Ingrid vivante ! Economie verte de marché.


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Dimanche 2 décembre 2007

Vendredi, je m’envole pour Vienne, où les Verts autrichiens organisent un colloque sur « l’économie verte de marché ». Le chauffeur du taxi me commente la prestation de Sarkozy la veille : « Démerdez-vous ! ». Les journaux bruissent du « voyage algérien » de Sarkozy. Une centrale nucléaire de plus vaut bien une déclaration antisémite ? Et je tombe sur "la" photo.

Ingrid

Dans les journaux : enfin, la preuve de vie d’Ingrid Betancourt ! J’avoue que depuis un an je commençais à avoir des doutes. Mais quelle photo terrifiante ! Francine me dira : « Elle est comme moi… ». Où est passée la jeune femme belle, super-dynamique, qui était notre « corresp’ Verte » en Colombie ?

Ingrid Bétancourt et ses enfants

Où est passée même la militante intraitable de la video de l’été 2003 ? Son visage aussi buté que brisé, ses mains ligotées, son regard tourné vers le sol expliquent pourquoi ce long silence : elle n’a pas voulu dire, pendant des années, les messages que ses bourreaux lui demandaient de lire.

Au retour, bouleversé, je regarde la video et je lis la lettre d’Ingrid à tous ses proches. Yolanda, sa mère, est choquée qu’une lettre aussi intime ait été rendue publique. Mais maintenant que c’est fait, il faut la lire, comme une prière quant on ne croit pas à la prière, pour l’honneur et le respect. Je la lis en pensant aussi à ses destinataires, et d’abord à Yolanda. Yolanda qui, depuis des années, chaque nuit, allait parler à sa fille, à la radio, comme des milliers de bouteilles à la mer, et qui sait maintenant que sa fille l’entendait.

Et demain je continuerai à écrire aux Farc en leur donnant du « camaradas », et je serrerai la main du Président Uribe. Parce que c’est aussi mon boulot. O, pardon me, thou bleeding peace of earth, That I am meek and gentle….

Et l’on comprend ce qu’a voulu dire le président Hugo Chavez quand son collègue colombien Alvaro Uribe lui a retiré la médiation : « Des choses sont en cours qu’on ne peut plus arrêter comme ça ». La lettre d’Ingrid le remercie d’ailleurs : « A Piedad [Cordoba, sénatrice colombienne et co-médiatrice)] et à Chavez, toute mon affection et mon admiration. » Oui, Chavez avait obtenu cette preuve de (sur)vie que les Farc n’osaient plus montrer, et les porteurs des bandes vidéos et des messages, pour la famille d’Ingrid et de quelques autres séquestrés ont été arrêtés par la police colombienne alors qu’ils se rendaient à quelque rendez-vous pour les remettre à des émissaires des médiateurs. Comme c’est élégant.

Chavez, on avait eu un débat (dieu sait pourquoi) sur son referendum, mercredi dernier à minuit, après celui sur mon rapport « Climat ». La droite espagnole tenait à taper sur son projet de constitution. Un libéral-démocrate, Marios Matzakis, avait fait observer que si l’Europe trouvait que le Venezuela s’éloignait des normes de la démocratie libérale, elle devait se poser à elle-même la question de ses propres responsabilités et s’en excuser devant le peuple Vénézuélien. J’avais abondé dans son sens : qu’on aime ou pas cette constitution, il faudra respecter le vote de ce dimanche 2 décembre, dont rien dans le comportement de Chavez depuis des années n’indique qu’il soit faussé. J’avais rappelé la réalité de la domination écrasante des medias privés, à l’opposition virulente, insultante, et avais posé la question : la très « État-de-droitiste » Europe n’avait pas paru soutenir le putsch militaire d’avril 2002 contre le président Chavez ?

++++ Économie verte de marché

Vendredi soir, très intéressant débat organisé par les Verts à Vienne sur ce que les Verts Allemands appellent la « Green Market Economy », jeu de mots sur l’appellation allemande du keynésianisme ou du fordisme, « l’économie sociale de marché. »

J’interviens pour expliquer fermement qu’une économie verte de marché est forcément une économie sociale verte de marché, car on ne peut pas séparer le social du vert. Autrement dit, le marché doit être encadré par des lois et accompagné d’autres formes de services aux citoyens (services publics et tiers secteur), mais ces lois et ces services sont tout autant sociaux qu’environnementaux.

Je donne deux exemples :

- Sur le plan interne, le « Grenelle de l’environnement » français a accouché d’un consensus pour une taxe carbone. C’est déjà un recul (sans doute imposé par Nicolas Hulot) par rapport à la position traditionnelle des Verts et même de la Commission européenne : une taxe qui devait plutôt être une taxe « énergie-carbone ». C’est-à-dire que même la consommation d’énergie non productrice de gaz à effet de serre devait être freinée par une taxe, car toute production d’énergie (nucléaire, agrocarburants) provoque des dégâts environnementaux. Mais bon. Aussitôt, l’Union Française des Consommateurs-Que Choisir, fidèle alliée des écologistes et de la Confédération paysanne depuis le début des années 1980 (affaire des veaux aux hormones), s’est prononcée contre cette taxe qui, se surajoutant au prix du brut, serait insoutenable pour les consommateurs les plus démunis.

Les Verts ont une quantité de réponses : on peut affecter une partie de la taxe carbone au financement des retraites, on peut évaluer le coût de la taxe carbone dans le panier du ménage ouvrier et précaire, et augmenter d’autant le Smic et les minima sociaux, etc.

- Sur le plan externe, j’explique les événements de la veille au Parlement européen et le vote sur mon rapport « Commerce international et climat ». Il ne faut en aucun cas que la défense du climat en Europe aboutisse à une délocalisation de l’industrie européenne et des emplois correspondants. C’est possible (taxe compensatrice aux frontières de l’Europe, inclusion de toute l’empreinte-CO2 des importations dans le système européen des quotas, comme pour l’aviation), mais encore faut-il avoir le courage de le décider.

Bien sûr, comme toutes ces dernières semaines, une bonne part du travail de mes trois assistantes est consacrée à la préparation du colloque de jeudi 6 prochain, à l’Assemblée nationale, sur « Amnistie... Amnésie... Impunité... Problèmes de la justice transitionnelle. ». Dépêchez vous, il y a encore de la place, mais il faut s’inscrire.

P.S. du lundi matin.

Finalement, Chavez perd (de peu) son référendum. La constitution bolivarienne de 1999, très démocratique (et très religieuse), ouverte surtout explicitement à une Union des Nations d’Amérique du Sud, reste en vigueur. Sans doute pas si mal, d’autant que le président reconnaît très sportivement sa défaite. Il lui reste à se former dare-dare des dauphins…

Voir le débat ouvert sur ce résultat sur le site de la revue Mouvements

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve277

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 16 contributions à ce blog.
  • Et la Russie

    Je vois bien que l’actualité se bouscule, comme on dit, cela dit merci de nous tenir au courant des réactions officielles et officieuses dans les couloirs du PE, quant au résultat des élections russes, mais aussi au coup de fil de félicitations de notre cher président à Poutine.

    http://arretsurimages.net/post/2007/12/04/Sarkozy-felicite-Poutine


    Mardi 4 décembre 2007 à 11h43mn56s, par kawouede
    lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2089
    • Et la Russie Cela pose le problème de l’ambition de mon blog. Je raconte ce que je fais, qui pour le PE est tourné vers la Communauté andine et plus généralement l’Amerique "latine" (pour la Russie , voir Bart Staes dans le groupe Vert), et de temps en temps je parle d’autres zones geographiques. Mais franchement l’élection de Poutine est un non evenement. Meme pour Le Monde : un petit coin en bas de page en Une, et presque la demi page pour le Non au Venezuela. C’est triste à dire mais les résultats des élections en Russie ne sont plus des évènements.
      Mardi 4 décembre 2007 à 12h42mn46s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2090
  • Chavez

    Le peuple a refusé la constitution de Chavez.

    Je suppose que celui-ci la fera passer par voie parlementaire....


    Lundi 3 décembre 2007 à 18h07mn06s, par Jean-Pierre B (jp.branchard@wanadoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2087
    • Chavez

      Surprenant. Il est surprenant qu’un homme aussi avisé et perspicace que vous n’ait pas remarqué qu’il aurait suffit que la majorité des Français (56%) qui avaient voté Non au TCE votent contre Sarkozy pour que Ségolène Royal soit élue, et tienne sa promesse d’un référendum, pour que vous puissiez définitivement balayer le Traité.

      Mais les 56% ont préféré se séparer et faire élire Sarkozy, qui a annoncé clairement que, élu, il ferait ratifier par voie parlementaire. Cessez donc de nous ennuyer et adressez-vous à vos amis "56%" qui ont fait élire Sarkozy.

      Chavez a dit qu’il accepterait le verdict populaire.


      Mardi 4 décembre 2007 à 06h10mn57s, par Joke (joke@no-log.org)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2088
      • Chavez

        S Royal soutient a ratification parlemetaire : elle a donc menti pendant sa campagne électorale.

        Quant à Sarkozy, il avait parlé d’un « mini traité simplifié ». Au contraire, nous avons un maxi-traité compliqué, qui dissimule le TCE rejeté par le peuple. Il a menti, lui aussi.

        Au fait, si les français étaient contre le nucléaire, ils n’auraient pas élu Sarkozy. Il faut donc accepter le nucléaire ?

        Pour la même raison, je suppose qu’il faudra aussi accepter une guerre contre l’Iran....


        Jeudi 6 décembre 2007 à 07h20mn04s, par jean-Pierre B (jp.branchard@wanadoo.fr)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2091
        • Une majorité de Français : 56%

          Quoi ! Quarante-huit heures pour nous sortir "ça" ! Vous nous décevez, mon vieux ! Il faut vous ressaisir.

          Tenez bon : c’est en pensant à nous (et bientôt à Alain Lipietz aussi...) que les malades adandonneront les premiers 50€ de leurs remboursements de frais médicaux à partir de janvier.

          Tous des menteurs sauf vous, on sait. Mais que vous ont donc répondu vos amis de la majorité "56%" contre le TCE ? Car c’est bien de cela dont il s’agit, n’est-ce pas ? Ils n’ont pas répondu ? Alors allez troller sur leurs sites et blogs pour qu’ils exigent "votre" référendum. Vous voulez que je cherche les adresses ?


          Vendredi 7 décembre 2007 à 03h10mn09s, par Joke (joke@no-log.org)
          lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2093
          • Vive le nucléaire !

            Les français ont élu Sarkozy, qui était pour le TCE, pour les franchises médicales et pour le nucléaire. Ils se sont donc prononcés pour tout cela. Inutile donc de manifester contre le TCE, les franchises, l’EPR ou l’ITER puisque les français y sont majoritairement favorables !

            C’est vrai que sur le TCE, on pourrait avoir un doute pour cause de référendum. Mais sur les franchises médicales ou le nucléaire, le doute n’est pas permis.

            Je ne fais qu’appliquer votre raisonnement. Que voulez vous que je vous dise ?


            Vendredi 7 décembre 2007 à 18h30mn00s, par Jen-Pierre B (jp.branchard@wanadoo.fr)
            lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2095
          • Une majorité de Français : 56% il est vrai qu’il y a un petit côté troll dans la façon dont JPB parle systématiquement du référendum pour le traité modificatif. Ceci dit, je ne partage pas les arguments que vous lui opposez, ni sur la forme (assez peu propice à un débat constructif) ni sur le fond. Je suis un peu étonné de la facilité avec laquelle certains partisans du Oui au TCE en 2005 (dont j’étais) justifient le recours parlementaire, en essayant de disqualifier des arguments qui sont en gros ceux qu’ils utilisent eux-mêmes d’habitude... En particulier, ce n’est pas parce que Sarkozy avait dit qu’il ne ferait pas de référendum qu’il faut s’interdire de critiquer cette décision, ou alors, effectivement, on ferme nos gueules et nos neurones en attendant 2012... Et puis il peut y avoir d’autres motifs de vote à la présidentielle que le mode de ratification d’un éventuel futur traité. Je souhaite que le traité soit ratifié par la France, mais ce n’est pas une raison pour ironiser de cette façon sur ceux qui défendent un référendum, même national (et malgré l’inconvénient du caractère "illisible" de ce nouveau traité). C’est un peu comme pour le référendum de Chavez : je connais très très mal le contexte et le texte, mais ça me fait quand même bizarre d’entendre justifier qu’on puisse glisser dans une constitution que le président peut (si j’ai bien compris), en cas de crise, censurer la presse...
            Samedi 8 décembre 2007 à 13h20mn04s, par jseb
            lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2097
            • Une majorité de Français : 56%

              Je n’ai pas tout à fait compris que la constitution de Chavez disait ça, et je n’ai pas appuyé la constitution qu’il proposait (celle de 99 ma paraissait bien, et à lui aussi ...), mais j’ai dit qu’il fallait respecter le vote des électeurs.

              Pour le TME, ma position et celle des Verts , est claire : il faut un referendum européen, ou à défaut des referendums nationaux, ou à défaut parlementaire, et dans tous les cas de figure on vote oui.

              Le phénomène de troll est en effet agaçant, pour l’instant je laisse passer. Mais à un moment donné, il faut prendre position sur le fond. 99% des arguments du non de 2005 portait sur la partie non modifiée. Maintenant le vote va porter seulement sur la partie modifiée. Comme ça au moins les choses sont claires : qui vote non aux modifications vote pour le maintient de Maastricht Nice en l’état. C’était déjà le cas en 2005, si on raisonnait une seconde, maintenant c’est pur et simple comme question. J’attends des Nonistes d’aujourd’hui qu’ils défendent leur position, ce sera plus intéressant et peut être même convaincant.


              Samedi 8 décembre 2007 à 13h34mn27s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
              lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2098
              • Une majorité de Français : 56% répondant au message de joke, c’est à lui que mes "vous" s’adressaient, pas à alain lipietz. Ceci dit, merci alain pour ces précisions synthétiques sur vos points de vue. Concernant le référendum de Chavez, comme je le craignais, mes infos très lointaines n’étaient probablement pas assez précises. Disons simplement que je suis attaché à ce que les analyses soient honnêtes et que ce n’est pas toujours l’impression que j’ai eu en lisant ailleurs des débats sur le TME ou sur le référendum de Chavez...
                Dimanche 9 décembre 2007 à 14h52mn52s, par jseb
                lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2102
            • Une majorité de Français : 56%

              Il y a quelques jours, j’avais demandé à Alain Lipietz s’il ne valait pas mieux laisser voter le Traité de Lisbonne par le Parlement pour en finir et passer à autre chose.

              Alain Lipietz, dans une longue réponse, m’a "fait la leçon" (justifiée !) pour me rappeler (je prends un raccourci) qu’il préférait perdre le référendum que ne pas l’exiger.

              Mais quelles chances d’obtenir un référendum européen ? Va-t-on se "battre" pour un renférendum franco-français réclamé par LO, la LCI, le FN, le PCF, le MPC, de Villiers ? Pour que ces groupuscules puissent disposer de temps d’antenne gratuits ? Surtout, et je lis attentivement Alain Lipietz, qu’il n’y a aucune chance d’obtenir mieux que le Traité de Lisbonne.

              S’il faut se battre, les sujets ne manquent pas ! Au fait, quel est le résultat de la pétition pour un référendum NATIONAL ? Pour l’arrêt du traitement et du commerce des peaux de chats en Suisse presque 100000 à ce jour...


              Dimanche 9 décembre 2007 à 03h07mn39s, par Joke (joke@no-log.org)
              lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2099
              • Etre pour et se battre pour Juste distinguo. On peut être "Pour" quelque chose et ne pas en faire une affaire. Je suis, les verts sont "pour" un référendum européen "à l’exclusion" de tout appel à un référendum national, mais si nous n’avons pas le référendum européen nous serons pour un référendum national. Autrement dit nous ne nous serons pas "battus" pour, mais le préférerions encore à une ratification parlementaire. Quant au peuple, selon un sondage déjà ancien du Parisien, il est "pour un referendum" (le sondage ne précisait pas lequel), au quel il voterait Oui, mais depuis je n’en ai pas entendu parler et pourtant on sort d’un important mouvement social, avec des manif etc. Et c’était bel et bien avec la manif intersyndicale du 10 mars 2005 que s’était largement cristallisé le soutien au Non de l’époque.
                Dimanche 9 décembre 2007 à 07h51mn45s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
                lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2100
              • Une majorité de Français : 56% Il y aurait 38732 signataires aujourd’ui... pour le référendum franco-français http://www.nousvoulonsunreferendum.eu/index.php ?option=com_content&task=blogsection&id=4&Itemid=27
                Dimanche 9 décembre 2007 à 10h03mn45s, par Joke (joke@no-log.org)
                lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2101
                • C’est logique

                  Il est logique que peu de français réclament un nouveau référendum, puisque nous nous sommes déjà exprimés sur ce traité.

                  Par ailleurs, j’ai un peu de mal à comprendre le sens du mot « troll ». L’adoption d’un texte fondamental de l’UE contre l’avis du peuple est un événement historique considérable qui nous fait changer de régime. Avant, nous étions en démocratie.

                  Et puis je ne parle pas que du TCE : il y a aussi le niveau de l’euro qui coule notre économie : c’est un autre sujet de débat important.

                  Petite remarque anodine qui n’a rien à voir avec le sujet : en examinant le code source de la page, je me suis aperçu que les adresses de courriel sont écrite en clair Je suggère donc aux participants de maquiller leur adresse pour ne pas être envahis de spams.


                  Mardi 11 décembre 2007 à 18h13mn03s, par Jean-Pierre b (jp.branchard@ouanadou.effer)
                  lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2107
  • Ingrid vivante ! Economie verte de marché.

    Alain Lipietz - Marc-Antoine...

    J’ai toujours eu un faible pour Brutus (malgré son nom). Probablement que l’interprétation de Marc Antoine par Marlon Brando dans le film y est pour quelque chose. Il va falloir que je relise Shakespeare.

    Au théatre, la tragédie se joue. Pour Ingrid, j’espère que le jeu finira vite et bien.

    Energie verte de marché. Merci pour ce complément de votre article précédent.


    Lundi 3 décembre 2007 à 03h24mn10s, par Joke (joke@no-log.org)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2082
    • Ingrid vivante ! Economie verte de marché.

      Je trouve que dans cette scène-là, comme dans la suivante (Friends, Romans, Countrymen), Marlon Brando est irrésisitble.

      Quant à Brutus c’est le type de l’homme politique qui commet des gestes graves "au nom du bien " (assassiner celui qui, quiiqu’ayant franchi le Rubicon -mais alors Brutus n’avait rien dit-n’est pas encore un dictateur et n’entend pas forcément l’être) sans réfléchir au "coup d’après" (l’arrivée à l’Empire d’Octave ou d’Antoine, conséquence de son acte).

      Mais bon, dans ma citation, comme chez Brando, l’essentiel est dans la coupe... ;-)

      Bien cordialement.


      Lundi 3 décembre 2007 à 10h34mn50s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve277#forum2084
Calendrier des blogs
<< décembre 2007 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
21/12: Eurolat. SNCF. Cadeaux.
14/12: Scandale au Parlement européen
9/12: Amnistie et impunité : Un colloque mémorable.
2/12: Ingrid vivante ! Economie verte de marché.
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: