Culture européenne, culture des quartiers


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Samedi 2 mai 2009

La campagne d’Europe Écologie reprend à bonne allure. Dès dimanche 26 avril, « 6 heures pour la culture en Europe », au Théâtre de l’Odéon, siège des premiers exploits de Dany (après le 22 mars et le 11 mai 1968...) Maintenant, c’est un monsieur très sérieux : les « 6 heures » sont organisées en partenariat entre l’Odéon et la liste ! De nombreux intellectuels de l’Europe et surtout de la périphérie de l’Europe sont là.

Je ne peux pas tout raconter, simplement le premier débat : « De l’étranger sur l’Europe ». Il y a là la franco-iranienne Marjane Satrapi, la romancière turque Elif Şafak, l’écrivain franco-palestinien Elias Sanbar, l’écrivaine libanaise Hoda Barakat, l’ukrainien Yuri Andrukhovych...

Très intéressant débat entre eux sur l’importance et les dangers de garder sa différence dans le rapport à l’Europe. Trop la monter en épingle, c’est s’auto-exclure et faire le jeu des xénophobes qui transforment le droit à la différence en devoir de rester différent, ne pas l’exprimer, c’est perdre un peu de sa singularité. Marjane Satrapi explique qu’elle écrit et pense en français pour être mieux comprise de ses lecteurs dans l’expression de son universalité, Hoda Barakat et Elif Şafak n’ont aucun problème à s’exprimer dans leur langue (et parfois en anglais pour la Turque, pour penser différemment). Visiblement, Hoda n’est pas loin de penser que l’arabe est une langue européenne comme les autres, en tout cas méditerranéenne, et elle est très contente des traductions de ses livres en français ! Petit débat également sur l’Europe qui traduit si peu de livres turcs : Hoda fait remarquer que "nous (là, elle veut dire les Arabes) n’en traduisons pas du tout"... À noter aussi que, si les intellectuels des pays tiers pensent en bloc l’Europe, ses valeurs, ses défauts, en réalité ils l’assimilent chacun à un pays et une langue différents, français, anglais, allemand...

Mercredi soir, fête écolo sous chapiteau à Aubervilliers. C’est un peu la fête de Karima Delli, 4e de la liste francilienne, et reine de la soirée. Verte et activiste de Sauvons les riches (association très présente ce soir), elle aime à se présenter comme « d’origine roubaisienne » : sait-elle que Roubaix fut effectivement, dans les années 70, avec Alma-Gare, le berceau de ce qui deviendrait la politique sociale des quartiers ?

Il y a beaucoup de monde, des stands tout autour du chapiteau. C’est l’association Une chorba pour tous (soupe populaire en tajine et couscous), qui nous régale. Eva Joly et José Bové obtiennent un franc succès. Puis, pendant que nous dînons, divers acteurs des luttes populaires (et en particulier de l’association Sauvons les riches) décernent les awards de l’éco-hypocrisie ! Chaque catégorie est introduite par un petit clip vidéo. Le tout dernier, à propos des plus hypocrites dans le traitement de l’eau, se termine par une image subliminale, extraite d’un film du cinéma muet (je me suis demandé s’il s’agissait d’un vieux film brésilien récemment redécouvert). En tout cas, une jeune femme a consacré des heures à préparer ces clips qui ne serviront qu’une fois et a signé de cette référence cinéphile. C’est extrêmement significatif du mouvement qui se développe autour d’Europe Écologie : un énorme investissement de jeunes militants qu’on n’a jamais vu, venus de l’associatif ou militants au coup par coup, et qui se reconnaissent dans ce projet-là : envoyer des députés écologistes au Parlement européen. Une nouvelle façon de militer avec laquelle il faudra apprendre à travailler.

Jeudi, j’ai une réunion le matin au Sénat avec les Kurdes du DTP, et un débat le soir organisé par les étudiants d’UniversiTerre. J’apprendrai le lendemain que le meeting d’Antony a fait salle pleine à craquer.

Oui, Europe Écologie, ça marche très fort. Dans les sondages, la liste distance désormais le NPA et a rattrapé le Modem. Normal, ces partis peinent à expliquer pourquoi voter pour eux : l’un invoque une "Europe des luttes" qui n’a que faire des institutions (rappelons que lorsque Lutte ouvrière et la LCR, ancêtre du NPA, avaient des élus au Parlement européen, elles avaient fait chuter une initiative parlementaire pour la taxe de Tobin), l’autre prépare la présidentielle d’un homme en 2012.

Bien entendu, je dois aussi travailler à Bruxelles dans la journée. Par exemple, réunion avec les syndicalistes colombiens qui viennent protester contre la dérive de la négociation de l’accord d’association avec la Communauté andine vers un simple accord de libre-échange, même pas soumis aux clauses de Droits de l’Homme que respecte désormais le Congrès américain. Comme je l’explique froidement devant le représentant de la Direction générale du commerce de la Commission européenne, au niveau international l’Europe de Barroso a remplacé les États-Unis de Bush dans le rôle du "méchant". Il est vraiment temps de changer de majorité européenne !

Autre travail à Bruxelles : les négociations menées avec le Conseil européen pour le passage en deuxième lecture du rapport Trautmann, qui contient le fameux amendement « anti-Hadopi ». Un accord est trouvé avec les négociateurs du Conseil : la victoire de l’amendement Bono – Cohn-Bendit (le "138") il y a quelques mois, que nous n’espérions pas, permet aujourd’hui d’envisager une directive adoptée par le Parlement et le Conseil, et mettant clairement le gouvernement français en mauvaise posture. Sur ce débat tactique assez compliqué, voir sur In Libro Veritas. Nous décidons de faire revoter et le 138 et l’amendement de compromis avec le Conseil.

Car ne l’oublions pas : une victoire au PE n’a pas de valeur juridique tant qu’elle n’est pas voté dans les mêmes termes par le Conseil, c’est à dire l’assemblée des gouvernements nationaux. Exemple : notre victoire sur le temps de travail n’aura servi à rien, le Conseil refusant de nous suivre. La Grande-Bretagne gardera son opt-out.

Et enfin, vendredi, c’est le Premier mai ! Un Premier mai de mobilisation dans toute la France. Je manifeste justement avec les militants du logiciel libre (Libre accès, La Quadrature du Net), qui ont réussi à passer du virtuel au réel, avec un très honorable cortège de plus de mille personnes, inséré dans celui des journalistes.

De gauche à droite sur la photo Patrick Bloche, Jean-Pierre Brard, Alain Lipietz, Jacque Boutault, Mathieu Pasquini (ILV)
Photo Kurto, sous licence CC.

Les manifestations sont en effet énormes, mais moins que prévu, et elles ont du mal à scander quelque chose. Manifestement, la colère bouillonne, mais sans aucun débouché politique à court terme. Les élections européennes n’en sont probablement pas un dans la tête des manifestants (ce qui est une erreur, mais on a l’habitude), et au niveau français, personne ne voit encore à quoi s’accrocher...

Photo Richard Ying, sous licence CC.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve346

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 3 contributions à ce blog.
  • Culture européenne, culture des quartiers

    Merci de continuer à nous tenir au courant.

    C’est important d’essayer, comme vous le faites en titre, de faire le lien entre identité européenne et mixage des identités qui existent en Europe - y compris extra-européennes. Je trouve que c’est ce qui manque un peu dans certains textes de campagne, mais pour le moment à part les flottements habituels de l’organisation made in Verts je suis très content du discours que tient mon parti sur l’Europe et ses enjeux.


    Vendredi 8 mai 2009 à 16h23mn05s, par kawouede
    lien direct : http://lipietz.net/?breve346#forum3315
  • Culture européenne, culture des quartiers

    Sur la culture populaire, il est assez dommage qu’aucun représentant des Verts n’était présent au rassemblement de la JOC qui a eu lieu le 2 mai (d’autant plus dommage que Cécile Duflot est elle même une ancienne JOCiste), sur le thème "la jeunesse, (ca) se cultive".

    D’autant qu’un certains nombre de proposition de la JOC pour l’accès à la culture des jeunes recoupent des thèmes cher aux verts, comme par exemple sur la réduction du temps de travail / l’augmentation du temps libre.

    Il y avait en effet des stands des principaux partis politiques (FN et NPA exclus), sauf des verts...

    J’ignore d’où vient ce ce "couac".

    A voir les résultats de l’enquête sur les loisirs des jeunes. http://www.joc.asso.fr/actualite/ex...


    Mercredi 6 mai 2009 à 18h34mn43s, par Maïeul
    lien direct : http://lipietz.net/?breve346#forum3314
Calendrier des blogs
<< mai 2009 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
30/05: Débat avec le Front de gauche
23/05: Écologie, « troisième parti » ?
17/05: Européennes : la bataille du fond
10/05: Hadopi, phoques, routiers : les derniers feux du Parlement européen
2/05: Culture européenne, culture des quartiers
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: