Entre PCf et FN : la bataille de Villejuif


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Jeudi 24 mars 2011

Je vous ai raconté lundi le résultat du premier tour. Comme prévu, sur le canton Villejuif-Est, le PS s’est retiré « par discipline républicaine » (alors qu’il n’y a ni monarchiste, ni FN , ni droite tout court au second tour), laissant le PCF candidat unique. Ce mot, « discipline républicaine », forgé à la fin du XIXe siècle lors des affrontements entre les républicains et les partisans d’une restauration, justifiait l’alliance de second tour entre républicains que tout opposait par ailleurs. Par un des mensonges dont la politique est coutumière, il sert aujourd’hui à abolir la liberté de choix de l’électeur, alors même qu’il n’y a plus que des candidats de gauche en lice et que les citoyens, après avoir éliminé la droite, n’ont plus qu’à choisir « quelle gauche ? ».

A Villejuif-Ouest, le PS met son logo sur l’affiche du PCF, le retire de notre affiche mais y laisse sa pauvre suppléante. Une partie des socialistes continue, solidaire, notre campagne qui fut commune.

Car bien sûr, dans les 37 duels qui les opposent au PCF ou au PS, les écologistes se maintiennent dans toute la France. Toute ? non, car dans le petit village d’à côté, Cachan, les EéV étant arrivés seconds derrière le candidat PS, le député-maire de notre circonscription, le socialiste Le Bouillonnec, craint l’encerclement. Du côté de Villejuif, et surtout d’Arcueil-Gentilly, où le candidat EéV, le maire d’Arcueil Daniel Breuiller, est arrivé en tête loin devant le PCF, avec 45 % ! Il est donc allé tempêter auprès de Martine Aubry, qui a menacé Cécile Duflot, laquelle a imposé aux Cachanais de se retirer. Pourquoi ici et pas ailleurs ? L’avenir le dira, mais le fait est que nous avons bonne mine : nous nous maintenons partout en Val de Marne dans les duels EéV/PCF… mais pas dans le seul duel avec un PS.

L’affaire de Cachan crée le mardi apres-midi une mini-crise chez les EéV du Val de Marne . Faut-il maintenir la ligne « on se maintient partout ou nulle part face à la gauche, et comme le débat est strictement dans la gauche, on se maintient » … alors qu’on se retire à Cachan ? J’avoue ma gêne.

Mais elle est dissipée dès que nous allons distribuer notre tract (invitant à la réunion publique du vendredi avec Karima Delli) sur le marché central, où se croisent les habitants des deux cantons. Cette question de « moralité entre partenaires politiques » ne concerne visiblement pas Madame Michu.

« Ah bon, y a des élections ? ben je suis pas là dimanche mais je voterai pour vous au second tour. - Non madame, C’EST le second tour – Ah ben qui c’est qui se présente ? - L’écologiste et le communiste – Oh je voterai bien écologiste mais ils se reportent toujours sur les communistes – Non madame, je vous dit que C’EST le dernier tour - Ah ben alors je vote pour vous, mais c’est loin votre meeting, moi j’habite rue Machin – Alors Madame vous êtes sur le canton Est, y a personne en face du communiste – Comment ça ! mais quand même , on n’a plus le droit de voter pour quelqu’un d’autre qu’un communiste, à Villejuif ? Parce que ça va pas du tout à Villejuif, alors comment on fait pour dire qu’on veut que ça change ? - Je n’en sais rien, Madame, il faut demander aux socialistes – Les socialistes sont éliminés ? – Non, mais ils ont décidé de se retirer – Face à la droite ? – Non Madame, il n’y plus de droite à Villejuif, elle a été pulvérisée dimanche dernier – Alors y a rien à faire avec les socialistes de Villejuif. Je suis socialiste depuis 4 générations, mais je ne voterai plus jamais pour eux » etc etc.

Je résume ici une vingtaine de conversations. En gros : ceux qui ne sont pas « clients » ou sympathisants du PCF voteront pour nous dimanche dans le canton Ouest, et ceux du canton est sont scandalisés.

Et cette réaction populaire tranche pour moi la question. Nous n’avons pas le droit de priver l’électeur de son droit à un vote libre.

Nous ne savons pas non plus (nous, les EéV qui habitons presque tous sur le canton Est) ce que nous devons faire dimanche. Boycott ? vote blanc ? Nous n’avons jamais été confrontés au problème du candidat unique, cette insulte à la démocratie.

Nous posons la question à une militante socialiste qui nous raconte ses états d’âme. Elle est dans la même panade que nous sur le canton Est : vote nul ou abstention. On cherche des précédents.

Rentré chez moi, je réalise pourquoi on ne trouve pas de précédent. C’est que pour la première fois la candidature unique n’est pas le résultat d’un règlement mais d’une décision politique. Avant, on était éliminé du second tour si on ne passait pas la barre de 10 ou 12,5 % des inscrits. Maintenant, automatiquement , les deux premiers ont le droit de se présenter. C’est donc par décision politique du second qu’il n’y a qu’un candidat (et ce n’est pas de la « discipline républicaine » puisqu’il n’y a pas de candidat de droite.) Et cette décision, à Villejuif-Est comme à Cachan , comment l’expliquer aux gens ?

Le PCF, quant à lui, distribue un tract fielleux : en nous maintenant, nous courrons le risque de favoriser le FN. Or le FN n’est pas en lice !!

Il y a une façon de « justifier » le tract communiste : le vote FN peut, en votant pour nous, faire pencher la balance.

Argument rejeté. Un : « Monsieur vote FN » n’est pas très costaud. Il a fait 6% des inscrits. Il y a dix fois plus d’abstentions. Si nous récupérons seulement la moitié des électeurs qui avaient voté Vert ou PS en 2004 (élections cantonales précédentes ; le raisonnement sera encore plus décisif si l’on invoque les élections suivantes, mais on dira que ce sont d’autres élections…) nous passons devant le PCF. Ces abstentionnistes « PS-Verts » se fichent des cantonales (ils ont voté en 2004 parce qu’elles étaient couplées aux régionales), viendront –ils au second tour ? C’est là l’enjeu.

Deux : « Monsieur vote FN » n’existe pas. Il y a sûrement des racistes dans le vote FN. Il y en a surtout qui en ont marre de la crise, du PCF qui n’arrive plus à améliorer leurs conditions de vie, du PCF lui-même qui tient les cités. Ce vote FN des cités est un vote PCF déçu, qui peut tout aussi bien revenir ou PCF ou s’abstenir faute de bulletin FN. Pour faire le tri, nous mettons sur notre tract et sur notre profession de foi de second tour une phrase contre le vote de la haine.

Restent les « gaucho-lepenistes » devenus fort nombreux. Il y a en effet probablement quelques électeurs FN qui voteront pour nous, après avoir voté PCF pendant des années voire des décennies. Car il faut regarder le détail des bureaux de vote : le FN perce dans les bureaux PCF, pas ceux de la droite. D’ailleurs le FN ne "perce" pas : il fait beaucoup moins de voix qu’en 2004. (cf mon analyse des résultats ici : http://lipietz.net/?breve418 )

Et alors ? Imagine-t-on que lorsque nous avons fait 24 % en 2002, en l’absence du FN, et quand "Modem + nous" avons fait 25 % en 2008, toujours en l’absence du FN, il n’y avait pas de ces électeurs FN de 2011 qui votaient pour nous ? Quand le candidat de gauche bat celui de droite à un second tour où le FN n’est plus, on évalue que 1 électeur FN sur 3 a voté à gauche. On refusera leurs voix à l’avenir ?

Ce qui serait scandaleux serait de guigner leur voix comme l’ont fait si souvent le PCF et les autres partis, en flattant la xénophobie supposée des électeurs populaires.

Quand même, certains s’inquiètent de récupérer au second tour des voix FN du premier tour et ainsi « gagner avec les voix du FN ». D’autres (dont moi il y a un instant !) leur répondent « meuh non, il n’y a qu’à repêcher des abstentionnistes ». En réalité, les gens sont ce qu’ils sont (des personnes complexes) et votent tantôt ceci, tantôt cela, tantôt s’abstiennent. Avoir voté FN, « c’est sale », c’est un péché, mais ce n’est pas comme une particule radioactive fixée dans vos os, encore moins un gène de naissance. Or le FN a perdu des dizaines de voix par rapport à 2004. Donc, dans les abstentionnistes du 20 mars qui voteront pour nous le 27, il y en aura aussi, d’anciens électeurs FN qui n’ont pas voté FN le 20 mars ! Eh oui. Comme toujours lorsqu’il n’y a pas de bulletin FN sur la table. Mais d’autres, ayant voté FN, voteront ou revoteront PCF. Ne pas se faire de faux espoirs dans l’autre sens.

Il est clair statistiquement que la masse des votes FN des cités « monocolores communistes », des Hautes Bruyères ou de Lamartine, le 20 mars, votait régulièrement ou de temps en temps PCF, même si, selon Souela (une nouvelle militante qui « en vient »), ce sont plutôt des « nouveaux habitants » de Lamartine. Natalie déléguée verte aux Hautes Bruyères, raconte comment elle repéraient ces électeurs PCF/FN : les sympathisants communistes, rameutés depuis des semaines, étaient accueillis à bras ouverts au bureau de vote avec force embrassades. La plupart se dirigeaient résolument vers la table, et ne prenaient que le bulletin PCF ou, devant les protestations de la déléguée Modem, prenaient un ou deux bulletins de plus. Mais certains, malgré les embrassades, prenaient tous les bulletins avant de rentrer dans l’isoloir… Gageons qu’il s’agissait des « déçus du PCF », qui ont voté hélas deux fois plus pour le FN que pour nous.

Au passage, vous comprenez pourquoi il FAUT imposer le caractère secret des votes, même à ceux qui s’en passent, car dans les pays totalitaires ça commence comme ça. On montre ce qu’on vote avec un large sourire prolétarien « Moi je suis fier de voter communiste » puis « Moi je ne suis pas un sournois, je vote communiste », puis la pression sociale interdit de passer par l’isoloir, puis on supprime l’isoloir, puis les autres bulletins de vote.

Et la droite, et le centre, au fait ? Volatilisés. Le candidat « indépendant soutenu par l’UMP » a fait 12 %, le Modem 6%. Leurs électeurs voteront sans doute en partie pour nous, surtout ceux du MoDem.

L’indépendant M. Harrel a tenté une manœuvre qui ne pouvait aller bien loin : mobiliser la « centaine » de pavillons (en fait une trentaine) qui se trouve dans le périmètre d’un projet encore sur le papier : « Cancer campus ». On a assisté la semaine dernière à des manif des « pavillonnaires » sur le marché, distribuant un tract anonyme de style douteux « Aucun politicien ne vous le dira… Mais on va être expropriés le 28 mars ». Et verbalement : « Certains ont déjà reçu leur lettre d’expulsion ».

Je pense d’abord, au vu du tract et du bobard sur les expulsions, qu’il s’agit d’une manœuvre FN. Eh non, c’est bien la droite (qui s’en vante), et la candidate Modem , à notre stupéfaction, semble approuver le tract anonyme (nous la respectons, et apprécions son travail au conseil municipal). Le Modem distribue d’ailleurs fait un beau 4 pages glacé sur ce thème. Pourtant ces deux partis ont voté et le projet et le périmètre !!

Nous allons aussitôt discuter chez eux avec les pavillonnaires, et distribuons un tract d’explication , mais en direction pas seulement des pavillons, mais sur toutes les cités aux abords du périmètre. Car ce projet mirifique inspire autant de craintes que de rêves. Nous approuvons le projet, mais pointons ce qui fait problème.

Pari de l’honnêteté intellectuelle, pari gagné : UMP et Modem sont écrasés dans les bureaux de vote de toute la zone. C’est un peu triste pour le Modem, mais il a « succombé à la tentation »…

Cerise sur le gâteau : cette semaine, la maire et notre honorable concurrent, le Conseiller général communiste sortant, demandent de rectifier le périmètre pour en exclure les pavillons !

Bon, je me couche, demain « boitage », distribution de tracts toute la journée avec l’aide des copains des communes voisines où il n’y pas, ou plus qu’un, candidat, et le soir notre ultime réunion publique !

Post-scriptum.

A Villejuif-Est circule depuis quelques jours le tract d’un "Collectif d’électeurs en colère" contre la candidature unique, qui appelle à aller voter en évoquant le caractère sacré de cette conquête démocratique que viennent encore de raviver les révolutions arabes. Il appelle donc à voter blanc ou nul. Mais sous quelle forme ? Plusieurs personnes ont suggéré de remettre tout simplement le bulletin du premier tour. Ou un bulletin vert !

Mais attention , gag : si le/la canddidat-e forcé à la "discipline républicaine" par son appareil de parti avait déjà confirmé sa candidature en préfecture, au lendemain du 1er tour, alors il ou elle reste candidate et le bulletin n’est pas "nul "du tout ! Et même, vous pouvez fabriquer un bulletin pour voter pour ce candidat qui vous a abandonné ! Voici les règles telles qu’elles sont présentées par la circulaire ministérielle :

Rappel sur la réglementation concernant les élections au deuxième tour

Les votes pour un candidat qui n’a pas fourni de bulletin de vote mais a déposé sa candidature peuvent être comptabilisés si le votant a placé dans l’enveloppe SOIT 

- un bulletin donné pour le premier tour

- un bulletin écrit à la main sur lequel est indiqué en premier le nom du candidat et ensuite celui de sa remplaçante

- un bulletin imprimé par le votant sur du papier blanc sur lequel est inscrit en premier et en gros caractères le nom du candidat et ensuite celui de sa remplaçante en plus petits caractères précédé ou suivi de la mention remplaçante.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve419

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 2 contributions à ce blog.
  • Entre PCf et FN : la bataille de Villejuif

    Alors, finalement on pouvait voter PS au 2e tour dans le canton Est ? J’espère que les écolos vont parler de cette élection bananière dans VNV. Mais il faut dire qu’ils avaient déjà baissé leur culotte au premier tour face à ces traitres à la démocratie de socialos puisque même si le logo Europe Ecologie était sur les affiches du PS, ni le candidat ni son suppléant n’étaient écolos. Du coup j’ai voté pour la petite indépendante au 1er tour. Je pensais que je serais le seul, on était quand même 197 ! Et on a fait 4.5%, pas du tout ridicule. A propos des fachos, je pense qu’ils se sont plus repliés sur le "dictateur cantonal coco" car ils votent extrème et détestent les partis nationaux forts (autres que l’UMP). De toutes façons à 72% d’abstention je ne pense pas qu’ils se soient bcp dérangés.
    Dimanche 3 avril 2011 à 14h37mn56s
    lien direct : http://lipietz.net/?breve419#forum3888
    • Le cas des faux ecolos

      A Villejuif Est au second tour, on pouvait voter ce qu’on voulait : si c’était pas pour Delbos, c’était nul ! A Cachan c’était différent, car le candidat EELV admis au second tour avait confirmé sa candidature en préfecture, avant que la pression de la direction nationale (Duflot) ne l’oblige à se retirer... mais l’inscription restait ! Ceux et celles qui remettaient le bulletin Thierry Didier (97, je crois) pour exprimer leur rage contre le candidat unique ont été comptabilisés... comme ayant voté Thierry !

      Je partage l’analyse sur le report du vote FN (cf mon bilan ici :http://lipietz.net/?article2632) et aussi sur le vote "fausse ecolo" du premier tour , je l’avais d’ailleurs écrit dans mon billet précédent : http://lipietz.net/?breve418

      Cela dit, la "petite indépendante" était une candidature téléguidée par le PCF, comme il en a l’habitude depuis 1986. Je n’ai pas enquêté sur elle (totalement inconnue de l’écologie villlejuifoise où tout le monde se connait) , mais son bulletin de vote était identique à celuii de Villejuif Ouest. Là, le suppléant était un cadre du PCF de Boissy.


      Lundi 4 avril 2011 à 19h04mn46s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve419#forum3890
Calendrier des blogs
<< mars 2011 >>
lumamejevesadi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
24/03: Entre PCf et FN : la bataille de Villejuif
21/03: Cantonales de Villejuif, 1er tour
16/03: La tragédie japonaise : premières leçons
8/03: Cantonales : Bilan d’étape
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: