Les Présidents provocateurs


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Dimanche 22 février 2009

Cette semaine, poursuite de la campagne, je ne vous raconte plus tout. Au Parlement, petites mais longues embrouilles sur la préparation du voyage de la semaine prochaine au Venezuela, je ne vous raconte pas non plus. Votes en plénière sur l’OTAN et la défense européenne, sur l’usage de la CIA par certains pays européens (pour Air-Torture). Et surtout, visite de l’inénarrable Président de la République Tchèque, V. Klaus, qui, en quelques minutes, fiche plus de pagaille dans le Parlement que Nicolas Sarkozy dans le milieu de la recherche française. Mais en Guadeloupe, Nicolas S. a aussi prouvé que se taire obstinément pouvait aussi passer pour une provocation.

En fait , pour moi, la grande affaire de la semaine est le rendu de l’avis du Conseil d’État sur la responsabilité de l’État français dans la Shoah. Je vous avais (trop) longuement raconté les chapitres précédents et les débats en assemblée du CE, dans un billet de mon blog. Cette fois je vous mets mes commentaires de l’avis du CE sur une page spéciale de mon site, ici.

Campagne

Semaine un peu moins intense pour la campagne européenne. Vendredi 13, longue interview sur le Pont Neuf pour... la télévision espagnole, à propos du rôle des Verts dans la lutte pour le développement soutenable au Parlement européen. Rédaction de diverses notes. Et vendredi 20, je passe l’après-midi chez Eva Joly, à ce qu’elle appelle un « cours particulier ». Elle a préparé les choses sérieusement, avec grandes feuilles de papier, feutres etc. Super intelligente, elle comprend à demi-mot. Petit problème pour la campagne, elle doit quelques fois aussi les chercher (les mots)... et elle prend spontanément ses exemples dans la Norvège, qui n’est pas membre de l’Union européenne !

Bon, ça n’aura aucune importance une fois élue, au contraire c’est un grand avantage d’avoir une députée européenne polyglotte, « décalée » par rapport au microcosme, et aussi calée sur les magouilles de la finance internationale. Et elle sait parfois être plus précise que moi. On discute par exemple sur l’affaire des sabotages de caténaires. Nous sommes d’accord qu’il faut distinguer le problème de la qualification de l’inculpation (et dire fermement que ce n’est manifestement pas du « terrorisme ») du problème de la vérité des faits, sur les quels elle s’exprime avec la précision d’une juge d’instruction !

Klaus

A la session plénière de Bruxelles, le PE vote unanimement un rapport en faveur de Gaza, puis jeudi deux rapports assez mauvais sur l’OTAN et la politique de défense de l’Union (les Verts votent contre ou s’abstiennent sur les deux), un rapport assez bon sur les vols de la CIA (gagné dans un affrontement droite-gauche avec l’aide des centristes). Et un rapport sur la sanction des employeurs clandestins, au quel (sur le conseil de la Confédération européenne des syndicats, décidément en pointe contre la supposée xénophobie populaire) nous nous opposons aussi, avec les communistes et les socialistes belges – mais ce rapport est soutenu par les Modems et socialistes français qui, de Désir à Peillon et à Hamon, nonistes et ouiouistes confondus, votent pour.

On vote également un bon rapport sur le taux réduit de la TVA, après avoir repoussé l’amendement pro-alcoolique de la droite. Je vous mets ici mon intervention en plénière sur la TVA, comme d’ailleurs je vous mets une note sur la proposition de Sarkozy de remplacer la taxe professionnelle par une taxe Carbone.

Moment tristement comique, la visite du président de la République tchèque, le célèbre Vaclav Klaus.

C’est, avec son homologue polonais, la caricature du souverainisme anti-européen et ultra-libéral (et anti-écologiste et pro corruption). Il ne représente absolument plus son opinion publique qui est même maintenant plus proeuropéenne que son Président du gouvernement Mirek Topolánek, lequel reste lui-même souverainiste et libéral. Et ces deux hommes sont les présidents en exercice du Conseil de l’Union européenne !

Pas très brillant orateur, il multiplie les provocations contre l’Europe et contre nous. Probable ancien agent de la Stb (la police politique du Parti communiste, au quel il doit son élection comme Président), il compare l’Europe à l’Union soviétique, expliquant sous les applaudissements nourris de toute l’extrême droite que l’idée que l’Europe doit se construire « par une union toujours plus étroite » est typique du mode de pensée totalitaire soviétique. Il dénonce avec raison le déficit démocratique de l’Europe de Maastricht-Nice, mais c’est pour enchaîner aussitôt que l’accroissement du pouvoir de ce Parlement (pourtant l’expression la plus directe de la démocratie européenne !) « aggraverait l’écart ente les citoyens et l’Europe ». Sic.

Scandalisés, une bonne partie des députés quittent l’hémicycle. Heureusement cet homme n’est plus suivi par son opinion publique. Les députés tchèques viennent d’ailleurs de ratifier le traité de Lisbonne (mais il reste le vieux Sénat, et Klaus peut encore faire traîner sa signature). J’ai déjà parlé de ce glissement, sensible dans tous les pays dont les députés européens (élus il y a 5 ans) et parfois encore les chefs d’État ou de gouvernent (élus il y a un an ou deux) sont actuellement euro-sceptiques. On a une sorte d’effet « trois petits cochons » : face à la crise, Nif-Nif et Nouf-Nouf courent se réfugier dans la maison de briques de Naf-Naf.

C’est vrai, sauf en Angleterre, où le New Labour a complètement détruit ce qu’il restait de la conscience de la classe ouvrière britannique. De nouvelles manifestations xénophobes ont eu lieu, cette fois contre une entreprise électrique allemande, qui fait construire une centrale en Angleterre par une entreprise française, qui emploie 2/3 d’Anglais, mais là encore, sous-traite une partie du travail à une autre entreprise, cette fois espagnole. Et à nouveau, des chômeurs anglais viennent manifester contre ces travailleurs, à la fureur du syndicat espagnol !

Guadeloupe

Inutile de dire que je suis avec angoisse les événements de Guadeloupe. J’adore les départements d’Outre mer, j’ai fait plusieurs voyages en Guadeloupe et à La Martinique et j’ai été chaque fois effrayé par la prégnance de la domination coloniale, la mainmise des monopoles békés qui poussent ces îles vers des niveaux de prix aberrants, et maintient les descendants des esclaves dans une position d’économiquement dominés.

Naturellement, après un long silence, la réponse de Sarkozy est exactement le contraire de ce qu’il faudrait faire : au lieu de casser ces monopoles et d’abaisser le niveau des prix, il axe enfin sa réponse tardive sur la compensation par des hausses de salaires. C’est bien sûr une des revendication du LKP, qui n’est pas un syndicat mais un regroupement de syndicats, associatifs et politiques, mais qui masque le fond du problème : la baisse du pouvoir d’achat due aux marges monopolistes, et la domination coloniale. Pousser les salaires artificiellement vers le haut par des subventions d’État ne peut qu’aggraver la distance du système des prix entre les Antilles française et les îles voisines, les rendre « hors de prix » dans leur contexte caraïbe. Or, comme je l’expliquais lors de mon voyage il y a six mois en Martinique, l’Union européenne offre une politique pour casser ces monopoles : elle reconnaît le droit aux régions ultra-périphériques de créer carrément des structures productives et commerciales subventionnées !

Mercredi prochain, départ pour huit jours de mission en Amérique Latine… pas de nouveau billet avant deux semaines !

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve337

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 2 contributions à ce blog.
  • Les Présidents provocateurs

    "L’Union européenne offre une politique pour casser ces monopoles : elle reconnaît le droit aux régions ultra-périphériques de créer carrément des structures productives et commerciales subventionnées"

    Certes vous êtes (encore) député européen et il est normal que vous nous rappeliez cela. Mais est-il normal que depuis le début de la phase aiguë du conflit personne, à part vous, ne rappelle que les Antilles françaises font partie de l’Union européenne et ne sont pas seulement une "(ex-) colonie française" ?


    Lundi 23 février 2009 à 10h33mn55s, par Joke (joke@no-log.org)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve337#forum3276
    • Les Présidents provocateurs

      Indeed !! Les Antilles sont des RUP. Et les Martiniquais du Carbet qui m’avaient invités s’en souvenaient. De lien en lien sur mon blog, on arrive au billet 302 avec un lien sur les privilèges des RUP dans l’Union.

      On peut aussi voir une synthèse sur l’importance européenne des RUP et PTOM en cliquant ici.


      Lundi 23 février 2009 à 11h25mn58s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve337#forum3278
Calendrier des blogs
<< février 2009 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
22/02: Les Présidents provocateurs
13/02: Les batailles de la propriété intellectuelle
8/02: Début de campagne européenne
6/02: Shoah, Etat, SNCF : le tournant ?
1er/02: FSM de Belém : le meeting des cinq présidents
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: