Epouvantable congrès.


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Mardi 3 mai 2011

Mois d’avril épouvantable après de délicieuses vacances : le congrès de Europe Écologie Les Verts est lancé. Désormais retraité, je ne comptais guère m’y investir. J’avais juste signé une contribution, RaRes, appelant à la poursuite de l’ouverture, à la construction de la coopérative et au rétablissement de la démocratie.

Et puis il y a eu les élections cantonales , le coup de poignard dans le dos à Cachan, où la direction verte nous a sacrifiés au PS pour un mystérieux plat de lentilles, et j’ai compris que même le militantisme local était désormais compromis par ces agissements et cette ligne de subordination à la sociale-démocratie. Puis les animateurs des « motions d’orientation » ont commencé à me solliciter. Et, après avoir hésité à signer la motion « Envie », j’ai décidé de signer la motion « Construire l’Ecologie pour Toutes et Tous », avec les artisans de Europe-Ecologie, Dany Cohn-Bendit, José Bové, Marie Bové, Yannick Jadot, Jean Desessard, etc… Eux, je savais ce qu’ils avaient vraiment fait pour le succès de cette magnifique aventure, qui nous avait hissés au même niveau électoral que le PS, et ouvert à la vie politique française des horizons nouveaux. Eux seuls correspondaient à ce que j’attendais en signant la contribution RaRes.

Je m’en suis expliqué assez longuement ici, le 14 avril. Bien sûr, j’ai de très proches ami-e-s politiques sur toutes les motions, mais mon diagnostic n’a pas été infirmé jusqu’ici : les autres divergences (notamment : Eva ou Nicolas ou pas de candidat du tout) divisent toutes les motions. Tout juste peut-on dire que les positions « autonomie des écologistes » (par exemple : présenter partout aux élections régionales des liste EE, ouvertes à 50% de non-verts ; ou bien : partout se maintenir au second tour des cantonales face à la gauche productiviste quand il n’y a pas de candidat de droite…) sont plutôt dans CETT que dans la motion « Maintenant ». Mais bon, cet enjeu est pour le moment caché… même si dans la motion Maintenant on en est déjà à se disputer les places de ministres :-D !

Cette motion de la direction, Maintenant, était présentée comme la motion unanime de synthèse de la direction sortante. Et elle a réussi en effet à regrouper les signatures de tous les anciens « chefs de tendance » des Verts et de pas mal de « divers » venus à Europe Ecologie qui ont été élus sur les listes régionales. La question de la démocratie a dorénavant franchi un seuil critique. Nous en sommes au stade où des militant-e-s, des cadres/animateurs , des salarié-e-s, pensent et confient qu’ils n’ont plus d’avenir ni professionnel, ni en interne, ni électoral, dans le mouvement EELV s’ils ne rendent pas hommage à cette direction incarnée par Cécile Duflot et Jean-Vincent Placé . Ne nous voilons pas la face : c’est un moteur auto- entretenu du regroupement "Maintenant". Cette évolution est classique, archi-connue et étudiée dans l’expérience des partis communistes staliniens, mais pas seulement eux : l’UMP et tous les partis centralisés autour d’une poignée de leaders fonctionnent ainsi.

L’erreur de certains sociologues est de penser que les partis de ce type fonctionnent seulement « à la terreur et à la clientèle » . En réalité, c’est pour commencer un simple effet de théorie des jeux. Bien sûr la carotte (« on te réserve une circonscription… tu seras ministre… ») et la menace du bâton (cf le mot célèbre de JVP à Mireille Ferri, qui avait fait mine de se présenter contre lui aux régionales « toi, t’as pas fini de descendre ») jouent un rôle. Mais le succès principal est d’avoir fait passer l’idée « hors de mon Eglise, point de salut. » Cette prophétie devient auto-réalisatrice.

On s’attendait donc à ce que la motion officielle rafle la quasi-totalité des signatures. Eh bien ce n’est pas ce qui s’est passé. Les deux motions critiques, Envie et CETT, ont recueilli la majorité des signatures ! Et une quatrième, « Objectif Terre », correspondante de l’intéressant courant inter-partis Utopia, a fait un joli score.

Sur l’ensemble des signatures « validées » pour les différentes motions, les 2370 signatures se répartissent ainsi :

Motion « Maintenant l’écologie » : 42,7%

Motion « Construire l’écologie pour toutes et tous » : 33,2%

Motion ENVIE : 19%

Motion « Objectif Terre » : 5 %

Par ailleurs, des motions ponctuelles ont obtenu assez de signatures pour être mises aux voix . dont 3 avec plus de 150 signatures : « Pas de projet écologiste sans projet culturel ! », « Laïcité n’est pas racisme ! », « Remettre la publicité à sa place »

Cela ne présage pas du résultat des votes en congrès décentralisé, le 29 mai. Mais dès que flux des signatures critiques s’est précisé, un tir de barrage a commencé pour discréditer les leaders de CETT. Sa cible principal allait être Dany Cohn-Bendit, évidemment l’ennemi principal du développement d’Europe Ecologie !

D’abord ce fut une fausse rumeur, selon laquelle Dany aurait signé un appel dans la presse à présenter un candidat unique de la gauche, sous-entendu DSK. Il est vrai que Dany exprime parfois ses doutes sur l’opportunité d’avoir un candidat (réflexion taboue dans EELV), un autre jour il pousse Eva Joly, un autre jour il appelle Nicolas Hulot à s’inscrire dans les « primaires » de EELV… Dany pense tout haut. Faut écouter ce qu’il dit, réfléchir, en prendre et en laisser. Il apporte les pavés, à nous de construire les murs, et quand il trouve que ces murs nous enferment, il balance les pavés. C’est comme ça depuis 43 ans.

Mais là, il n’avait rien signé du tout, c’était un bobard ! Et la vraie liste des signataires (de Hessel à aux animateurs de ATTC et de Copernic !), aussi intéressante que l’appel, est parue le lendemain. J’ai commenté ce texte ici, un texte à lire, à réfléchir, à discuter, pas à sataniser.

Et quand la motion CETT est apparue comme une vraie menace pour la direction, le tir de barrage s’est élargi, pour la faire invalider ! Comment ? en tentant de faire invalider par le « Conseil statutaire » la liste de candidats à la direction statutairement associée au texte (procédure à mon sens discutable : on peut être d’accord avec un texte d’orientation, mais faire confiance à quelqu’un d’une autre motion pour bien gérer le mouvement).

Sur le « fond » (au sens de « on touche le fond »), les accusations sont passablement ridicules pour un mouvement qui a pour objet de sauver la planète. Trois des six candidats mis en cause furent accusés de ne pas avoir versés leurs cotisations : ils ont pu faire la preuve du contraire ! Restent trois délinquants sur lesquels portent des charges plus lourdes.

La même accusation était portée contre Dany (ne pas reverser une cotisation sur ses honoraires d’eurodéputé). Or Dany restait avec des frais non remboursés (31000 euros) à l’issue de la magnifique campagne de 2009 qu’il avait conduite. Au lieu d’en exiger le remboursement immédiat, les finances vertes étant à sec, il se remboursait progressivement sur ces cotisations d’élu (méthode qui a été utilisée à mon égard lorsque j’ai moi aussi concédé une grosse avance aux Verts). Des portes flingues ont porté « l’affaire » devant la presse, et, piteusement renvoyés à cette dette du mouvement à l’égard de Dany, l’attaquent maintenant pour avoir consenti ce prêt… et l’avoir caché. Une opération bien calculée de « victimisation » ! Du coup, je dois essayer de récupérer les frais qui ne m’ont pas été remboursés lors de mon harassante participation à la campagne de 2009.

Laurence Vichnievsky était aussi en cause. Je l’avais sollicitée pour les régionales et nous avions longuement discuté des lourdes pertes sur ses revenus professionnels que cela entraînerait (elle allait être nommée à la cour de cassation). Elle ne pouvait pas se présenter en Ile de France pour des raisons légales et a dû se présenter en PACA. Il a été entendu dès cette époque qu’elle retranchait ses frais de transports résidence – circonscription de ses cotisations d’élue.

Stéphane Gatignon état le principal délinquant. C’est la direction de la motion « Maintenant » qui lui avait demandé de prendre la tête de liste régionale dans le 93, alors qu’il est maire de Sevran. Personne ne lui a dit qu’il se le mettrait ainsi dans « l’illégalité » des Verts. Lui avait-on caché sciemment ? Je ne le crois même pas. La vieille « grille de cumul » des Verts était caduque depuis que Noël Mamère et D. Voynet, qui étaient député et sénatrice-maire, avaient été désignés par les militants comme candidats à la présidence de la République !. On avait juste demandé à Stéphane d’abandonner son poste de conseiller général (au profit d’un copain Vert, qui vient d’ailleurs d’être élu) ainsi que ses présidences au conseil d’agglo et à un établissement public : ce qu’il a fait. L’exhumation de cette règle de cumul maire/Conseiller régional, règle qu’il n’a jamais votée et qu’il a « violée » sans le savoir, à la demande des dirigeants verts, relève de ce qu’on appelait autrefois « félonie ». Son recours devant le conseil statutaire ayant échoué, Stéphane a jeté l’époge. Ce praticien de la politique de banlieue populaire (où il triomphe là où de nombreux/ses dirigeant-e-s de Maintenant échouent) manquera à la direction du mouvement, d’autant qu’il est désormais bien seul à poursuivre le combat contre l’imbécile prohibitionnisme en matière de cannabis.

Restent donc les deux cas Dany et Laurence. Le conseil statutaire s’étant défaussé sur le bureau exécutif pour régler cette histoire d’arriérés (pas les militants, les dettes…), une réunion du Bureau exécutif , dramatique, a eu lieu par téléphone. L’affaire est remise au Conseil fédéral, parlement du parti, le 15 mai.

Ces tentatives pour invalider une motion (recueillant un tiers des signatures !) avant le congrès sont sans précédent dans le passé des Verts (auxquels j’ai adhéré en 1988). À elles seules, elles justifient la mobilisation démocratique que représente la motion CETT.

Si je remonte dans mon passé militant, je me retrouve il y a bien longtemps. C’était en 1972, Michel Rocard, secrétaire national du PSU, avait rompu avec ses anciens amis devenus à ses yeux trop « mouvementistes » : ils avaient lancé en effet un dispositif de co-élaboration politique, avec les associatifs et syndicalistes de la nouvelle gauche, les « Assemblées Régionales Ouvrières et Paysannes. Pas très différent du projet de coopérative d’Europe Ecologie ! Comme ils avaient emporté la direction de la fédération d’Ile de France, Rocard l’a dissoute, et a enterré les AROP. Nous devions ré-adhérer individuellement. Certains le firent, d’autres (dont moi) allèrent fonder un intéressant groupuscule (la GOP), la plupart quittèrent le militantisme de parti. Le PSU ne s’en est jamais relevé. Quelques années plus tard, Rocard se rapprochait du PS au point d’y adhérer.

Pas très encourageant ? Sauf que le nihilisme de la direction entraîne une réaction des « colombes » de la motion Maintenant, tels Philippe Meirieu (président du Conseil fédéral), qui a proposé de régler ces histoires d’arriérés dans une commission financière ad hoc.

Le pire n’est jamais sûr (sauf en matière nucléaire, ça va de soi).

Et à par ça ? Bien des choses… Les galéjades de Kokopelli sur Fukushima, le « hoax » sur la fin des médicaments à base de plantes le 1er mai (hi !hi !), les sottises de la FFF sur les quotas de blancs dans les centres de formation de foot, et bien sûr l’actu du terrorisme (Marrakech/Ben Laden) qui éclipse les massacres du printemps arabe… De tout cela je discute sur Facebook, média qui profite de sa forte interactivité. J’avais promis de reporter tous ces débats sur mon site. Reste à…

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve421

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 6 contributions à ce blog.
  • vendu au PS...

    <<...sacrifiés au PS pour un mystérieux plat de lentilles, et j’ai compris que même le militantisme local était désormais compromis par ces agissements et cette ligne de subordination à la sociale-démocratie.>>

    C’est exactement ce qui s’est passé dans le département du Gard pendant les cantonales SAUF que ceux qui nous ont vendu au PS furent José Bové et Daniel Cohn-Bendit (entre autre) par pression et chantage sur le BE.

    Comment peux-tu ensuite utiliser cet argument pour soutenir la motion CETT ????


    Mardi 17 mai 2011 à 04h16mn34s, par andré pizio (andre.pizio@laposte.net)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve421#forum3903
    • Les vezrts du Gard et la Gauche Alternative

      Désolé, les deux affaires sont strictement opposées, si ce n’est que les candidats investis par EELV étaient de même sensibilité.

      A Cachan, les écologistes, toutes tendances confondues, avaient investi un camarade de la « Gauche Citoyenne », courant local de militants de sensibilité « gauche de la gauche » avec qui nous (Verts locaux) travaillons avec des hauts et des bas depuis 20 ans. Il s’est retrouvé au second tour en face du candidat PS et la direction nationale EELV a fait pression pour qu’il se retire.

      Dans le Gard, les militants venus des Comités Bové de la présidentielle 2007, la « Gauche alternative » , ont au contraire été accueillis comme des chien(ne) dans un jeu de quille par le dirigeant Vert historique Sylvain Pastor. J. Bové et François Simon (en effet ex candidat du PS sur Toulouse, mais ayant rejoint depuis longtmeps la gauche de la gauche et Bové !) ont en effet fait pression pour qu’ils soient accueillis correctement dans Europe Ecologie du Gard et que leur sensibilité soit respectée lors du choix des candidat-e-s pour les cantonales. Ce ne fut pas le cas, et les verts du Gard ont désigné leur propres candidats à la veille de la fusion.

      La direction nationale de EELV a tenté d’imposer un rééquilibrage, par la négociation, puis , devant le refus des Verts du Gard, a investi deux candidats proposé par la Gauche alternative, ce qui est est illégal (du point de vue de nos statuts, comme l’ont confirmé le Conseil statutaire des Verts puis la justice).

      J’ai alors pris parti pour les deux candidates investies par les Verts du Gard, car la démocratie est pour moi une question de principe premier : ce sont les militants départementaux qui décident des candidats départementaux, même si le « corps électoral » vert était scandaleusement fermé à l’arrivée de non-verts issus de la Gauche alternative. En outre, ces personnes investies par les Verts du Gard étaient « bien » , même si l’une d’elle, Sophie Valdès, n’était pas du canton, inconvénient rédhibitoire en zone rurale et preuve à tout le moins d’un manque de bon sens et de « terrain » des anciens verts. Et je leur ai envoyé à chacune une video de soutien, qu’elles ont mis sur leur site.

      Prenons ce cas du Vigan. Au premier tour le candidat proposé par Gauche Altenative et investi par le national EELV, Eric Doulcier, maire du Vigan, fait 39,5%, le candidat sortant PS, maire de Molières-Cavayac, Roland Canayer 33 %, le FN et la droite 11 et 5%, le PdG 8% malgré une réunion avec M. Billard…. Sophie, la candidate les Verts du Gard que je soutenais : 3%.

      Au second tour la direction nationale maintien son soutien au candidat EELV, Eric, contre le candidat PS sortant, tandis que Pastor et les Verts du Gard bombardent Eric de communiqués vengeurs, soutenant ainsi de fait le candidat PS. Eric gagne par 54%. C’est donc exactement le contraire de Cachan.

      Aujourd’hui le débat ne porte pas sur le choix des candidats cantonaux par le Gard, mais sur la volonté meme d’ouverture. Illustration : le refus de S. Pastor en particulier, de laisser adhérer à EELV le courant de militants écologistes bien implantés que représente la Gauche alternative (qui vient de prouver qu’elle peut faire élire des conseillers régionaux EELV contre le PS en Languedoc !). On se demande d’ailleurs comment Pastor a pu cosigner la motion Envie avec d’anciens des comités Bové…

      Je le dis très clairement : si l’écologie politique espère un jour devenir la première force progressiste en France, elle doit s’ouvrir à la gauche alternative et se débarasser des comportements de fermeture comme ceux de Sylvain Pastor.


      Mardi 17 mai 2011 à 06h46mn50s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve421#forum3904
      • EELV du Gard

        Bonjour et merci de ta réponse, Je me souviens bien sur de ton soutien à Sophie et Muriel. Tu as bien été le seul à agir ainsi alors que tous les élus et leaders du mouvement nous traitaient en pestiférés, et nous t’en remercions.

        Mais Silvain Pastor bien que leader local n’est pas notre "chef" (je suis gardois et fut candidat aux cantonales sur la canton d’Alzon qui jouxte celui du Vigan). Les décisions se prennent démocratiquement. Il n’y a pas de "clique à Pastor" selon les termes injurieux de DCB et Bové dans leur courrier (discret) au BE.

        Les candidats que tu appelles de la gauche alternative ont été invités au l’AG de validation des candidatures qu’ils ont annoncés vouloir boycotter ce qu’ils ont effectivement fait. Ils ont en permanence ignorés les instances départementales préférant traiter avec le national. (C. Cavard a été invité à rejoindre Les Verts par Pastor qui a contacté à plusieurs reprises E. Doulcier pour lui apporter notre soutien pour les cantonales sans obtenir jamais de réponse. D’où l’investiture de Sophie Valdès).

        Enfin concernant le résultat des cantonales, nous n’avons pas fait élire des Conseillers généraux contre le PS puisqu’ils se sont empressés de faire allégeance au président socialiste du CG Damien Allary.

        Ce que je trouvais incompréhensible c’est ton soutien à la motion de DCB qui est à l’origine du déni de démocratie dans notre département et de l’acharnement (qui continue. Muriel et Sophie sont interdites de signatures de soutien à une motion !!!) du BE (les poursuites en justice). Il n’y a réellement aucun (a part cette poignée d’élus) antagonisme entre les anciens Verts et les nouveaux venus d’Europe écologie dans le département. Et je suis toujours sidéré du discours de DBC essayant de casser cette dynamique nationale de EELV. Je m’étonne donc de ton alliance avec ce ... (restons calme)


        Mardi 17 mai 2011 à 16h26mn47s, par andré pizio (andre.pizio@laposte.net)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve421#forum3908
        • EELV du Gard

          On peut au moins se mettre d’accord que vous trouviez que Dulcier était un bon candidat et pas un le frechiste sortant, mais qu’il a battu le frechiste sortant. Bien.

          Ensuite tu dis qu’il a "prêté allégeance (après l’élection) au président du CG", là on entre dans une autre discussion (faut il entrer dans la majorité socialiste du CG) Là on entre dans une discussion sur laquelle je n’ai aucune compétence et qui n’est pas l’objet du débat. Nous aurions aimé rester dans la majorité PCF-PG-PS du Val de Marne, ça ne nous empêchait pas de maintenir nos candidats à Cachan comme à Villejuif, Ivry et Fontenay au second tour (puisqu’il n’y avait plus de candidat de droite), contrairement à ce que souhaitait "Envie".

          Quant à la bonne volonté de votre accueil de la Gauche alternative, j’ai un autre son de cloche. On ne peut pas dire "ça c’est très bien passé, on les a accueilli à bras ouverts" quand on ne leur a concédé aucune circonscription, même pas Le Vigan. Je pense qu’une négociation aurait évité tout ça.

          J’ai soutenu Sophie parce qu’elle a été légalement désignée par les militants (même si je trouve qu’ils ont manqué d’ouverture et de bon sens) , mais je vote Construire parce que je suis pour une ouverture (par exemple à la Gauche Alternative) que refuse Envie et que je situe Bové plus à gauche et anti-libéral que Pastor.

          Mais c’est une appréciation....


          Mardi 17 mai 2011 à 18h31mn06s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
          lien direct : http://lipietz.net/?breve421#forum3913
  • Epouvantable congrès.

    Dominique Voynet avait découvert que la politique ce n’était pas choisir entre blanc et noir, mais entre gris clair ou gris foncé. A Cachan le plat de lentille est gris foncé ... presque noir. En effet, EELV vont y laisser des plumes alors que la dynamique était là !!!

    Merci pour votre éclairage sur ce qui se prépare ... faire de la politique autrement, ce n’est pas toujours facile !


    Jeudi 5 mai 2011 à 01h17mn41s, par TINTIN94230 (blondel.mail@gmail.com)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve421#forum3901
  • Epouvantable congrès.

    ben pour Meirieu, commission financière ad hoc, veut que je lui balance aussi mes comptes ou quoi ? maintenant il peut aussi m’envoyer de la rosette ou autres j’adore et cela me fait du bien et j’en aurai vraiment besoin !

    on hallucine ou quoi, dany et autre peuvent très bien justifier leur contribution sans commission, ça presse et on n’a pas de temps à perdre avec des contrôles à la mords moi le noeud on n’est plus sous giscard ou l’autre de lyon excusez moi je ne me rappelle plus de son nom, non mais sans blague vous voulez que je vous fasse tous épingler par la cour des comptes et l’association des contribuables ou quoi,pendant que vous y êtes ? très très facile pour moi et dissolution générale à la clé. maintenant si cela ne vous calme pas, je peux encore essayer d’aller plus loin.


    Mardi 3 mai 2011 à 15h08mn43s, par kaudie (kaudie.tub@orange.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve421#forum3900
Calendrier des blogs
<< mai 2011 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
31/05: L’échec de Dany - José.
23/05: L’affaire DSK et le féminisme
20/05: Ecologie politique et coopérative.
17/05: Affaire DSK : la double présomption d’innocence
3/05: Epouvantable congrès.
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: