La tragédie londonienne


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Jeudi 7 juillet 2005

Dès le matin, la nouvelle se répand : attentat à Londres. Et nous voici tous devant nos écrans, comme après le 11 septembre 2001. Cette fois, plus personne ne discute ni des probables auteurs (personne ne pense à une dissidence de l’IRA), ni du jugement politique sur ce que représente ce terrorisme. Nous ne pensons qu’aux possibles victimes.

Je téléphone à Miles, le compagnon anglais de la mère de mes filles. Pendant les années de leur enfance, elles habitaient déjà Londres, en permanence secouée par les attentats de l’IRA. Heureusement, elles ne sont pas là, et lui n’a rien remarqué, si ce n’est que les métros sont fermés ! Flegme britannique… Naturellement, c’est le thème que broderont tous les médias français dans la soirée : l’impressionnante résistance des Londoniens à l’agression. En réalité, les Anglais n’ont pas moins peur que nous ou que les Américains, ni physiquement, ni moralement... A midi, les votes commencent par une minute de silence, et ma voisine anglaise, Caroline, est bouleversée.

Simplement, le peuple anglais est (un peu comme les Français), beaucoup plus habitué aux bombardements et aux vagues d’attentats que ne le sont les Américains. Mais surtout, la tradition démocratique y est beaucoup plus puissante qu’ailleurs : malgré les bavures de l’appareil d’Etat, on ne tolère pas de recul sur les droits de l’homme sous prétexte de lutte contre le terrorisme ou de lutte contre l’extrémisme. Ma voisine, Caroline Lucas, avait d’ailleurs relayé au Parlement européen une pétition anglaise contre la loi française prohibant le voile... On ne verra pas, comme sûrement à Paris, l’armée patrouiller, mitraillette au poing, dans les gares.

Les votes se déroulent dans la morosité et l’indifférence. La résolution contre la contrebande des bois illégaux (sur laquelle j’avais organisé un petit colloque), condamnant vigoureusement la passivité de la Commission à mettre en oeuvre l’accord FLEGT, passe à la quasi unanimité...

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve80

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 2 contributions à ce blog.
  • Des "exercices" de simulation d’attentats se déroulaient dans le métro de Londres lorsque les vrais attaques ont eu lieu

    On se demande vraiment pourquoi cette information qui est tout sauf anodine a été cachée par les grands médias. Même le Guardian, un des rares canards brittish qui mérite la lecture quotidienne, n’en a pas parlé.

    Pourtant, Peter Power, directeur de Visor Consultants, a été interviewé par BBC5 (radio) et ITV. Il reconnait que ces exercices avaient bien lieu aux mêmes endroits et au même moment que les véritables attaques.

    Tout le monde se rappelle que le 11 septembre 2001, des "exercices" de simulation avaient lieu pendant les attaques contre le WTC.

    De là à imaginer que ce sont ces Etats qui ont organisé ces boucheries (busheries ?)...il n’y a qu’un pas.

    Chacun doit se faire sa propre idée et grâce aux médias alternatifs on peut encore avoir des infos...alternatives. Le plus souvent c’est en anglais et pas facile pour un Français moyen de rester informé.

    J’ai trouvé sur le Net un site qui propose des trad de ces articles. Ce que l’on y apprend donne à réfléchir.

    L’article en question se trouve sur http://questionscritiques.free.fr

    Tonton Jeff


    Dimanche 4 septembre 2005 à 15h36mn06s, par Tonton Jeff (tonton.jeff@free.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve80#forum331
    • Des "exercices" de simulation d’attentats se déroulaient dans le métro de Londres lorsque les vrais attaques ont eu lieu Qu’un pas... C’est le mot.
      Vendredi 7 novembre 2008 à 18h23mn57s
      lien direct : http://lipietz.net/?breve80#forum2829
Calendrier des blogs
<< juillet 2005 >>
lumamejevesadi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
14/07: Verdun : retour aux champs d’OGM
13/07: Le Sucre ; Sahra et Bolkestein
12/07: Luxembourg, brevets médicaments, Bolkestein...
8/07: La BCE retoquée, Ciampi chahuté !
7/07: La tragédie londonienne
6/07: Contre les brevets sur les logiciels : victoire ! (et les J.O. ?)
5/07: La BCE retoquée, Ciampi chahuté !
4/07: ARRÊTEZ les brevets logiciels !
2/07: Bref retour aux anciennes amours
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: