Écologie, « troisième parti » ?


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Samedi 23 mai 2009

La campagne accélère. Lundi : Lyon (circonscription du Sud-Est français), mardi : Le Havre (Nord-Ouest), mercredi – jeudi : Athènes (circonscription grecque). Eh oui, c’est une campagne européenne, et les députés Verts, on va les faire élire partout !

Mais bien sûr, cette élection européenne nous informe sur l’électorat, pays par pays. Si je vais en Grèce, c’est parce que les Verts y entament, dans les sondages, une ascension inattendue. Au moment où les Verts européens m’y envoient, ils sont à 4 %, ce qui leur assure 1 élu. Mercredi soir, ils sont déjà à 6%, juste derrière le « troisième parti », le parti communiste grec traditionnel (le KKE « exotérique »). Jeudi matin, nouveau sondage (je n’y suis pour rien !), ils sont à 8%, devant le KKE et derrière les deux grands partis de droite (Néa Dimokratía) et de centre-gauche (PASOK, mouvement socialiste panhellénique). Que se passe-t-il ?

En Grèce, les deux grands partis sont discrédités par les scandales, les échecs, l’incapacité de prévoir et de prévenir la crise sociale, écologique, économique, financière… Souvent les extrêmes profitent de ces situations. Il y a donc à l’extrême droite le Laikos Orthodoxos Synagermos (LAOS), équivalent de notre Front national. Et puis il y a le KKE à gauche, et les « eurocommunistes » de Synaspismós, traditionnellement proeuropéens. Mais Synaspismós vient de tourner anti-européen. Ainsi les partis « non gouvernementaux » sont tous anti-européens. Or, face à la violence de la crise, la Grèce, comme tant de petits pays, cherche l’abri d’une Europe fédérale puissante. Donc, à la grande colère de KKE, Synaspismós et LAOS, le minuscule parti Vert grec, parti de 1%, émerge comme troisième parti ! Ce qui n’ira pas sans problèmes si les sondages se confirment : aux prochaines élections locales, ce parti très peu expérimenté devra assumer des charges écrasantes.

Et en France ? La situation est un peu la même, et normalement, Europe Écologie devrait aussi être le troisième parti. Notre campagne est excellente et aligne de remarquables candidat-e-s, déjà très expérimentés. Le problème est évidemment le Modem, qui, en dehors de l’Ile de France (où Europe Écologie est déjà le troisième parti), nous devance encore de 3%, et cela malgré une médiocre campagne où Bayrou trouve le moyen d’ignorer les enjeux européens et se pose en anti-Sarkozy pour 2012.

En réalité, les plus récents sondages font figurer une Alliance écologiste indépendante, entraînée par un chanteur (Lalanne) et un dirigeant Vert d’il y a une vingtaine d’année (Waechter). La manoeuvre de la droite est évidente : dans Le Figaro de mercredi, les seuls candidats présentés pour le grand Est sont ceux de la droite, du Modem, du PS et… Antoine Waechter . La présence d’une liste Europe Écologie est mentionnée dans un coin en bas de page !

D’après les sondages nationaux, cette petite liste de diversion capte 2 points. Sans elle, Europe Écologie aurait donc déjà rattrapé le Modem et serait en passe d’être le troisième parti. Il faut être clair, toute voix qui se dispersera sur une liste de diversion « écologiste » (AEI n’est pas la seule…) risque de faire perdre un ou une député écologiste au Parlement européen.

AEI ou pas AEI, Europe Écologie parvient peu à peu à briser le mur des médias. Sur le terrain, il est clair que nous sommes déjà les seuls vrais interlocuteurs répondant aux angoisses de la population, y compris ouvrière. Lundi à Lyon, je dialogue avec des syndicalistes, dont une CGT de chez Berliet devenu Renault Trucks, et mardi, je retrouve les deux têtes de liste de la région Nord-Ouest, Hélène Flautre et François Dufour qui viennent de visiter Renault-Sandouville. Yannick Jadot, tête de liste du grand Ouest, nous rejoint : lui-même vient de visiter plusieurs usines de sous-traitants de l’automobile. Nous sommes unanimes : loin d’être rejetés par les ouvriers du secteur automobile, nous apparaissons comme ceux qui proposent des solutions à leur crise (qui pour eux n’est pas que « celle des patrons »), et les questions qu’ils nous posent relèvent plutôt de la transition vers notre modèle (les transports en communs et véhicules légers) que d’une critique du modèle lui-même.

Il faut dire que la direction de Renault (le fameux Carlos Ghosn, qu’on nous présentait comme le meilleur manager de l’automobile !) a fait très fort. À Sandouville, elle a accumulé toutes les grosses voitures (Velsatis, Laguna et même un 4x4) qui ne se vendent plus et ne se vendront plus. Dans la région lyonnaise, elle a revendu sa branche autobus à Iveco (Fiat). Dans l’usine de camion, elle a racheté, tout au long de 2007 – début 2008, les RTT de ses travailleurs, sans anticiper le retournement du boom libéral-productiviste. Résultat : à partir de septembre 2008, non seulement il n’y a plus de commande, mais tous les clients annulent leurs commandes antérieures. Du coup, Renault-Trucks accumule 120 jours de chômage partiel total, c’est à dire que, depuis presque 6 mois, les ouvriers ne travaillent plus. Et ils ne peuvent même pas aller en formation : on les convoque de-ci de-là pour venir construire un camion.

Cet aveuglement de notre classe dirigeante politique et industrielle est un véritable scandale. Tous les chômeurs et sous-employés devraient être actuellement en formation pour se préparer aux métiers de la révolution verte qui doit être mise en oeuvre dès cette année : conversion vers les transports en commun, l’isolation des logements, les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Sans compter la reconversion de l’agriculture vers l’agriculture biologique.

C’est justement sur ce point qu’intervient au Havre François Dufour. Comme José Bové, cet ancien porte parole de la Confédération paysanne avait soutenu les Verts en 2004, mais a voté Non en 2005. Comme José Bové samedi dernier à Strasbourg, il clame son impatience de voir le Parlement prendre la main sur la Politique agricole commune, qui ne pourra être obtenu que si le traité de Lisbonne est ratifié. « Il faut sauver la PAC, dit-il, et pour cela la réformer ». Bien vu, et il faut pour cela que le Parlement européen en acquière le contrôle. Argument imparable. Puissent tous les ex-nonistes de bonne volonté, ceux qui espéraient en votant Non avoir encore plus d’Europe, comprendre ce raisonnement et se saisir tout de suite de ce qui est déjà à notre portée…

Le week-end de l’Ascension, relâche… des déplacements, mais pas de la campagne. Je ponds articles et réponses aux questionnaires (comme celui du CEGES->2413 sur l’économie sociale). Les articles antérieurement écrits sortent régulièrement, comme celui d’Alternatives économiques Hors-Série sur l’Europe et le New Deal Vert. Mon livre, Face à la crise : l’urgence écologiste, est enfin en librairie.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve349

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 2 contributions à ce blog.
  • Écologie, « troisième parti » ?

    l’électorat disposait cette fois-ci d’une offre écologiste de droite : les listes AEI conduites par A. Waechter et F. Lalanne, qui approchent 4% le 7 juin, que leurs électeurs aient voté par erreur ou consciemment pour des écologistes qui ne soient pas de gauche.

    c’est votre propre prose, je ne me sent pas ecologiste de droite, ce n’est pas moi , mais cohn bendit (le frere) qui accompagne les ministres UMP en voyage. et si etre ecologiste , sans etre aux ordres du PS, c’est pour vous etre ecologiste de droite, c’est que vous n’etes pas pret a faire le grand mouvement rassemblant TOUT les ecologistes que nous appelons de nos voeux. et c’est une etroitesse d’esprit bien dommageable

    salutations MD mei ile de france


    Vendredi 29 janvier 2010 à 17h58mn54s, par Marc (marc.dumont24@orange.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve349#forum3605
  • Écologie, « troisième parti » ?

    Non mr lipietz , l’alliance ecologiste independante n’est pas un mouvement marginal , le score de pres de 4% aux elections europeennes est la pour le prouver.

    des approches ont eu leu avec EE pour faire un grand mouvement ecologiste unifié pour les prochaines elections regionales , mais vos amis Verts nous meprisent , c’est donc seuls que nous poursuivront notre chemin. quitte a "disperser" les voix , mais en toute independance.

    meilleures salutations MD (mei ile de france)


    Vendredi 29 janvier 2010 à 17h42mn35s, par Marc (marc.dumont24@orange.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve349#forum3604
Calendrier des blogs
<< mai 2009 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
30/05: Débat avec le Front de gauche
23/05: Écologie, « troisième parti » ?
17/05: Européennes : la bataille du fond
10/05: Hadopi, phoques, routiers : les derniers feux du Parlement européen
2/05: Culture européenne, culture des quartiers
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: