L’extraordinaire sang-froid de Dany


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Samedi 6 juin 2009

Pendant le fameux incident Dany-Bayrou, je faisais campagne dans le Bordelais. J’ai maintenant pu revoir la scène sur YouTube, le début ici et la suite là. Extraordinairement instructif.

Dany commence par jouer la connivence avec Bayrou en cherchant à le ramener vers le débat européen : il lui reproche de polariser sur Sarkozy alors que c’est la même politique libérale qui s’applique dans toute l’Europe et que c’est ça le sujet. Là, Bayrou attaque sur une soi-disant connivence de Dany avec Sarko, parce qu’il a déjeuné avec lui. Dany explique que tout président en exercice du Conseil européen (Sarko) déjeune avec tous les présidents de groupe du Parlement. Il s’emporte : jouer ainsi sur l’ignorance des procédures européennes est « minable ». Bayrou attaque alors au niveau de la fange, reprenant une vieille calomnie que seul le Front National osait encore ressortir dans cette campagne. Dany fait signe à Arlette Chabot qu’il ne veut même pas répondre. Bayrou, très "monopole du cœur", en remet une couche sur la pauvreté en France, que ce vote sera donc pour sanctionner Sarko. Dany pourrait répondre sur le thème « toi, avec ton haras, tu viens nous la jouer défenseur des pauvres ?! ». Non, il ré-aiguille sur la tragédie de toutes les victimes de l’Europe libérale et recadre l’attaque contre Barroso. Il oblige Bayrou à promettre que son groupe votera contre la reconduction de Barroso à la tête de la Commission européenne. Il se tourne vers Martine Aubry, lui fait dire que, malgré le soutien des gouvernements sociaux-démocrates d’Europe à Barroso, les eurodéputés socialistes présenteront un candidat à la Présidence de l’exécutif européen, et il lui fait reconnaître (à Martine) qu’on aura besoin des voix des eurodéputés de Bayrou et de Mélenchon.

Moi, je dis chapeau. Malgré l’ignominie de Bayrou, Dany ne perd pas un instant le fil de sa stratégie politique : battre la droite au niveau européen, par une coalition des écologistes, de la gauche et du centre. Malgré l’outrage personnel, il n’oublie pas un instant qu’il aura donc besoin des voix des députés centristes, et cherche systématiquement à remettre Bayrou (dont il sait bien qu’il n’a rien à faire de la politique européenne) dans ce jeu d’alliances.

Je tire mon chapeau à Dany l’homme politique. Je sais comme il a été blessé (et moi aussi en tant que son porte parole) de voir instrumentaliser, à gauche, contre Europe Ecologie, les petits compliments qu’il adressait de temps en temps aux futurs députés Modem. Il n’a jamais oublié que, sous le candidat quasi élu, il restait le co-président du groupe vert, qui a déjà amorcé les grandes manœuvres en coulisses pour barrer la route à Barroso, et qui doit donc se battre avec une main attachée dans le dos contre ceux qui seront tout contents, demain, quand il amènera les libéraux –démocrates à voter contre Barroso et vraisemblablement pour un candidat socialiste. Lui n’a pas oublié la leçon numéro 1 du Président Mao : « Unir la gauche, rallier le centre, isoler les irréductibles ».

Je tire mon chapeau à l’homme tout court. Je consacrerai sans doute ma retraite autant à la littérature qu’à l’écologie. Si j’écris des « mémoires », elles ne seront pas politiques au sens traditionnel. Ce blog, ce site, c’est mes mémoires politiques (c’est même ma mémoire externe), pour ce qui est du contenu et de la chronique de la politique. Un jour je tirerai un bilan plus approfondi de ces dix ans d’expérience transformée en conscience. J’y parlerai de problèmes de fond, les problèmes compliqués que je n’ai jamais pu traiter, tels que « qu’est-ce que le bi-régionalisme » . Mais surtout j’y parlerai de « qu’est-ce qu’être un homme engagé en politique ».

La politique, c’est la Comédie Humaine en vrai. J’ai connu les rôles de traîtres, les rôles de salauds, les rôles de lâches, les rôles de fats, les rôles d’idiots utiles, la souffrance de celles et ceux qui doivent « endurer » pour suivre le projet politique qu’ils ou elles défendent en conscience. J’ai vu la peur de Dany, pensant à son ami Rudi assassiné par un exalté, sa peur face aux chasseurs armés et avinés, lors de la campagne de 1999 à Cherbourg. J’ai deviné la peur qu’a connue Ingrid quand elle est partie en voiture rejoindre le maire vert de San Vincente del Cagan, J’ai éprouvé cette peur quand, avec son mari Juan-Carlos, nous cherchions une avionnette pour aller à notre tour au contact des Farc pour obtenir sa libération. Mais… quand faut y aller, faut y aller.

Je sais la souffrance de Dany sur cette histoire d’un livre écrit il y a 35 ans, où il dit son « embarras » devant les manifestations de la sexualité enfantine. Ce livre avait alors été débattu à la télévision française et personne n’y avait rien trouvé à redire. À l’époque, la question de la sexualité enfantine était débattue, et à l’époque c’était la question de la répression du désir qui était soumise à la critique. À la fin des années 1960, on attachait encore les enfants qui se « tripotaient ». Le numéro de Elle de cette semaine proclame en première page l’éloge de la masturbation… Après, dans les années 80, est venue la critique des excès qui se sont glissés dans la libération de ces années là, comme l’éloge de la pédophilie, exploitation de l’enfant par l’adulte, en fonction de ses désirs d’adulte.

Assimiler « l’embarras » de Dany de 1974 à une complicité envers la pédophilie est une bassesse, une ignominie à laquelle, en 2001, on pouvait envisager de recourir. Mais la plus grande partie de la presse européenne s’y était alors refusée (voir le dossier de Libération sur ce sujet). Mais quelques uns ont cédé à la tentation. J’étais déjà député avec Dany et je sais ce qu’il a ressenti. J’avais pensé jusqu’à jeudi que personne cette année-ci, sauf de Villiers et Le Pen, n’oserait refaire dans l’immonde. J’avais oublié Bayrou.

Mais la façon dont Dany sourit sous l’insulte, et suit son bœuf : « tu seras notre allié contre Barroso », alors là chapeau.

Il y a un homme auquel je pense, secrétaire national des Verts au moment de l’attaque immonde de 2001, un homme que les Verts ont fait élire conseiller régional et eurodéputé, Jean-Luc Bennahmias. Cet homme m’avait fait rentrer chez les Verts, il était mon ami. Il a quitté comme ça les Verts, gardant tous ses mandats, pour rejoindre le Modem afin de « jouer enfin dans la cour des grands ». Après cela j’ai eu du mal à le croiser dans l’ascenseur, à Bruxelles ou à Strasbourg. Il est aujourd’hui tête de liste de Bayrou dans le Sud-Est. Aujourd’hui je lui dis : c’est le jour. Ou tu restes un homme, ou tu sombres avec Bayrou dans la fange. Et il ne suffit pas de renvoyer dos-à-dos « ces deux braves garçons ».

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve352

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 5 contributions à ce blog.
  • L’extraordinaire sang-froid de Dany

    Même si les conservateurs seront confortés, même si les souverainistes feront jeu égal avec les Verts européens en nombre de députés, profitons de cette envolée, de ce malin petit mascaret qui est remonté tout le long de la scène politique héxagonale jusqu’aux rives de l’Ile-de-France et qui marque un changement de rapport de forces significatif. En France, la partie continuera avec un nouveau jeu de cartes.

    Alain, vous avez su passer la main, transmettre le relais. Mais … mais je m’inquiète. J’aimais beaucoup votre blog, et à travers ce que vous appeliez ironiquement vos "brèves", la lecture du compte-rendu de vos activités, rencontres, réflexions, au jour le jour, était une belle façon de découvrir l’Europe. Bien plus intéressante que de lire des tracts ou des textes d’orientation un peu trop généraux. Que va devenir ce blog s’il n’est plus nourri de la quotidienneté de militant qui agissait, réfléchissait dans les institutions européennes, information originale et enrichissante ? En creux, cela pose la question de moyens d’information, de médias propres à Europe Écologie. Non ? J’espère qu’il nous sera toujours possible de suivre les batailles de l’écologie politique à l’avenir ……


    Lundi 8 juin 2009 à 11h34mn29s, par Claude Pelletier (claude.pelletier2@wanadoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve352#forum3384
  • L’extraordinaire sang-froid de Dany

    Beau texte que j’envoie pour lecture aux amis "dans le doute".
    Belle leçon aussi. Savoir raison garder et penser à l’avenir.
    Ici, en France, on "risque" aussi d’avoir à voter pour Bayrou et ses amis !
    Vous êtes-vous amusé à dénombrer le nombre de "profs" ou fonctionnaires présents sur les diverses listes ? J’ai l’impression que celles d’Europe-Ecologie en ont moins que celles du NPA et du Front de Gauche...
    Impression, seulement ?
    Quel plaisir ce sera pour nous (et vous en particulier) quand ce soir on apprendra que Europe-Ecologie est N°3 partout (et N°2 en Ile-de-France)... Croisons les doigts.
    Ce serait un tsunami au moins aussi fort que Le Pen au Second tour en 2002.
    Mais autrement plus porteur d’avenir !


    Dimanche 7 juin 2009 à 02h02mn32s, par Joke (joke@no-log.org)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve352#forum3376
    • L’extraordinaire sang-froid de Dany

      Tsunami, tsunami ! Espérons plutôt un bon petit mascaret. C’est plus écolo, plus respectueux de l’environnement.


      Dimanche 7 juin 2009 à 13h35mn37s
      lien direct : http://lipietz.net/?breve352#forum3379
      • L’extraordinaire sang-froid de Dany

        Pourquoi ? Le tsunami n’est pas un phénomène naturel ?
        Il n’y a plus à espérer : c’est fait !
        Pour le reste, quel morceau d’anthologie que cette intervention de Rachida Dati récitant la fiche "soir des élections" rédigée par l’UMP avec comme consigne de prononcer un maximum de fois "Nicolas Sarkozy" et "le Président de la République". A pleurer ! Pauvre fille ! D’autres s’étaient quand même écartés un peu du canvas.
        Quant aux autres... "Si la gauche s’était rassemblée (sur notre liste)" disaient Mélenchon et Besancenot, etc. Si ma tante en avait...
        Mais il y avait surtout cette grande petite femme d’apparence timide, Eva Joly, un José Bové politique posé comme je ne l’avais jamais vu.
        Et l’extraordinaire sang-froid (encore) de Dany !


        Lundi 8 juin 2009 à 04h10mn19s, par Joke (joke@no-log.org)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve352#forum3380
      • L’extraordinaire sang-froid de Dany

        Bonjour Alain

        Tout d’abord je voudrais rendre hommage à ton travail considérable comme député européen. Et aussi à ton choix de ne pas te représenter comme député. Trop d’hommes politiques sont incapables de lâcher leurs mandats et de passer à autre chose, comme s’ils étaient irremplaçables !!! Alors que l’essentiel est de savoir transmettre à d’autres le flambeau et de leur faire confiance pour continuer le travail entrepris.
        Je me régale à l’avance de ce travail de réflexion dont tu vas pouvoir nourrir ta formidable expérience accumulée.
        Hier soir, en écoutant Dany s’exprimer, j’ai à nouveau eu les larmes aux yeux ! Nous avons une équipe formidable alliant la jeunesse d’un Pascal Canfin à l’expérience d’un Dany ou d’un José Bové sans oublier celle d’Eva Joly et de tous les autres. J’ai fait partie (très modestement) de ceux qui ont (en interne) parié sur le rassemblement des écologistes. Comme l’a très bien expliqué hier soir Dany, sur tous les plateaux de télé, le premier combat politique au parlement européen est de parvenir à battre Barroso ! C’est pas gagné, mais c’est possible. Et bien d’autres suivront !
        Mais pour l’instant savourons cet instant.
        Amitié indéfectible, toi dont les écrits m’ont permis depuis les années 1970 alors que je terminais mes études d’économie de penser le monde et m’ont encouragé à ne jamais abandonner l’espérance.
        Philippe Delvalée


        Lundi 8 juin 2009 à 05h40mn10s, par Philippe Delvalée
        lien direct : http://lipietz.net/?breve352#forum3381
Calendrier des blogs
<< juin 2009 >>
lumamejevesadi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
28/06: Rentrée des Verts. Iran. Démocratie
10/06: Europe-Écologie : un succès historique
9/06: Retraité ravi
6/06: L’extraordinaire sang-froid de Dany
5/06: Campagne européenne : la grâce et la lie
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: