La vie sur un fil


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Dimanche 21 septembre 2008

La situation de Francine est devenue encore plus critique. Cela ne m’a pas empêché de m’éloigner d’elle cette semaine pour mon activité militante (Bruxelles, Annecy, Grenoble). Mais j’ai compris samedi que ce ne serait plus possible, et dorénavant je dors dans sa chambre à l’hôpital.

Francine

Comme je l’avais dit dans mon blog précédent, les corticoïdes ont dégagé son cerveau. Mais de toute façon, les tumeurs sont là et croîtront, et, nouvelle alarme, les métastases du poumon ont recommencé à grossir et bloquent sa circulation. Or, ce qui permettrait de dégager la veine-cave est dangereux pour le cerveau.

Cette fois, toutes les décisions son prises par la même équipe hospitalière, et en discussion avec nous, ce qui diminue l’effet de désorganisation dont je parlais dans mon blog précédent. N’empêche que, quand elle va dans un autre hôpital (pour examiner la possibilité d’une radiothérapie du cerveau), on la laisse une heure et demi en salle d’attente sans oxygène alors qu’elle en a besoin pour respirer...

Et si l’hôpital français s’inspirait des méthodes du Kanban japonais, qui a fait le succès de Toyota ? Chaque ouvrier qui monte une pièce envoie un message plié dans un mouchoir (kanban) à l’usine qui a produit la pièce...

A propos de travailleurs qualifiés et "impliqués", je découvre aussi le rôle de l’infirmière expérimentée. Quand je reviens Samedi de Grenoble, elle m’avertit : « Je connais Francine depuis des années, elle est très courageuse mais là elle est très angoissée, surtout si vous vous éloignez – Bon, je peux dormir ici ? –Oui, je vous prépare un lit. Et les médecins devraient faire ceci et cela. – Je peux en parler à l’interne de garde ? – Non, j’appelle le chef du service, je lui explique et je vous le passe ». Et c’est en effet son avis qui est appliqué…

Francine est toujours aussi lucide et courageuse, parent-e-s et ami-e-s viennent la voir, je reçois aussi beaucoup de mails d’encouragements ou de témoignages qui nous font le plus grand bien.

Comme elle tient salon à l’hôpital, pendant la journée, je repars travailler. J’ai ainsi mis au point la sortie très prochaine chez In Libro Veritas de son recueil de nouvelles Trames étranges dont vous trouverez ici la postface. Mon gendre Sacha a fait une couverture extraordinairement belle !

Après relecture de son manuscrit, Francine ne se sent pas la force de remanier son premier roman, La femme à la fenêtre, sur lequel elle travaille depuis 2003. Un roman terrible et magnifique, peut-être l’histoire de son double, un double qui aurait raté la libération féministe. Je le mets en ligne sur In Libro Veritas, où vous pouvez lire, commenter, et commander toute l’œuvre de Francine (attention, son nom de plume est Ségeste, le mien est Lancelot quand je parle d’elle, et Pangloss quand je m’essaie à la critique littéraire, ou dans le conte rigolard Le « videur » du Cyberespace que j’ai écrit pour l’amuser.)

Ecologistes

Mercredi matin, saut à Bruxelles pour discuter de l’Union des écologistes aux européennes 2009. Ça avance très bien. Yannick Jadot et Eva Joly confirment leur participation, on va faire un malheur.

Quand on y pense… C’était déjà la ligne adoptée par les Verts en 2002-2003, celle de l’alliance avec les mouvements sociaux. Comme il arrive souvent, les Verts avaient adopté cette position, celle du « front solidaire » et de la « co-élaboration », mais ne l’avaient guère mise en pratique. Avec le Collège exécutif de l’époque, j’avais réussi à monter un « Trois heures pour l’écologie » où ils étaient déjà là, Nicolas Hulot, Michèle Rivasi (alors directrice de Greenpeace, fondatrice de la CRIRAD et qui depuis est rentrée aux Verts), Allain Bougrain-Dubourg (président de la Ligue de Protection des Oiseaux)… À partir de leurs interventions, Natalie (une de mes actuelles assistantes, qui était alors membre du Collège exécutif des Verts, en charge du dialogue avec les acteurs sociaux) avait réalisée une très jolie brochure (cliquer ici) que j’ai diffusée pendant la campagne des européennes 2004. Non seulement la brochure était préfacée par Nicolas Hulot, mais un article de Hulot, Rivasi et Bougrain-Dubourg s’intitulait déjà « Vers de nouvelles alliances ».

Que d’années perdues !

Annecy

Vendredi soir, conférence de presse et réunion-débat des Verts à Annecy, avant le week-end où la société civile se mobilise contre les ministres de l’agriculture du Conseil européen. Tout en rappelant que les parlementaires européens n’ont aucun pouvoir sur la Politique Agriculture Commune dans le cadre de la constitution de Maastricht-Nice (ils en auraient eu dans le cadre du TCE, ils en auraient si le traité de Lisbonne était adopté…), j’explique comment, sous prétexte de lutter contre la surproduction, l’actuelle mouture de la PAC aboutit à des absurdités aggravées par les choix propres du gouvernement français.

La présidence française, tout en rappelant que l’agriculture doit respecter l’environnement… souligne que le risque de rareté est prioritaire et qu’il faut relancer la PAC dans une grande vague productiviste et exportatrice ! On trouvera ici Quelles priorités pour l’agriculture, la note de Sinople sur le débat européen et la position des Verts.

Grenoble

Un camarade me conduit d’Annecy à Grenoble pour la nuit, car le lendemain matin, « Grenoble MC2 » : c’est le fameux forum de Libération. J’y suis confronté à ma jeune camarade Nathalie Kosciusco-Morizet sur le thème « L’écologie politique est-elle morte ? ».

Pour ma réponse, c’est du gâteau : à la Une de Libé de ce matin-là, Nicolas Hulot pousse un coup de gueule sur les objectifs du Grenelle complètement sacrifiés, et impossible à financer (du fait des 15 milliards par an offerts aux riches par Sarkozy dès le début de sa présidence). Bref, pas de politique écologiste si l’écologie politique n’est pas au pouvoir ! Le débat est très intéressant et permet de préciser ce que nous, écologistes, ferions de cet argent pour une « relance Verte » si nous gagnions les élections.

Car n’ayons pas peur des mots : si on veut une « décroissance » de la crise écologique, et donc de notre « empreinte écologique », il faudra une croissance massive de l’activité humaine qui sera extrêmement riche en emplois.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve316

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 9 contributions à ce blog.
  • La vie sur un fil

    Courage à tous les deux... d’énormes pensées pour elle. Je ne suis qu’en visite ici, venue par l’intermédiaire de Joke. Ne la laissez pas toute seule. Le cancer fait peur et au vu de ce que vous écrivez de sa maladie, elle doit être terrifiée. Il faut profiter d’elle maintenant.
    Samedi 4 octobre 2008 à 06h11mn40s, par showshoes (showshoes75@yahoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2596
  • La vie sur un fil

    Mes sincères vœux de courage à Francine... et à ses proches.

    Dites lui que mourir n’est rien. Le pire est de n’avoir pas vécu.

    Vincent


    Vendredi 3 octobre 2008 à 13h53mn33s, par Vincent Jost (jostvincent@neuf.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2595
  • La vie sur un fil

    Bonjour,

    Tout d’abord, bon courage à votre compagne et à vous-même !

    si vous avez du temps (et l’envie), pourriez vous expliquer votre phrase (surtout la partie en gras).

    "Car n’ayons pas peur des mots : si on veut une « décroissance » de la crise écologique, et donc de notre « empreinte écologique », il faudra une croissance massive de l’activité humaine qui sera extrêmement riche en emplois."

    Je n’ai pas vraiment saisi.

    Merci d’avance.


    Dimanche 28 septembre 2008 à 11h06mn59s, par Michel
    lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2589
  • décroissance dans la croissance

    "si on veut une « décroissance » de la crise écologique, et donc de notre « empreinte écologique », il faudra une croissance massive de l’activité humaine qui sera extrêmement riche en emplois."

    Voici un point important, qui a pourtant du mal à passer chez certains Verts, et du coup dans certains médias qui nous caricaturent comme des ascètes décroissants.

    Où trouver un développement complet et facilement accessible de cette idée ? (article, livre, etc.)


    Dimanche 28 septembre 2008 à 09h23mn00s, par kawouede
    lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2588
    • Travailler à la décroissance

      Pas de référence particulière, c’est une évidence pour tous les économistes (Marx, Adam-Smith ou Cobb Douglass), y compris les économistes écologistes : on produit en combinant du capital, du travail et de la nature. Si on utilise moins l’un des facteurs, faut utiliser plus les deux autres (et le capital se fabrique avec du travail : trains, tramways). Faire du vélo ou aller à pied, c’est consommer plus d’huile de coude que d’aller en voiture. Faire du bio c’est beaucoup plus de travail paysan que faire des OGM. Isoler 30 millions de logements c’est plus de travail d’artisan que construire une ou deux tranches de plus de nucléaire.

      Et qu’on ne dise pas « on n’a qu’à consommer moins au total ». même en restant assis par terre en retenant son souffle, on ne ferra pas baisser l’excès de CO2 dans l’atmosphère avant 150 ans. Va falloir un boulot énorme pour « l’abattre » comme on dit.

      Bon, il doit quand même exister plein d’articles de l’INSEE ou de l’ADEME sur « l’évaluation des emplois verts », mais là j’ai pas le temps de les chercher.

      Cordialement


      Dimanche 28 septembre 2008 à 11h21mn24s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2590
      • Travailler à la décroissance

        Le BIT vient justement de publier un rapport assez excitant sur le sujet : "Emplois verts : Pour un travail décent dans un monde durable, à faibles émissions de carbone".

        Il prévoit des millions de créations d’emploi et consatate déjà l’essor de secteurs tels que celui des énergies renouvelables. En Allemagne, par exemple, dit le rapport, le secteur des technologies environnementales devrait quadrupler d’ici 2030 (dans 12 ans !) et dépasser à ce moment-là les secteurs de l’automobile ou des machines-outils...

        Communiqué et résumés ici :


        Vendredi 3 octobre 2008 à 09h24mn45s, par solalbe (solalbe@yahoo.fr)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2594
  • La vie sur un fil

    Juste une pensée pour t’accompagner de loin dans ta nuit avec Francine. Demain je passerai du temps avec Francine en lisant certains de ses textes. Toute mon amitié vous accompagne. Jocelyne
    Jeudi 25 septembre 2008 à 17h01mn51s, par J. Le Boulicaut (j.leboulicaut@wanadoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2584
    • La vie sur un fil

      Francine,depuis les Pyrénées je pense à toi, à ton courage et à tout ce que tu fais encore pour cette solidarité, qui te mobilise sans relâche, envers les femmes entre autres.Je suis trop loin de Paris pour venir te voir en ce moment mais je viendrai avant la fin de l’année. En attendant, Marc et moi vous envoyons à Alain et à toi une pensée amicale et tendre. Catherine Dubuisson et Marc Saracino PS : Alain, j’ai suivi sur arte ton combat contre la SNCF. Là aussi, bravo. Nous espérons que tu gagneras et sommes de tout coeur avec toi.
      Vendredi 26 septembre 2008 à 09h48mn54s, par Catherine et Marc Tagliante Saracino-Dubuisson (cate.dubuisson@orange.fr ; marc.saracino1@orange.fr)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2586
      • Terminus Auschwitz

        un lien intèressant sur un podcast avec le réalisateur du film "Terminus Auschwitz" en allemand.

        rédiffusion du film mardi, 30.09.2008 09:55 sur ARTE.


        Samedi 27 septembre 2008 à 09h29mn07s, par Matthias (mo006@tele-inter.net)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve316#forum2587
Calendrier des blogs
<< septembre 2008 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
30/09: Crises, internet : le Parlement timide
21/09: La vie sur un fil
14/09: Semaine noire
7/09: Géorgie et droits de l’homme
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: