Plein le dos. Jacques Robin n’est plus.


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Dimanche 8 juillet 2007

Cette semaine, je sèche la réunion du groupe Verts/ALE à Bruxelles, sauf un petit saut pour… la fête du groupe. Et bien sûr, les entretiens usuels, délégation de notaires organisant leur colloque sur le développement durable, etc…

C’est que, outre Francine qui subit la 8e injection de sa chimio, je dois m’occuper un peu de ma propre santé. Dentiste, IRM, échographie… Bilan : j’ai deux hernies discales dans les cervicales. Faut bien somatiser, quelque part, cette dernière année pas terrible. « Quand l’Ombre menaça de sa fatale loi tel vieux Rêve, désir et mal de mes vertèbres… »

Mais rassurez-vous, je travaille aussi à la maison ! Des articles que vous verrez quand ils sortiront. Un bilan de mon année pour la brochure que Sinople distribuera aux Journées d’été des Verts. Et puis la mise au point de mon rapport sur le changement climatique que je dois rendre à la traduction. Et puis encore répondre à un tas de messages en retard sur le forum de ce blog.

Et puis évidemment, comme toujours, tenter de ranger mon bureau (non, pas de photo, svp...)

Sinon, quelques nouvelles gaies.

Dado, sans-papière que je parraine depuis 1997 a enfin obtenu des papiers non seulement pour elle mais pour son mari. Me Monod, avocat agréé au Conseil d’Etat, a déposé un excellent mémoire en cassation contre la Cour Administrative d’Appel qui a invalidé le jugement de Toulouse sur la responsabilité de la direction SNCF dans la Shoah, au motif que… la SNCF n’était pas en service public.

Surtout, avec la fée Perline, on s’en est payé une bonne tranche samedi. Borloo avait annoncé à grands tralalas le lancement du "Grenelle de l’environnement" (excellente idée au demeurant). Dans le dossier de presse on signalait le lancement d’un houèbe dédié, www.legrenelleenvironnement.fr. Alors... eh bien cliquez et allez voir sur ce site.

Et pius, quelques nouvelles tristes.

Jacques Robin, n’est plus. Lui, le passeur d’idées, l’inusable animateur de Transversales-Sciences-Cultures et le cofondateur des États Généraux de l’Ecologie Politique. Un homme à la générosité infinie, qui préférait voir vivre une idée sans que l’on sut que c’était la sienne, plutôt que la voir s’étioler pour l’estampille de sa gloriole. Qui maternait cette idée dans des cercles avec d’autres intellectuels, pour la faire partager par les « politiques » qui voudraient bien s’en emparer.

Avec lui, j’ai un peu l’impression qu’un monde se clôt, où les Verts se donnaient le temps de travailler avec les intellectuels et les acteurs de la société civile, où ils « co-élaboraient ». Ce monde s’est fermé, du côté Verts, à l’AG de Reims, avec le remplacement, à la responsabilité de cette interface, de Natalie Riollet par Anne-Marie Billotet, mais s’est-il vraiment renouvelé à l’extérieur ? On a toujours l’impression que « les géants de 48 étaient plus grands que ceusses d’au jour d’aujourd’hui ». Pour s’en tenir à la dernière grande bataille politique qui ait déchiré notre société : les amis de Robin, les Edgar Morin, ou les autres, ces géants vieillissants qui prirent aussi le risque d’aller à contre-courant (Wallerstein, Negri…), n’avaient plus guère la force de soutenir médiatiquement leur Oui. Qui, des jeunes ou moins jeunes hussards qui se poussèrent du coude pour occuper l’espace médiatique du Non, qui, à 2 ans de distance, tient encore la route ?

J’ai renoncé, il y a 15 ans, en devenant un « politique » votant nuit et jour les crédits pour la Voie Rapide de l’Ouest Parisien ou les règles prudentielles européennes des conglomérats financiers, à rester ce que j’étais programmé pour être, un « intellectuel ». Et quand je me retranche dans mon jardin secret, c’est pour fuir du plus loin l’art « engagé » : chez Mallarmé. Mais, lorsque, selon la technique que m’avait expliqué un collègue francologue de Harvard, je me risque, retrouvant Paris, au jeu du « FNAC-Table-Watching » (avoir, d’un seul coup d’œil sur la table des nouveautés de la FNAC, un aperçu des livres français qui vont secouer le monde ), je vois bien que ce temps des Sartre, des Barthes, des Althusser, des Guattari, des Liotard, des Bourdieu, des Thom, que ce temps est fini.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve250

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 4 contributions à ce blog.
  • DAdo et les autres...

    Juste comme cela pour me faire plaisir : Dado n’a pas été régularisée toute seule... il a fallu que je fasse 3 recours pour elle en 10 ans et que j’aille la défendre à Paris en rétention, du temps où j’étais avocate.

    Quand j’ai gagné fin 2006, j’ai introduit le recours pour son mari alors qu’en 10 ans ils avaient eu deux petits enfants dont l’ainé est scolarisé en maternel.

    La préfecture n’a pas exécuté le jugement pour Dado, il a fallu que je fasse un recours en exécution de jugement, en mars 2007...

    Je viens de gagner pour son mari et je viens d’écrire à la préfecture en lui rappelant qu’elle venait de perdre devant le TA pour son refus (ou son oubli) d’exécution... A chaque fois je fais cela à l’aide juridique à laquelle je renonce si je gagene et le tribunal de condamner le préfet à me payer 1000 euros !

    Sinon je suis dans les petits papiers (euh... très mauvais jeu de maux (mots )) de Turbulence, très bonne assoc d’aide aux sans papier de Marne la Vallée et dans ceux de l’ASE...

    D’où la somme de travail incroyable pour attaquer des obligations de quitter le territoire où la solution a déjà été posée par le Conseil d’Etat : un jeune majeur sous contrat jeune majeur qui respecte son contrat a droit à rester en France... ce dont se moque le Préfet, alors que beaucoup de ces jeunes font de brillantes études (j’en ai un qui est en France depuis 3 ans et qui vient d’avoir son CAP de chauffagiste, avec entrée directe en terminale BEP système de chauffage... il veut se spécialiser en système solaire)

    A Avallon ce WE, avec maman, panne de chauffe-eau ! notre plombier râle parce qu’il ne trouve pas de successeur...

    c’est cela l’immigration choisie ?


    Lundi 9 juillet 2007 à 15h17mn39s, par helene LIPIETZ
    lien direct : http://lipietz.net/?breve250#forum1663
  • Plein le dos. Jacques Robin n’est plus.

    Cher Mr Lipietz,

    Parfois, on s’use. Puis, on repart. Vous êtes de ceux qui sont animés d’une force de vie, Eros VS thanatos, incommensurable et inagotable, comme on dit en espagnol.

    parce que votre vie "d’à coté" est pleine, et ça se sent ;t tant mieux.

    Camus, un matin d’hiver, d’oublier d’être con et d’écrire : « On ne vit pas que de lutte et de haine. On ne meurt pas toujours les armes à la main. Il y a l’histoire et il y a autre chose, le simple bonheur, la passion des êtres, la beauté naturelle ».

    Et Sartre (j’imagine, en peignoir de satin mauve) de lui répondre, plus tard, qu’il n’y a rien hors de l’histoire et que tout est politique. Et Breton de pourfendre en ces termes sa tentative d’allier une forme de mesure (ca veut pas dire molesse) à la révolte dans L’Homme révolté : " La révolte une fois vidée de son contenu passionnel, que voulez-vous qu’il en reste ? Je ne doute pas que beaucoup se laisseront piper à cet artifice : on a gardé le nom et supprimé la chose ".

    So what ? ce que je veux vous signifier, depuis ce coté ci du monde, c’est que des Edgar Morin, des Foucault, des negri, il n’y en a certes pas tous les 15 matins. Mais au fond, ils ne meurent pas. Ils sont immmortels, proto-étants. Ils seront la. et ils se réincarneront ou du moins feront des petits, une fois passée cette état de transition post-consumérise. des figures de cette trempe, il est vrai, je n’en connais point d’autres. mais ils ton et seront la, et c’es bien ça qui compte.

    La preuve en est, que des milliers de jeunes de mon espèce, à Douala, a Colombo, a Medellin, a Pretoria, sont les mains dans le camboui, a essayer de mettre en place de vrais alternatives, des micro credits intelligents, des espaces du tiers secteurs dynamiques et stimulants tant économiquement que pour l’autoestime des populations exclues, sans que ce soit des joujous pour se faire plaisir.ils ont des incidences sur les politiques locales, parfois nationales, pour trouver des solutions durables aux défis de la survie. ils changent la vie. et ils lisent ces auteurs, ils suivent ces discussions intellectuelles qui ne sont pas que branlette celeste. et souvent, ils aiment bien les verts.et ils aimeraient bien un espace a la hauteur des enjeux, pas un vaste putrit d’égos aigries et mal lunés. Ils ont en tout cas envie d’entendre des voix a la lipietz. et quand on vous sent un peu abattu, on se presse vite pour vous dire que le monde réagit, aussi, et que des avancées considérables se donnet, aussi, sur notre planète. sur les droits des femmes, des migrants, du salariat. aussi. Animo Alain, courage. Chente


    Dimanche 8 juillet 2007 à 19h18mn03s, par Chente
    lien direct : http://lipietz.net/?breve250#forum1661
    • Plein le dos. Jacques Robin n’est plus. Que dire, qu’ajouter à ce que vient si bien d’écrire Chente ? Si belle citation de Camus, sur la joie simple de la vie simple. Elle ou il a raison : animo, Alain !
      Lundi 9 juillet 2007 à 16h35mn24s, par mickaël (mikl-marie@wanadoo.fr)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve250#forum1664
  • vidéo-conférence de Jacques Robin

    Je viens de découvrir cette remarquable vidéo-conférence de Jacques Robin sur « De l’économie de marché a l’économie plurielle avec marché » :

    http://canalc2.u-strasbg.fr/video.asp ?idVideo=1490&voir=oui


    Dimanche 8 juillet 2007 à 16h53mn39s, par izq
    lien direct : http://lipietz.net/?breve250#forum1660
Calendrier des blogs
<< juillet 2007 >>
lumamejevesadi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
31/07: Mélanges de juillet.
14/07: Staliniens, fachos et cathos contre le référendum européen.
8/07: Plein le dos. Jacques Robin n’est plus.
7/07: Grenelle de l’environnement : les pieds-nickelés du houèbe.
1er/07: Europe et écologie politique
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: