Cantonales de Villejuif, 1er tour


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Lundi 21 mars 2011

Apres les municipales de 2008, les cantonales de Villejuif étaient un nouveau test du difficile problème de la « conversion verte de la banlieue rouge » (voir ici mes analyses de 2008 sur « changer de gauche dans une élection »

Situation de départ :

Villejuif est tenue par le PCF (marchaisien ) depuis la nuit des temps, avec 2 cantons PCF (Garnier à l’Ouest et Delbos à l’Est). Le PS reste localement dans l’ombre du PCF jusqu’à l’an dernier, avec une autonomie croissante depuis sa conquête de la circonscription par le maire de Cachan, Le Bouillonnec, en 2002.

Les Verts représentent l’opposition de gauche et du centre à la gestion Pcf de la ville. Le FN n’a aucune équipe militante ni visage individuel à Villejuif, mais bénéficie d’un vote d’opinion stable vers 10 % (plutôt dans les cités). L’élection municipale de 2002 montrait un équilibre en l’absence de FN : 50% PCF (+PS), 26% droite, 24 % Verts (déjà en configuration « coopérative EéV » avec un groupe local, Villejuif Autrement). L’épisode Modem de 2007-2008 prive les Verts de « l’opposition centriste » : PCF (+PS) 47,5 %, droite 27,5, Verts 12,5, Modem 12 %.

Après des mois de négociations « à 3 » à l’échelle du Val de Marne pour obtenir le rééquilibrage du Conseil général (dominé par PCF), c’est l’échec, le PCF voulant jouer les derniers avantages qu’il tire localement du scrutin majoritaire. Pour la première fois, le PS accepte une alliance avec Europe-Ecologie-Les Verts (EéV) pour tenter un rééquilibrage des cantons, et à terme de la gouvernance municipale de Villejuif. Le PS se réserve le canton Est où sont la plupart des militants des deux partis (Sophie Taillié-Pollian). EéV se présente sur l’Ouest (François Labat). Chaque parti soutient son partenaire, mais le PS choisit un MRC comme suppléant, alors que EéV choisit par loyauté une socialiste comme suppléante. Le PCF, comme d’habitude, téléguide une fausse écolo sur chaque canton afin de nous priver de quelques %.

La campagne, commune aux deux cantons, s’est très bien passée, avec séances de travail hebdomadaires des deux partis ouvertes aux associatifs et professionnels (tiers secteur, environnement, petite enfance, dépendants et handicappés…), meeting d’ouverture avec C. Duflot et P. Hamon, meeting de clôture avec E. Joly et H. Désir), dizaines de milliers de tracts distribués, porte à porte… Voyez le très riche site de François Labat.

François Labat, S. Taillé-Polian, H. Désir, E. Joly, D. Girard, N. Gandais, C. Casel

Résultats :

1. Le Pcf, qui a jeté dans la bataille toutes ses forces militantes et sa capacité de contrôle clientéliste sur les grandes cités du canton ouest, l’emporte comme prévu (Garnier : 37 %) mais aussi dans l’Est (Delbos 35 %), contrairement aux sondages. Ce qui est moins prévu, c’est l’ampleur de l’abstention (65 %) et la percée du Front national ( 18 et 20 % : scores dignes du 93 des années terribles, mais jamais vu à Villejuif), qui écrase la droite UMP (Harrel 12% à l’Ouest, Beurtheret à l’Est 9%) et le centre Modem ( 6 et 7 %).

La profondeur de l’abstention doit d’ailleurs relativiser le succès du FN, qui chute par exemple de 1082 voix en 2004 à 942 voix sur le canton Ouest (6,4 % des inscrits). En fait, seul Garnier (Pcf-Ouest) dépasse le seuil de 12,5 % des inscrits (de peu : 12,86 ), et personne dans le canton est. Ce sont donc les deux premiers qui sont autorisés à se maintenir : le Pcf, et EéV dans le canton Ouest, le Pcf et le Ps dans le canton Est.

Comme il n’y a plus de droite, EéV se maintient au second tour, mais pas le Ps, ce qui ne va pas manquer de poser des problèmes aux électeurs socialistes, écologistes ou centristes.

2. Le PCF a creusé l’écart. Il a progressé en % par rapport à 2004 (de 27,5 à 35 à l’Est, de 30,5 à 37 à l’Ouest), tandis que l’alliance PS+EéV ne retrouve pas la somme de 2004 (Ouest : Labat EéV 25 %, contre 23+9 en 2004, Est : STP : 24,5 % contre 22+10+2 MRC). Certes le PCF a bénéficié de l’absence et du soutien discret de l’extrême gauche (qui pesait 4,5 % dans chaque canton en 2004). Mais il était clair dimanche que, dans les bureaux de votes déserts des cités, seuls les sympathisants PCF venaient voter, et les plus engagés de l’opposition populaire à la mairie et à Sarkozy… qui votaient deux fois plus pour le FN que pour EéV+PS !

Il faudra une analyse plus fine et en valeur absolue, mais il est semble bien que le succès relatif du PCF vient de ce qu’il a mieux mobilisé ses sympathisants, avec cependant de lourdes chutes : de 1790 à 1550 voix à l’Est, de 2450 à 1970 à l’Ouest. Mais la chute est bien plus forte pour PS+EéV, soit que nos électeurs de fichent encore plus des cantonales (quand, pour le PCF, il était vital de garder ces deux cantons) , soit que l’additivité des voix PS et EéV face au PCF ne soit pas parfaite.

3. C’est ce que fait d’ailleurs apparaître la légère asymétrie des cantons. Malgré l’extrême faiblesse militante de nos deux partis dans le canton Ouest (compensée par une campagne EéV d’un dynamisme effréné !), « Eelv soutenu par Ps » fait mieux que « Ps soutenu par Eelv » (25,02 % et 1336 voix, contre 24,45% et 1068 voix).

Cet écart, certes minime, de 2,5% par rapport à ce que les votes de 2004 laissaient attendre est partiellement expliqué par les votes « faux écolos », qui auront au moins servi à ça : 4,5% à l’Est (canton « PS » ), 1,4 % à l’Ouest (canton « EéV »). Il existe une réelle réticence d’une petite partie de l’électorat écologiste à se reporter sur le PS. D’une façon générale, comme l’ont montré les législatives partielles de Yvelines, l’écologie rassemble plus large que le Ps. Et de plus, à Villejuif le Ps apparaît trop marqué « gestion PCF ».

4. Le soir même, Eelv se maintient face PCF, puisqu’il n’y a pas d’ennemi à droite au second tour, donc pas de « front républicain ».
Surtout nous considérons que ce scrutin a posé le FN en représentant de l’opposition de droite, notamment populaire, à la gestion communiste de Villejuif. Se retirer serait donc une catastrophe à terme, quel que soit le confort que cela offre à court terme (dont : partir enfin en vacances !). Il faut ré-affirmer qu’une autre gauche est possible à Villejuif.

5. Cette recherche d’une autre gauche est manifeste dans ce fleuron historique du PCF qu’est cette circonscription, qui fut celle de Paul et Marie-Claude Vaillant-Couturier et où se réfugia Marchais (en virant M-C V-C).

- Sur Arceuil-Gentilly, le maire d’Arcueil, Daniel Breuiller, EéV ex-PCF, est en tête avec 45 % (Pcf : 25, Modem 13, FN 15)

- Sur Cachan, EéV est seul au second tour (20%) face au PS (34%)

Cette élection repose donc la question « qui sera la nouvelle gauche en banlieue rouge, après le Pcf », qui semblait tranchée en faveur du Ps. Mais c’est pour l’heure une question vraiment secondaire, car le principal candidat à la succession du PCF, comme représentant des classes populaires, à Villejuif comme partout, est dorénavant le FN… sauf fjustement à Arcueil. Ce qui est parfaitement normal par temps de crise (cf l’Allemagne en 1932…)

C’est pourquoi sans doute des camarades ex-NPA ou Parti de Gauche villejuifois nous encourageaient plutôt hier soir à nous maintenir au second tour… afin de ne pas laisser un boulevard au FN.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve418

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 9 contributions à ce blog.
  • Cantonales de Villejuif, 1er tour

    Avec son autorisation, je publie ici la lettre de Stéphane Coloneaux, Maire-adjoint (PCF) de L’Haÿ-les-Roses. Sa longue lettre méritant une assez longue réponse, cet échange a plutôt sa place dans l’espace public du houèbe.

    *****

    Stéphane Coloneaux
    Maire-adjoint (PCF) de L’Haÿ-les-Roses
    Conseiller d’agglomération du Val-de-Bièvre

    L’Haÿ-les-Roses, le 22 mars 2010

    Monsieur,

    J’ai pu apprécier la cruelle virtuosité de vos analyses électorales publiées sur votre blog personnel au lendemain du premier tour des élections cantonales.

    J’aurais pu céder à l’expression de mes premières pensées et persiffler que vos propos sont ceux d’un homme « Vert de colère », et en rester là. Cependant, j’ai de l’estime, non pas pour votre analyse, mais pour l’engagement en politique au-delà des opinions et des sensibilités politiques de chacun.
    Aussi, je me permets d’apporter mon modeste et militant point de vue à vos écrits. Car il me semble que les électeurs qui ont fait le choix de voter Europe Ecologie-Les Verts dès le premier tour ne doivent pas être pris en otage de théories politiques fondées sur les ressentiments personnels.

    Dans un contexte politique fortement marqué par l’abstention, la résurgence du Front national et la sanction des politiques libérales de l’UMP, vos analysent conduisent à penser que Europe Ecologie-Les Verts n’aurait qu’un seul but : prendre en otage l’expression des électeurs. Votre analyse ne fait aucunement mention des divergences politiques de fond qui caractérisent nos deux formations politiques.
    La méthode de la politique calculatrice qui s’invite dans le débat politique depuis quelques années dans nos territoires est-elle la seule finalité d’Europe Ecologie-Les Verts ? J’avoue que j’ai dû mal à souscrire à cette idée tant j’ai eu l’occasion d’échanger avec mes collègues de votre formation politique et des militants Verts. Si l’histoire de nos formations politiques et les propositions que nous formulons sont divergentes, il existe des convergences, tant sur la lutte contre la précarité énergétique que sur la réduction des émissions de carbone.

    Mais alors, où est le problème ? Pourquoi vouloir « chasser les communistes de la direction du département », seriez-vous opposé au remboursement de la carte imagin’R ? Seriez-vous opposé au métro Orbival, aux politiques culturelles et solidaires du Conseil Général ? En toute estime, je ne peux pas le croire. Votre analyse n’est-elle pas un peu réductrice quant à « l’électorat communiste », ne pensez-vous pas que ces hommes et ces femmes, de manière consciente ont choisi de donner mandat afin de poursuivre ces politiques ?

    Si j’étais grossier, j’enverrais valser mes doutes sur les Verts et ce nouveau rassemblement Europe écologie en me disant que nous voilà face à une vilaine réalité revancharde. La chasse aux communistes en se faisant élire par les voix du Front national ou celles de la droite, est, à moins que cela soit ma juvénile réflexion, ce qui caractérise le fondement d’un maintien au second tour d’un candidat de gauche contre un autre candidat de gauche. Voilà donc cette nouvelle et fantastique façon de faire de la politique ? Mais je me garderais bien d’être grossier et j’entends, moi, faire place aux débats d’idées.

    Pourquoi en Val-de-Marne les électeurs Front de Gauche se sont-ils mobilisés dans tous les cantons ? La principale des raisons est le choix de poursuivre une gestion sociale et solidaire sous l’animation d’un Président connu, compétent et apprécié par tous les Val-de-marnais et ce, au-delà des convictions politiques.
    La seconde raison est que ces électeurs n’ont pas apprécié l’immoralité politique de l’accord PS/Verts qui consistait à s’attaquer aux cantons détenus par ceux-là mêmes qui, aux cotés de Christian Favier, mettent en œuvre la politique du département, des conseillers généraux présents, actifs et de proximité sur leurs cantons.

    La position de maintenir des candidats d’Europe Ecologie-Les Verts ne me paraît pas s’inscrire dans un renouvellement en profondeur des pratiques politiques. Faire de la politique autrement c’est agir avec les gens, mais c’est aussi avoir une conscience politique. Lors des dernières élections présidentielles, les communistes n’ont obtenu que 1,93 %, c’est avant tout parce que les électeurs ne leur ont pas fait confiance. Il était donc de la responsabilité des communistes de construire et d’offrir une offre politique nouvelle, c’est l’essence de la construction du Front de Gauche, qui d’élection en élection semble s’ancrer dans le paysage politique national.

    Enfin, Monsieur Lipietz, permettez-moi en tant que militant communiste val-de-marnais de vous dire que j’apprécie peu que l’on détourne l’histoire et que l’on malmène la mémoire d’hommes et de femmes comme Monsieur Georges Marchais ou Monsieur et Madame Vaillant-Couturier. A ce propos, n’étant pas un intime de cette femme résistante, qui a reçu l’Ordre des compagnons de la résistance, je vous demanderais à l’avenir, d’apporter tout le respect que nous devons à cette femme et sa mémoire, et de ne pas utiliser d’abréviation mais d’écrire MADAME Marie Claude Vaillant-Couturier.

    En espérant que nous trouvions ensemble, les hommes et les femmes de gauche, le chemin des convergences possibles pour construire une gauche de progrès social et environnemental.

    Respectueusement,

    Stéphane Coloneaux


    Vendredi 1er avril 2011 à 18h59mn18s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3886
    • Réponse à S. Coloneaux sur la "discipline républicaine" en Val de Marne.

      Cher Monsieur

      Je vous remercie pour l’intérêt que vous prenez à mon blog. Cette forme d’expression est, vous pouvez le constater, une minuscule partie de ma réflexion portée sur mon site. Il s’agit plutôt d’un journal de bord ( le blog s’appelle d’ailleurs ainsi dans certains pays latino-américains, « bitacora »).

      Comme sa rédaction est prise sur mon temps, je reste donc juge du niveau de répétitions et d’abréviations que je reporte sur chaque billet. Il se trouve que j’ai une très grande admiration pour Marie-Claude Vaillant-Couturier. Après son éviction par Georges Marchais, elle me confia (en me félicitant pour la campagne que nous menions, alors très minoritaires, en faveur de la parité) :« Vous ne pouvez pas savoir comme c’est difficile d’être une femme dans un parti politique ! »…

      Quant aux divergences des Verts avec le Parti communiste, elles sont archi-connues : respect de la démocratie même représentative, question du productivisme et notamment du nucléaire, long soutien aux crimes de Staline et Brejnev, etc. Est-il vraiment utile d’y revenir dans un billet d’analyse d’un premier tour d’une cantonale, franchement ? Vous me direz : « c’est du passé ». Sauf que C. Favier vient de virer de son Bureau exécutif, comme par hasard… le VP chargé de la démocratie participative (D. Breuiller) et celui chargé de l’eau et du développement durable (J. Perreux).

      Le prétexte de cette éviction (prétexte que vous approuvez) est le fait que ces deux militants appartiennent à EELV et que ce parti n’a pas admis le coup de force sémantique selon lequel la « discipline républicaine » consisterait en le retrait d’un des deux candidats de gauche au second tour.. alors même qu’il n’y a pas de candidat monarchiste, ni même d’ailleurs de droite ! Vous pouvez lire dans mon billet suivant (http://lipietz.net/?breve419 ) la colère des Villejuifois sur le canton Est où le PS s’est retiré pour laisser seul le Pcf. Mais ce fut la même chose à Arcueil, où c’est le PCF qui s’est retiré en laissant seul le candidat EELV (qui avait obtenu 45 % dès le premier tour , excusez du peu).

      Savez-vous ce que c’est de se trouver face à un bulletin de vote unique, et en plus « officiel » ? Quelle gifle à l’électeur cyniquement privé de choix par une pseudo-discipline entre appareils ? Quelle image de la démocratie les partis de gauche donnent là ? A Villejuif Est, où je votais le 27, les administratifs devaient expliquer aux électeurs qui étaient quand même venu voter par civisme républicain, comment on fait pour voter nul ! Il s’en est trouvé 25% pour voter nul à Villejuif est, tout comme à Arcueil, où Breuiller a quand même gagné 400 voix supplémentaires, alors que le Pcf, qui l’avait mis lui-même dans cette situation embarrassante, appelait… à l’abstention ! Comprenne qui pourra.

      A l’échelle nationale, les écologistes se sont toujours retirés dans les triangulaires gauche/doite/écologistes, et se sont maintenu dans tous les cantons (à l’exception, que je réprouve, de Cachan) quand le duel n’opposait que des candidats de gauche : 30 duels (dont 10 gagnés) avec le PS, 7 duels (dont un gagné) avec le PCF. Symétriquement, le Front de Gauche s’est maintenu en seconde position dans 17 duels avec le/la candidate écologiste, et en a gagné au moins un à ma connaissance. Et tous ont eu raison de laisser les électeurs-trices choisir.

      En revanche, le FdG s’et maintenu dans une triangulaire avec l’UMP et un écologiste, et a fait ainsi passer la droite. C’est cela qui n’est pas « républicain ».

      Vous demandez enfin si le fait de vouloir modifier la composition de la majorité du Conseil général est admissible, si cela vaut condamnation de la politique de cette majorité à laquelle on a participé. Évidemment non : voyez les explications de Jacques Perreux et celles de Daniel breuiller. Méditez le message de Richard Dethyre (fondateur de l’APEIS, et communiste) à la suite de la lettre de J. Perreux.

      Faire évoluer la composition d’une majorité à laquelle on participe signifie « proposer aux électeurs de faire mieux ». Il se trouve que nous étions relativement contents de la politique de C. Favier, mais jugions, en tant qu’écologistes, qu’on peut faire mieux. Légitime, non ? Vous trouvez ici quelques indications sur une politique « plus écologiste » à l’usage des conseils généraux.

      Pourrons-nous, comme vous le souhaitez, reprendre une collaboration vers un Val de Marne plus solidaire et plus écologiste ? Nous l’espérions, mais l’éviction de EELV de l’exécutif du Val de Marne, revenant aux pires déviations que l’on croyait révolues de l’histoire du communisme, a brisé cet espoir pour un certain temps. Et vous pouvez constater que ce n’est pas de notre fait.

      Bien cordialement

      Alain Lipietz


      Vendredi 1er avril 2011 à 20h13mn14s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3887
  • Cantonales de Villejuif, 1er tour

    L’analyse est pertinente, il n’y en a aucun doute...

    Il me semble quand même constaté que vous oubliez l’objet du désistement du PS est aussi dans le but de contrer le FN ainsi que d’éviter que la gauche soit disloquée.
    En effet, le score du FN, est comme vous l’analysez M. Liepietz déconcertante et anormalement haute... J’ai cru comprendre, étant sympathisant socialiste (je dois l’avouer) et citoyen actif de ma ville, que le désistement du PS est justement de montrer la gauche unie face au FN et donc de mieux lutter ensemble face à l’extrème droite,
    D’autre part, La candidate PS que j’ai croisé dans la semaine m’a affirmé alors que je ralais parce qu’elle s’était désistée que c’était dans un objectif d’union de la gauche aux vues des prochaines présidentielles et législatives. Il est vrai que se montrer désunis à 1 an des présidentielles est de mauvais augure...

    J’ai entendu dire (en surfant sur des blogs politiques ainsi qu’un collègue de bureau membre du PCF) que les décisions de maintien des candidats au second tour ne s’est pas décidé au niveau local mais national. Autrement dit les candidats d’Europe Ecologie Les Verts se maintiendrait dans tous les cantons où il y a un duel avec un autre parti de gauche et le Parti Socialiste se désisterait en faveur des candidats de gauche arrivés en tête...
    A ce moment là, tout explique le désistement du PS et le maintien de Europe Ecologie
    Je regrette cependant cette volonté d’Europe Ecologie de s’émanciper à tout prix au détriment, parfois de l’Union de la gauche (bien que cette position soit compréhensible )
    Tout ce charabia idéologique entre les partis de gauche explique peut-être la montée du FN partout en France

    En espérant, cependant, que cette alliance se profilera au niveau national et aux priochaines municipales à Villejuif.

    Sincères salutations distinguées

    Fabien Orion


    Vendredi 25 mars 2011 à 07h10mn10s, par Fabien Orion ((je ne veux pas qu'elle apparaisse))
    lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3883
    • Se désister quand il n’y a pas de droite ?

      Cher Monsieur

      Je ne sais pas ce que dit le PS de Villejuif pour justifier la terrible décision d’imposer un candidat unique sur Villejuif Est. J’entends parler de « discipline républicaine », terme vieillot par lequel on désigne le désistement au second tour en faveur du candidat le mieux placé au prmier tour pour battre la droite au second tour. Or il n’y a pas de droite au second tour ! Et en particulier, pas de FN. En revanche, sur le marché de ce matin, seuls les communistes défendent le principe d’une élection avec un seul candidat (ils ont l’habitude) , le débat se poursuit entre les simples électeurs du canton est, outragés. Et une électrice de Sophie m’a carrément dit « je vais ressortir le bulletin de Marine pour voter nul ». L’abolition de la liberté de vote par le PS est une telle injure à la démocratie qu’elle ne peut que faire monter encore une fois le Front national, même chez ses propres électeurs.

      Quant à l’argument : « il ne faut pas afficher de division à un an de la présidentielle » , il est ni plus ni moins valable que la semaine dernière. Il se résume à la question : l’électeur a t il le droit de modifier la représentation da gauche, la pondération entre PS, PCF, et écologistes ? Si oui, est-ce interdit à 1 an de la présidentielle (alors que c’est autorisé au prmier tour de la présidentielle !!) Si ce est pas interdit , alors prend on ou non au sérieux le fait que l’élection est à deux tour et que l’électeur a le droit de battre la droite au premier tour et de choisir sa gauche au second tour ?

      Quant à la décision d’Europe Ecologie de laisser les électeurs choisir dans un duel gauche/écologiste, elle est de ressort local. Statutairement c’est en effet le département qui décide pour les élections départementales. Si de fait le choix est partout le même c’est qu’il correpond à la logique, à la politique et à notre éthique : il est criminel d ‘imposer à l’électeur un candidat unique, et donc on ne se désiste pour la gauche que lorsqu’il y a en face un candidat de droite. La seule entorse est au contraire le cas de Cachan où la direction nationale d’EELV a imposé à EELV de se retirer quoiqu’il n’y ait pas de candidat de droite, sous le prétexte que le PS menaçait de rompre tous les accords sénatoriaux au risque de maintenir le Sénat à droite (je précise que je pense que la direction des verts ment, le PS n’est pas aussi suicidaire.)


      Samedi 26 mars 2011 à 07h44mn32s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3884
  • Cantonales de Villejuif, 1er tour

    La problématique que vous détaillez dans cet article pour la ville de Villejuif et similaire dans d’autres villes de la région parisienne détenus par le PCF (comme Sarcelles par exemple). Votre article a le mérite de voir "de l’intérieur" la situation d’un point de vue politique, là ou nous autres, simples électeurs, ne voyons que la partie émergée de l’iceberg...! Dans plusieurs villes, de nombreux individus usent et abusent du telephone rose. Il faut les comprendre car le telephone rose est bon moyen de dialoguer avec des nanas


    Mercredi 23 mars 2011 à 11h41mn01s, par Nicolas Donnedieu (nicolas.donnedieu75320@nice-4u.com)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3882
  • Texte d’un courriel émanant d’un tunisien à faire communiquer au super président de la république française, Monsieur Nicolas SARKOZY :

    Texte d’un courriel émanant d’un tunisien à faire communiquer au super président de la république française, Monsieur Nicolas SARKOZY :


    Adel KHEDIRA,
    ....
    ..../Tunisie,

    19/03/2011, .../Tunisie.

    Monsieur Le Président de la République,
    Monsieur Nicolas SARKOZY,

    Vous me connaissez sûrement puisque je suis la victime d’une très gravissime affaire, sûrement une des plus graves lors des dernières décennies mettant en caus des juifistes français disposant d’un pouvoir dépassant toutes les bornes.

    Je souhaite vous faire savoir clairement que je désapprouve vos agissements et ce depuis un certain nombre d’années. Mais désormais il n’y a plus de réserve pour moi comme c’était le cas. Je vous expose cette opposition, et je le ferai savoir au maximum à d’autres citoyens.

    Je désapprouve vos orientations, vos choix, votre façon d’agir, que ce soit dans le domaine politique ou économique ou social. Vous êtes le plus mauvais président de la 5ème république.

    Cela m’est encore plus pénible eu égard à vos répétées, viles, et déhonorantes attaques contre la communauté musulmane de France. Votre maigre bilan, vos agissements lors de la campagne électorale de 2007, vous conduisent pour des ruineux calculs électoraux à vouloir faire encore plus de la communauté musulmane un bouc émissaire.

    Plus encore, ne reculant devant rien pour casser du musulman (car cela semble vous faire mieux voir par vos maîtres via sondages et opinions publiques interposées ; ces maîtres façonnent souvent ces opinions publiques) pour se faire réélire, vous vous êtes jeté sur la personne de Monsieur Mouammar Kadhafi (comme d’autres se sont jeté dans le passé sur la personne de Monsieur Saddam Houssein et plus grave sur l’Irak entier), un leader du tiers monde, un homme que, malgré quelques défauts, les pauvres et les noirs et les opprimés admirent tant les positions face à l’injustice et l’impéréalisme que le système que vous admirez, façonné par vos maîtres j..., fait endurer à tant d’habitants de ce bas monde. Si vous êtes muni d’un minimum de valeurs vous aurez sûrement agi différement depuis des années à propos des malheurs des palestiniens et à l’injustice qui leur ait faite (et par conséquent à tant de pays arabo-musulmans), vous aurez aussi sûrement eu un comportement différent à l’égard de la communauté musulmane ou lieu de l’agresser à tort comme un vrai extrémiste. Ce n’est les victimes pays arbo-musulmans (de toutes sortes de colonisations) qu’il faut bombarder mais Israël.

    Je ferai tout, dans le cadre démocratique, pour que vous ne serez pas la prochain président de la République française, fonction à laquelle vous avez porté tant d’ignobles atteintes lors de l’exercice de votre mandat.

    J’ai tant de choses à dénoncer à votre propos, je le ferai dans le futur publiquement à travers mes écrits.

    En attendant, vive la France éternellement libre.
    Des parents ont aidé dans le passé à faire de la France un pays libre, et tant d’arabo-musulmans, comme moi, sont prêts à continuer à agir dans ce sens.

    Adel KHEDIRA.
    Courriel : ...

    P.S. :

    - Il est impossible en si peu de mots de tout expliquer, mais l’intervention en Irak avait été entr’autres motivée par le devoir de protéger des populations civiles des agissements d’un déclaré dictateur, Monsieur Saddam Houssein, ancien ami des intervenants, et par l’instauration de la démocratie, et chacun admire les résultats obtenus : démolition quasi entière de l’Irak, jadis le pays arabe le plus puissant, au profit d’Israël.

    - A l’instar de Monsieur Saddam Houssein, Monsieur Mouammar Kadhafi, comme l’histoire de ces dernières décennies le prouve, a des positions concernant le problème palestinien qui déplaisent tant à l’état d’Israël et ses créateurs et protecteurs, qui comme par hasard sont à l’oeuvre dans le projet de la destruction de la libye après qu’ils aient fini avec l’Irak et qu’ils croquent en même temps d’autres pays arabo-musulmans : Afghanistan, Pakistan, ...

    - Un autre point est en commun pour l’Irak et la Libye, c’est le pétrole et l’énergie pour lequels l’occident, comme ses répétées positions le mettent en exergue, se dope encore plus pour oeuvrer pour la démocartie et les droits de l’homme...

    - Monsieur Nicolas SARKOZY, ce grand admirateur et protecteur de l’Islam (de France et d’ailleurs), se vante de l’appui de la ligue arabe et de la participation de pays arabes. La ligue arabe, sans rentrer dans les détais de sa première décision relative à la zone d’exclusion aérienne (moblisation de spays du golfe..), a fait savoir dernièrement son opposition à toute frappe et bombardement de la Libye. De plus, les deux pays arabes s’impliquant sont le Qatar et les Emirats-arabes Unis, tous deux hyper protégés et appuiés par l’occident (bases militaires, ventes d’armes, fonctionnement de leur économie, ...), sont impliqués militairement au même moment dans des atteintes graves portées au peuple du Bahrein et contre toute légalité et droit international ; mais il semble que les pays dérangeant Israël (Libye, Irak, ...) sont voués à la destruction par les créateurs et les protecteurs d’Israël (USA, G-B, France...) sous la couverture entr’autres du droit au peuple à la révolte et que les pays ne posant point de sérieux problème à Israël ne sont pas autorisés à se révolter, pis que ça : il est permis de massacrer ces peuples avec l’appui de forces extérieures (Qatar, Emirats-Unis..) que l’occident s’appuie dessus pour massacrer la Libye ... Monsieur Nicolas SARKOZY n’est-il pas un fin admirateur de l’Islam ?

    - A-t-on sérieusement tenté auparavant de trouver une entente pacifique entre Monsieur Mouammar Kadhafi et les insurgés ?

    - Les insurgés, à l’instar des troupes officielles de la Libye, ceux de Monsieur Mouammar Kadhafi, disposent d’avions, de tanks, et tant d’autres armes.

    - Ceux qui sont des grands spécialistes du bombardement de civiles musulmans via les avions, ce qui est sûr et certain et ne rentre point dans le cadre de la mensongère propagande visant à s’autoriser des crimes, ne sont-ils pas avant tout l’état d’Israël (Palestine, Liban, Syrie, Irak en 1981, Tunisie en 1985, ...) et les USA (en Libye en 1986, Irak, Afghanistan, Pakistan, Yemen ...). Qu’a-t-il fait à ces occasions le super Monsieur Nicolas SARKOZY ? Est-ce que les français l’ont élu pour que des philosophes sionistes lui montrent le bon chemin ?

    - ... des dizaines et des dizaines d’inquiétantes interrogations peuvent être évoquées, j’espère pouvoir le faire dans le futur.


    Mardi 22 mars 2011 à 20h32mn46s
    lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3881
  • Cantonales de Villejuif, 1er tour

    Ouf heureusement vous serez présent. J’ai craint un moment qu’il n’y ait d’autre solution que le vote blanc ou l’abstention.
    cricri


    Mardi 22 mars 2011 à 03h01mn59s, par cricri
    lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3879
  • Cantonales de Villejuif, 1er tour

    Cher Alain,

    ton analyse des résultats sur le canton ouest me parait pour le moins...hâtive !
    Tu évoques bien une certaine difficulté des électeurs "verts" à se porter sur un candidat PS, mais tu passes l’inverse sous silence.
    Tu sais pourtant la réticence que manifestent localement et historiquement (1997)nombre d’électeurs socialistes à se rallier à la bannière verte.
    Alors voter pour un Eelv soutenu par le PS passe encore (bien que le résultat du premier tour soit très en deçà des scores cumulés PS-Verts de 2004), mais voter au second tour pour un Eelv qui n’a plus le soutien du PS...la pilule sera difficile à avaler pour beaucoup d’entre eux.
    Si l’on ajoute que ces électeurs sont EUX, pour la plupart, rodés et partisans du désistement républicain, tous cela risque de compliquer un peu la donne !
    Reste évidemment la grande inconnue des abstentionnistes...
    Mais dans tous les cas, le candidat Eelv se grandirait en refusant par avance et publiquement d’accepter les voix du FN.
    Cordialement, DL.


    Lundi 21 mars 2011 à 19h48mn58s, par Daniel Lepeltier (dlepeltier@sfr.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3878
    • Cantonales de Villejuif, 1er tour

      Cher Daniel,

      à lire les premières réactions, les avis sont partagés... Mais tu oublies une chose : la "discipline républicaine" , c’est quand il y a au second tour un duel "gauche contre droite extreme" ! Cette fois toute la droite est battue dès le prmier tour. On va tranquillement choisir quelle gauche on préfère , et je ne doute pas un instant que l’électorat PS ou MRC préfère une gauche écologiste.

      Bien sûr, quelques électeurs FN du premier tour viendront aussi voter dimanche. Bien malin qui peut dire s’ils choisiront le PCF ou les écolos.... Si tu as observé les votes des Hautes Bruyères ou de Lamaritne, il est clair que beaucoup de votes FN étaient d’anciens votes PCF en plein désarroi. Alors....

      Amicalement


      Mardi 22 mars 2011 à 09h33mn25s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve418#forum3880
Calendrier des blogs
<< mars 2011 >>
lumamejevesadi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
24/03: Entre PCf et FN : la bataille de Villejuif
21/03: Cantonales de Villejuif, 1er tour
16/03: La tragédie japonaise : premières leçons
8/03: Cantonales : Bilan d’étape
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: