Rambouillet : encourageant mais rageant. Une circonscription bariolée.

Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Lundi 28 septembre 2009

Dimanche soir, verdict : Anny Poursinoff est battue de 5 voix par le candidat UMP à Rambouillet. 5 voix de différence, c’est rageant. Elle se retrouve dans la marge des « erreurs et omissions », on compte les connaissances qui ont omis de laisser une procuration et sont parties en weekend… Mais ce qu’Anny, et les écologistes, très loyalement soutenus par les militants gauche, ont réalisé ici est fantastique. Pratiquement tous les électeurs supplémentaires se sont portés sur la candidate d’Europe Ecologie, comme si elle-seule rendait l’envie de participer à une élection démocratique. Anny a durablement transformé la réalité politique dans les Yvelines, qu’elle en soit infiniment remerciée.

La tristesse d’Anny, je la partage d’autant plus que la charge symbolique d’une victoire m’aurait bien aidé. Mais je sais aussi que son problème de second tour était presque insoluble, tant elle devait faire évoluer l’opinion dans une circonscription de droite. Ma situation est à la fois plus difficile et plus favorable. Au premier tour il faut d’abord que les électeurs me choisissent, alors que les socialistes ne sont pas vraiment en crise : dans les deux dernières années, avec nous, ils ont remporté une ville, Poissy, et un canton, Plaisir. Ce qui montre que la gauche peut remporter cette circonscription. Et une candidature écologiste (mieux à même d’attirer l’électorat du centre et même du centre-droit) a plus de chances d’emporter le second tour.

Mais ce second tour sera lui-même très difficile car le candidat UMP, David Douillet, joue à fond la carte de la notoriété, refusant d’entrer dans les débats sur le fond. Il attend que je fasse une erreur en l’attaquant : excellente tactique de judoka ! En attendant, il sillonne les marchés de la circonscription accompagné de la ministre candidate aux régionales Valérie Pécresse et d’un car de militants.

Pendant ce temps, au contraire, je multiplie les analyses et les propositions, alimentant mon site et les blogs qui y sont liés (celui-ci et celui d’Alternatives Economiques) en articles de fond, le tout illustré par des petites vidéos pédagos montées par l’excellent Pascal Zabus.

Les hasards de la campagne me font mesurer cette semaine les énormes différences au sein de cette circonscription. Bien sûr, Europe Ecologie a de l’électorat partout, aussi bien chez les bobos (et même plus-que-bobos) qui défendent leur cadre de vie, en effet magnifique, que chez les habitants de ces quartiers de relégation que sont devenus, à Poissy, Beauregard et La Coudraie.

Les terrains de ces deux grands ensembles appartenaient jadis à l’usine Talbot (devenue PSA), La Coudraie était même plutôt faite pour loger les cadres. Aujourd’hui, et depuis un certain temps, les bailleurs sociaux cherchent à s’en débarrasser afin de revendre les terrains à des promoteurs qui les remplaceront par des logements de standing. Ils ont donc entamé un processus de dégradation qui peut les amener à la situation de Montfermeil : revente à bas prix puis cascade de sous-locations, impossibilité pour le propriétaire de payer les charges, et donc dégradation d’ensemble extrêmement rapide.

C’était d’ailleurs la stratégie de l’ancien maire Masdeu-Arus. La nouvelle municipalité PC-PS-Verts-Modem cherche à enrayer le processus mais dispose de peu de moyens, et les réhabilitations du milieu des années 1990 sont déjà complètement dégradées.

Du premier coup d’oeil, il y a une grosse différence entre La Coudraie et Beauregard. La Coudraie est un « petit » grand ensemble très mobilisé, comme un bastion de résistance populaire. Dès qu’on y met les pieds, les habitants viennent vous parler de leurs projets ou de leur misère. A Beauregard, au contraire, plus vaste et moins dégradé, les gens restent souriants mais sur leur réserve. Toutefois, je constate une montée extrêmement rapide de la sympathie à mon égard au fur et à mesure que je suis connu comme le candidat Vert.

C’est là un point délicat car je sens bien que le premier tour PS-Vert va se jouer dans ces quartiers. Or, du Front de Gauche au Modem, en passant par le PS et nous, nous sommes tous solidaires de la même gestion municipale de Poissy !

En réalité, ce qui se joue c’est la représentation des quartiers populaires et son rapport aux institutions. Il y a trois solutions :

a) le quartier se dote d’une représentation reconnue par la municipalité et le dialogue s’ouvre, plus ou moins conflictuel et partenarial, b) il n’y a pas de représentation du quartier et la municipalité établit un rapport de clientèle individuel, c) la municipalité noyaute avec ses propres militants les associations censées représenter le quartier. A l’évidence, La Coudraie est dans le premier cas ; en revanche Beauregard oscille depuis 40 ans entre les deux derniers cas.

Nouveau changement de décor dans cette circonscription décidément passionnante : une réunion à la mairie de Marcq avec les maires ruraux du collectif Sauvons les Yvelines, mobilisés contre le passage d’une voie expresse en lisière de la vallée de la Mauldre. Vous me direz (non, vous ne le direz pas…) que cette vallée est en dehors de la 12e circonscription ! Exact, la Mauldre ne traverse, en amont, que la circonscription d’Anny Poursinoff. Mais, tout comme les opérations d’intérêt national du plateau de Saclay et de Seine aval, ce projet impacte fortement ma circonscription.

Sortez votre carte Michelin et regardez. Si l’on s’en tient au modèle tout-camion-tout-automobile, il faut absolument finir le bouclage à l’Ouest du troisième (voire du quatrième) périphérique autour de Paris. Car il n’existe qu’un seul bouclage ouest, celui de l’A86 par un tunnel Reuil – Vaucresson – Versailles, réservé aux voitures et payant. L’A104 (la « Francilienne ») essaie désespérément de se faufiler au sud de Pontoise, où elle est bloquée avant Carrières et Poissy par la résistance farouche de toute la population, malgré l’insistance de l’UMP. Les services de l’équipement, qui ne sont pas sûrs d’arriver à la faire passer par le « tracé Vert » (déchirant Carrières et Poissy) ou qui n’ont pas trop foi en leur « tracé Blanc » (lequel n’aboutirait qu’à repousser tous les problèmes à Orgeval) se préparent déjà à abandonner le bouclage de l’A104 entre les autoroutes A12 (de Normandie) et A10 (vers Chartres, Bordeaux et l’Espagne) et recherchent donc déjà le barreau suivant, plus à l’ouest. C’est la vallée de la Mauldre entre Mantes et Jouars-Pontchartrain.

Et déjà, l’opposition se lève ! Elle regroupe les « rurbains » qui jouissent de cette jolie vallée, les habitants des villes voisines qui viennent s’y promener, et les fermiers de grande production céréalière du plateau qui craignent de perdre leur outil de travail. Cette opposition, pas forcément de gauche, fait maintenant bloc avec les écologistes, et donc adoptent le discours du bien commun, de la préservation de la nature et des activités agricoles proches de Paris, de la lutte contre la pollution locale et globale due au modèle automobile, etc. Ces maires ruraux se déclarent « apolitiques », c’est-à-dire qu’ils ne veulent pas qu’Anny ou moi les marquions trop dans un affrontement droite-gauche. Cependant, ils soutiennent explicitement Anny et admettent que les écologistes s’allient plutôt avec Huchon au deuxième tour des régionales qu’avec Bédier, Pécresse ou Douillet, partisans d’un bétonnage des Yvelines.

Mercredi 23 septembre, c’est le grand soir de la semaine : la réunion-débat avec Marc Dufumier à Plaisir. Marc Dufumier est le successeur de René Dumont à l’Agro. Plaisir, ou plus exactement Thiverval-Grignon, est le siège de l’Ecole Agronomique de Grignon et de la ferme expérimentale de l’INRA, du moins jusqu’aujourd’hui. Gag : un magnifique labo, Bioger, vient d’être bâti à Grignon. Le maire de Thiverval nous confie : « Le préfet nous a donné la consigne de l’inaugurer clandestinement. Sarkozy veut en effet déplacer Agro-Grignon à Saclay. Donc ce bâtiment sera abandonné dans quatre ans ! ».

Mais ce n’est pas seulement à cause de la présence de l’Agro que l’agriculture est importante dans cette circonscription, et particulièrement dans sa partie sud ! En réalité, le thème « agriculture - faim dans le Tiers Monde – malbouffe en Europe – maladies chroniques comme l’obésité chez les pauvres » envahit progressivement la « politique du quotidien ». Et les écologistes (Marc Dufumier en tout premier lieu) sont les animateurs les plus synthétiques du débat.

À la fin de la réunion, un journaliste me demande « Mais quelle idée, pour un parti politique, de faire un débat centré sur un sujet aussi pointu ? » Je lui réponds que nous sommes nés des livres de René Dumont contre la faim dans le monde et j’enchaîne « Mais que fait un éditeur quand il veut vendre 300 000 exemplaires ? Il demande à David Servan-Schreiber de lui écrire un livre sur la nourriture, les omégas 3 et la santé. Si un courant politique veut vraiment parler aux gens, il doit commencer son discours par le commencement : ‘qu’est ce qu’on mange ?’ ».

« Qu’est-ce qu’on mange ? », c’est la question que se posent les AMAP (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) de la circonscription. C’est la question sur laquelle Sciences et Avenir fait sa Une ce mois-ci, la question sur laquelle les Verts, à l’initiative de Nathalie Gandais, viennent d’adopter une position ferme et claire, à l’unanimité.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve365

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 3 contributions à ce blog.
  • Rambouillet : rageant... mais encourageant.

    Je m’étais pris moi aussi à rêver d’une victoire d’Anny, depuis ma Bretagne je m’imaginais les militants écologistes et de gauche surmotivés, sillonant les marchés avec des tracts, l’électorat antisarkozyste survolté... tout cela couronné d’une victoire avec une belle marge. C’est raté (et nous en sommes d’autant plus "verts"), mais le bon point c’est que la presse retient plus le très bon score que la frustration qu’il engendre. Et il semblerait que l’UMP puisse arrêter un instant de nous tresser un tapis rouge, ce qui n’est pas plus mal selon moi, ça fait moins mélange des genres. Je ne sais pas quelles sont les perspectives et l’ambiance dans la circonscription de Poissy. Quoi qu’il en soit, bon courage et bonne chance Alain !
    Mercredi 30 septembre 2009 à 09h50mn10s, par Martin (martalf@laposte.net)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve365#forum3501
    • Un sacré exploit quand même

      C’est bien ce qui s’est passé et jeudi on y croyait ! mais il faut bien mesurer la remontée historique qu’il y avait à faire dans la 10è circonscription....

      Dans la 12è , la mienne, le PS et le Modem semblent résignés à ce que je porte leurs couleurs au second tour. Mais attention, Douillet, c’est un gros Poisson ;-)


      Jeudi 1er octobre 2009 à 07h47mn33s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve365#forum3502
      • Un sacré exploit quand même

        Douillet un gros poisson !!!

        à priori plus une anguille quand on voit comment il évite un débat public. Ceci dit, bon courage pour le premier tour en espérant que le second tour marque un virage dans le 78.

        bon courage Bruno


        Vendredi 2 octobre 2009 à 10h04mn27s, par Bruno (detempsentemps@wanadoo.fr)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve365#forum3504
Calendrier des blogs
<< septembre 2009 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
28/09: Rambouillet : encourageant mais rageant. Une circonscription bariolée.
25/09: Yvelines : vers un tremblement de terre ?
21/09: Coup de tonnerre à Rambouillet
13/09: Match de « poids lourds » dans les Yvelines.
8/09: Yvelines nord. Yvelines sud. Taxe carbone et chlordécone.
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: