Les Verts, loi Veil : un week-end difficile


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Samedi 15 janvier 2005

Ce week-end, c’est le Cnir des Verts qui doit enfin trancher les problèmes de direction, et c’est l’anniversaire de la loi Veil.

Il y a un mois, à Reims, la majorité sortante des Verts avait vu le ralliement de nouveaux alliés qui, venus de la minorité, avaient reconnu la bonne qualité du travail accompli. Ils s’étaient mis d’accord avec les deux anciens courants de la majorité sur un texte d’orientation affirmant clairement la volonté de préparer les élections de 2007 prioritairement avec les mouvements sociaux, afin de ne pas recommencer les erreurs de la majorité plurielle de 1997. À la dernière seconde, ce qui restait de l’ancienne minorité (le courant de Dominique Voynet, Noël Mamère, Marie-Hélène Aubert) s’étaient ralliés à ce texte pour ne pas se retrouver isolés. Mais les trois tendances de la nouvelle majorité, qui avaient rédigé le texte, n’avaient pu s’entendre sur une direction, ce qui est tout à fait normal à l’issue d’une journée fatigante . Nous pensions tous qu’un mois, trêve des confiseurs comprise, suffirait à régler le problème.

Dès le vendredi soir, invité de France Info, j’avais annoncé qu’il y aurait le dimanche midi une nouvelle direction dont le Secrétaire national serait issu d’un des trois courants rédacteurs du texte de synthèse de Reims. En fait, je m’étais donné de la marge : je connaissais le nom du futur secrétaire national (les négociations ayant très bien avancé durant ce mois de délai) et j’espérais vaguement que dès le samedi après midi, la question serait réglée. Hélas, chez les Verts, les décisions se prennent à une majorité de 60% et la minorité avait encore les moyens de bloquer ce résultat qui allait de soi. Elle se permit donc un nouveau psychodrame qui provoqua bien entendu la risée des journalistes. Il fallut donc attendre le lendemain matin que quelques délégués de la minorité, plus raisonnables que les autres, décident d’en finir et de voter pour le résultat que tout le monde attendait. Bon vent, donc, à Yann Werlhing, le nouveau secrétaire national et aux deux porte paroles, Cécile Duflot et Sergio Coronado, tout trois issus de la nouvelle majorité.

Mais ce week-end, c’était aussi le trentième anniversaire de la loi Veil qui libéra l’avortement. La manifestation fut massive, inventive, colorée. Elle fût malheureusement entachée à mes yeux d’un incident tout-à-fait regrettable.

Quelques semaines avant la manifestation, des militantes musulmanes progressistes, portant leur foulard, étaient venues proposer aux organisatrices de se joindre à la manifestation avec des banderoles pour l’avortement et la contraception. Elles s’étaient vu refuser le droit à signer l’appel et à participer à la tête de la manifestation. Elles sont quand même venues, et ont été rejetées tout à la fin de la manifestation, derrière les anarchistes ! Pourtant, en tête de la manifestation, on trouvait des catholiques brandissant des pancartes en faveur de l’avortement, des sorcières en chapeau pointu etc. Ce qui est permis aux fidèles du pape et du diable serait donc interdit aux fidèles de Mahomet ?

Cet ostracisme contre les musulmanes devient maintenant scandaleux. Déjà, il y a quelque scandale à ce que des féministes prennent pour cible des jeunes filles portant le foulard plutôt que les responsables d’un système qui les force (selon ces mêmes féministes) à le porter. Déjà, il est assez présomptueux de leur part d’affirmer que le signifiant « foulard » signifie nécessairement « soumission à l’Homme ». Mais quand des femmes en foulard viennent affirmer leur lutte pour l’avortement et la contraception, il devient impossible d’accoler au signifiant « foulard » un tel signifié ! Ce qui est donc rejeté avec le foulard, c’est la signification même que lui donnent ces femmes : l’appartenance à la religion musulmane. Dans ces conditions, la discrimination dont elles sont victimes est une discrimination, comme disent les Déclarations Universelle des Droits de l’Homme (celle de l’ONU et celle du Conseil de l’Europe), « en fonction de leur religion ». Une des définitions possibles du racisme…

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve35

Haut de la page


Calendrier des blogs
<< janvier 2005 >>
lumamejevesadi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
31/01: Porto-Alegre 2005 : un FSM fantastique
20/01: Une semaine très économique !
15/01: Les Verts, loi Veil : un week-end difficile
13/01: L’UDF s’enfonce
12/01: Constitution : Le Parlement dit Oui !
6/01: La Martinique et le Tsunami
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: