsabilité mais leur culpabilité. Ou bien Rémond demande la révision des procès de l’époque, au nom de nouveaux éléments découverts dans son activité d’historien, et demande la réhabilitation des Bichelonne et consorts, ou bien il laisse la justice faire enfin son boulot.

      Rémond peut à la rigueur plaider que les dirigeants de l’époque ont "seulement" été condamnés pour "intelligence avec l’ennemi" et que cette intelligence s’étendait "seulement" aux transports de panzer-divisions, mais pas aux transports de déportés. Le témoignage de mes parents, les archives mises à jour, les travaux d’autres historiens comme Bachelier, montrent que cette intelligence s’étendait bien au transport de déportés.

      Si Rémond veut dire qu’il y a eu culpabilité et responsabilité, mais qu’il y a prescription, soit il refuse de reconnaitre qu’il y a eu crime contre l’Humanité, et c’est grave, soit il entre dans le débat technique sur la prescription quadriennale en droit administratif, critiquant ainsi le tribunal de Toulouse (qui a pris 5 ans pour y réfléchir) pour incompétence. Sans vouloir être méchant, est-ce bien dans ses cordes ?


      Mercredi 14 juin 2006 à 16h13mn36s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve151#forum756
Calendrier des blogs
<< juin 2006 >>
lumamejevesadi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
26/06: Le Non de droite à l’offensive
21/06: Attention ! Blog triste
12/06: Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf
7/06: Victoire posthume de mon père à Toulouse.
3/06: Le PE a bon cœur . Tiers secteur.
1er/06: Pat chez les Verts. Toulouse et Arno Klarsfeld.
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: