SNCF : veillée d’armes

Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Lundi 26 mars 2007

Voilà, je suis rentré ce midi de la mission en Bolivie avec escale pour les Verts argentins… Le « reportage » de ce voyage suivra sur le blog… quand je pourrai. Car, en mon absence, les événements se sont précipités pour la famille (et pas seulement la nouvelle chimio de Francine, qu’elle supporte vaillamment).

Mercredi dernier, le Commissaire du Gouvernement de la Cour d’Appel Administrative a de nouveau conclu à l’absence d’une responsabilité de la SNCF dans la Déportation distincte de celle de l’État français, mais d’une façon qui a semblé très défensive, voire résignée, selon ma sœur Hélène. La plaidoirie de notre avocat Rémi, au-delà du mémoire en seconde audience, a résumé remarquablement 6 ans d’instruction et de débats, depuis la plainte de mon père et de mon oncle en 2001, jusqu’à la réouverture surprise des débats en appel et le « pschitt » de la prétendue découverte d’un ordre de réquisition par la Sncf. La direction collabo de la SNCF (son président était d’ailleurs l’ex président du SCAP, devenu Commissariat général aux questions juives) n’a jamais été réquisitionnée, mais elle avait établi une « convention de l’espèce » avec l’État pour le service de déportation qui lui avait été confié, et pour lequel elle s’est fait rémunérer jusqu’après la Libération. Et quand bien même elle eût été réquisitionnée, cela ne l’exonère pas d’une complicité de crime contre l’humanité, crime auquel elle a participé avec plus de zèle encore que n’en demandait Vichy, privant les déportés d’eau et d’hygiène la plus élémentaire. Ce crime est imprescriptible au civil, même en l’absence de procès pénal de la personne morale SNCF, etc…

De ces conditions inhumaines, qui en ont rendu fou ou ont fait mourir de soif bien des transférés sur les itinéraires franco-français de la Shoah, mon oncle, choqué par les propos du Commissaire du gouvernement lors de l’audience du 30 janvier, avait enfin accepté de témoigner. Ecoutez, un tel récit est rarissime !

Je constate, navré, que la presse n’a toujours rien appris depuis le procès de Toulouse. Elle laisse toujours croire à ses lecteurs que je suis le plaignant, s’abstient de répercuter les nouveaux témoignages que ce procès a déclenchés, de parler des faits que l’ont croyait avérés et qui sont aujourd’hui démentis (comme la réquisition), et qui renouvellent profondément la perception historique sur l’attitude de la direction SNCF. Elle attise ainsi un antisémitisme qui fait se dresser les cheveux sur la tête (voir, très significative, la page du Nouvel Obs avec son forum)

Demain mardi, la Cour de Bordeaux rend son arrêt. On n’est même pas sûr de l’heure…

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve219

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 6 contributions à ce blog.
  • SNCF : veillée d’armes Je suis rassuré par l’issue de l’appel ,qui vous est défavorable. La judiciarisation de la société, et la poursuite d’intérêts personnels et/ou financiers sous couvert de lutte pour des principes et pour la mémoire des victimes, fragilise la démocratie. La courte vue des hommes politiques qui initient de telles démarches et contribuent à les propager dans la société les disqualifient définitivement.
    Mardi 27 mars 2007 à 07h38mn36s (desmarsalain@yahoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve219#forum1414
    • Anglo-saxonisation de la justice

      Les plaignants, mon père et mon oncle, ne demandaient pas la "mémoire" (la leur est restée bonne, merci ,et ils préféreraient oublier) mais la justice et la réparation. Ces "principes" que vous méprisez sont la base de la démocratie. C’est d’ailleurs pourquoi la Révolution française a commencé par la prise de la Bastille (où des gens étaient internés par le pur arbitraire de l’Etat) et cet évènement est resté, l’ignorez vous ? notre fête nationale.

      Ce qui est grave dans le jugement de Bordeaux, qui renvoie les conflits entre "usagers" de nos prisons et services publics devant la justice ordinaire, c’est qu’il introduit en France la conception anglo-saxonne de la justice : la SNCF est une entreprise privée, même quand elle sert de prison ou de mourroir roulant, et on doit plaider contre elle comme on plaide contre un commerçant ordinaire. Alors que la République avait justement un droit administratif séparé pour défendre le citoyen contre les fautes de l’Etat et de ses services publics.


      Vendredi 30 mars 2007 à 05h45mn24s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve219#forum1428
  • SNCF : veillée d’armes Je viens de lire la nouvelle. Je suis désolé pour vous et pour nous tous en lisant les réactions. javascript:emoticon(’smiley’)  :
    Mardi 27 mars 2007 à 05h07mn53s, par Joke (pj.mi@free.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve219#forum1412
  • Sncf : veillée d’armes A propos du forum du Nouvel Obs, vu le faible nombre de participants il n’est pas représentatifs, il y a surtout les habituels râleurs qui nous rien à faire d’autre ! Allez, oubliez le forum ! Mais vous avez eu raison d’en parler ici - ça donne des idées : javascript:emoticon(’smiley’)
    Lundi 26 mars 2007 à 17h39mn59s, par Joke (pj.mi@free.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve219#forum1410
  • Sncf : veillée d’armes Je pense à vous. Que puis-je faire d’autre ?
    Lundi 26 mars 2007 à 17h30mn19s, par Joke (pj.mi@free.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve219#forum1409
    • Sncf : veillée d’armes

      Eh bien, d’abord ça nous encourage, ensuite faites ce que vous faites deja dans le Nouvel Obs : répondez aux sottises, aiguillez vers mon site et celui d’Hélène...

      Merci !


      Vendredi 30 mars 2007 à 18h38mn45s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve219#forum1430
Calendrier des blogs
<< mars 2007 >>
lumamejevesadi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
29/03: Kosovo, Bio : deux rapports Verts
27/03: Ponce Pilate à Bordeaux
26/03: SNCF : veillée d’armes
24/03: Buenos Aires
22/03: Les paradoxes du souverainisme andin
20/03: Bolivie : la querelle des autonomies
17/03: SSIG. Délégations. Présidentielle. DOM
11/03: A nouveau sur Bayrou
6/03: Hulot. Bayrou. Airbus
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: