Clarification chez les Verts. Une grève tactique.


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Dimanche 25 novembre 2007

Le retour à Paris est long et fatiguant. Il faut se mettre au courant de ce qui s’est passé en une semaine : la fin de la grève, la visite de Chavez, le Conseil National des Verts...

Chavez

Sur la "médiation Chavez" pour Ingrid Betancourt, j’avais un peu suivi depuis l’Equateur. J’avoue que je n’avais jamais cru que les deux adversaires (Uribe et les FARC) se mettraient d’accord pour négocier. Uribe a "limogé" Chavez comme négociateur : cela veut-il dire que les FARC s’apprêtaient à lâcher quelque chose ? En tout cas, à Quito on m’a dit que le président Correa était "disponible". Je lui souhaite bien du plaisir.

Mais un truc m’a indigné dans une tribune de l’opposition vénézuélienne découverte dans Libération, "L’opportunisme humanitaire de Chávez". On peut être contre la nouvelle constitution proposée à referendum par Hugo Chavez au peuple vénézuélien. On peut chipoter (mais c’est du chipotage) sur la durée et la forme de l’élaboration du projet de nouvelle constitution. Mais il est incroyable d’écrire : "Nous tenons à rappeler : que pendant des années, le président Chávez a ignoré le sort des Vénézuéliens otages des Farc et ne s’est nullement soucié de leur famille. Que le Président se livre à une course aux armements que rien ne justifie, mettant en péril la paix et la sécurité du pays et de la région."

En tant que président de la délégation pour la Communauté andine, je peux témoigner que les voisins colombiens ont demandé au Venezuela de se réarmer pour contrôler la frontière contre les infiltrations des FARC. Quant aux otages : un jour, l’ambassadeur du Venezuela, voyant que je me démenais pour Ingrid, sans rien demander moi-même aux Vénézuéliens, laissant à Chirac et Villepin le soin d’explorer la voie "Chavez", m’a invité à venir le voir. Il m’a dit : "Ingrid, on l’aime bien. Et comme tout le monde, on a un vague canal de communication vers les FARC. Un jour les Américains nous ont demandé d’intervenir pour faire libérer les trois pilotes d’avion retenus par les FARC. Dès qu’on a eu le contact, on a prévenu les Américains. Aussitôt la presse US et la presse de l’opposition vénézuélienne se sont déchaînées : Voyez ! ils négocient avec les Farc ! C’est la preuve qu’ils sont liés ! Chavez est lié au terrorisme international ! Alors, maintenant , désolé, on ne fera plus rien pour Ingrid ou un autre otage sans un mandat international incluant la Colombie."

TME

Je rentre trop tard samedi soir pour aller au Cnir, mais mon assistante Natalie me communique l’excellent nouvelle : à la quasi-unanimité, le Conseil national des Verts français a approuvé l’analyse du traité modificatif européen rédigé par Pierre Tsiakkaros et moi pour Sinople, et, à 95% des exprimés, a avalisé les positions de la motion que j’avais rédigée quant à notre position sur le Traité modificatif européen. C’est à dire qu’en gros, d’une part les Verts souhaitent un référendum européen, "à l’exclusion de tout appel à des referendums nationaux", puis à défaut un référendum national dans les pays où il a déjà eu lieu sur le TCE, mais, quel que soit le mode, national ou européen, parlementaire ou référendaire, de ratification, leur position est claire : c’est Oui.

Ce résultat est beaucoup plus net que celui du référendum interne sur le TCE en 2005, qui avait donné Oui à environ 60% des exprimés. Ce qui démontre une chose : ceux qui avaient voté Non l’avaient fait sur le pari que le rejet du TCE provoquerait rapidement une meilleure renégociation. Or, l’expérience a montré le contraire : le TME est un peu moins bon que le TCE. Les Verts, qui, en bons écologistes, connaissent bien la fable du Héron et sont adeptes de la méthode expérimentale, ont donc parfaitement compris. Tout nouveau rejet aboutirait soit à planter définitivement l’Europe dans le Traité de Nice, soit à une renégociation vers un accord qui serait lui-même entre Nice et le TME, c’est à dire encore moins bon. Bref : un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, d’autant que le TME offre des possibilités d’amendement du Traité que n’offre pas Nice, et ma motion, telle qu’amendée par le CNIR indique la feuille de route, en cas de ratification, pour aller plus loin. Si Nice gravait l’ultralibéralisme dans le marbre, le TME grave le social libéralisme dans la craie...

Ont donc été désavoués ceux qui ne voulaient pas modifier même d’un seul article positif l’actuel traité de Maastricht-Nice (cela sur un discours trrrrès à gauche : Maastricht -Nice leur garantit une rente protestataire perpétuelle). Mais aussi ceux qui se cachaient derrière le petit doigt de la forme de ratification prônée par Sarkozy pour empêcher que les Verts prennent parti sur le fond, imitant en cela la tactique du PS. Mais, contrairement à Ségolène Royal, je ne dis pas "pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu’ils font". Je garde la liste.

Cette volonté de prendre des décisions politiques claires marque un sursaut des Verts, qui se traduit aussi par l’adoption très largement majoritaire des amendements préparés depuis l’été autour de Mireille Ferri, pour rendre les statuts des Verts moins "auto-bloquants". Rien que des bonnes nouvelles.... Si ce n’est l’obligation de se séparer d’une partie de nos salariés. La décision du 13 mai de ne pas faire d’alliance à des législatives décisives pour contrer Sarkozy a eu aussi des effets financiers. Il faut ramener la voile. Merci à eux, merci à des années de travail en commun.

Jonas

Dimanche, malgré ma fatigue et celle de Francine qui sort difficilement de sa dernière chimiothérapie, nous faisons quand même un saut à la fête pour le cinquantenaire de la librairie Jonas. Jonas, c’est la grande librairie progressiste du XIIIe arrondissement où Francine et moi avons longtemps milité, au PSU, à la GOP et dans de multiples comités populaires.

J’y ai présenté presque tous mes livres, mais surtout, c’est là que de jeunes chanteurs et chanteuses engagé-e-s se sont produit-e-s au début de leur carrière. Fidèles, Francesca Solleville et Anne Sylvestre viennent nous chanter quelques unes de leurs dernières chansons. Anne Sylvestre, toujours aussi caustique et drôle, mais j’ai un faible pour la chanson qu’elle a composée et que nous chante Francesca Solleville, Je chante, excuse moi, de son album Grand frère, petit frère.

Une chanson qui résonne très fort non seulement avec les déceptions de ma longue vie militante et celles de toute une génération, mais aussi avec mes actuels travaux sur Mallarmé, ce poète qui "chantait en désespéré".

Contrairement à mon voyage en Argentine de 1995, où j’étais parti pendant la grève et revenu pendant la grève, je dois bien constater que cette fois, la grève s’est terminée sur une sorte de match nul où finalement les travailleurs acceptent de négocier sur une base qui, moyennant quelques ajustements, les aligne quand même à peu près sur le régime général de la fonction publique. En face, Sarkozy a échoué dans son projet de casser le syndicalisme en une seule bataille, comme Mme Thatcher avait réussi à le faire lors de la grève des mineurs.
Cela me paraissait d’emblée inévitable, quelles que soient les spécificités des contraintes de service public particulières pesant sur les cheminots. Elles justifient en effet un bonus sur leur retraite, mais par rapport à une base dont il me paraît bon qu’elle soit la même que celle de la fonction publique. Du point de vue stratégique, dans le syndicalisme comme dans la CAN, il vaut mieux se battre en bloc que par catégories séparées. C’est ce que semble avoir très bien compris les directions syndicales, et en particulier le leader de 95, Bernard Thibault. En 1995, les "roulants" se battaient pour défendre les retraites de l’ensemble des salariés, et tous les salariés soutenaient cette "grève par procuration". 12 ans après, l’allongement de la durée des cotisations pour la retraite a été imposé à tous les salariés... sauf aux régimes spéciaux, qui ne pouvaient donc plus se présenter comme se battant pour les autres.

Sur le fond, il est clair pour les écologistes que la bataille pour la réduction du temps de travail, meilleure façon de réduire le chômage et de basculer vers une société du temps libéré, passe aussi par la réduction relative du temps de cotisation par rapport au temps de retraite. Cela, à un niveau de pension garantissant une vie digne, ce qui impliquerait seulement une croissance modérée du taux de cotisation sociale (avec un accès possible à des retraites "surcomplémentaires" mutualistes, comme pour la santé)

Mais ça, cela implique un rapport de force global, établi au niveau de toute la société. Tout ce qui divise le front des salariés l’affaiblit face aux tenants du "travailler pour gagner plus". Un syndicalisme salarié unifié sera en meilleure posture contre ceux qui dès 2008 prétendent allonger la durée des cotisations à 41 ans, etc.

Sur la forme, quelque chose me chiffonne. Le problème, pour les salariés des services publics, de trouver des formes de grève qui font mal à l’employeur mais pas à l’usager, se pose depuis 1968. Or, visiblement, aucun progrès n’a été fait dans cette direction, même depuis 1995, et ce sont les syndicalistes de Sud, autrefois membres de la CFDT, et à cette époque parmi les plus préoccupés de la question de l’unité populaire autour des grévistes, qui semblent s’être le moins préoccupés de cette question à l’occasion de cette grève.

C’est pourtant bien là la question essentielle pour la stratégie syndicale. Espérons qu’un débat va enfin s’ouvrir sur ce sujet, car il est très probable que, dès les municipales passées, le gouvernement repartira à l’assaut contre les retraites et la sécurité sociale.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve275

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 8 contributions à ce blog.
  • Position sur le TME de la gauche française

    Je ne suis pas sûr que la position des Verts en faveur d’un référendum européen ait été discutée lors de la réunion d’hier du « groupe de liaison de la gauche et des écologistes »... Admirez le chef d’oeuvre extrait de la déclaration finale de cette réunion :
    " S’agissant de la réforme constitutionnelle préalable à la ratification du traité de Lisbonne, ceux des partis de gauche et écologistes qui ont exigé un référendum rappellent leur position. "

    Mieux vaut ne rien dire que cela, non ?!


    Mercredi 12 décembre 2007 à 05h59mn56s, par Hugues
    lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2108
  • Tenir des listes

    Rassurez-vous Mr Lipietz, vous ne serez pas le seul à tenir des listes.

    Lorsque, grâce à Lisbonne, les services d’intérêt général auront été réduits, dans leur définition, à l’un des plus petits dénominateurs commun imaginables, nous nous souviendrons des noms des élus sans la signature desquels cela n’aurait pas été rendu possible.

    Vous me direz certainement que le protocole additionnel relatif aux SIG n’a rien à voir avec cela. Espérons-le. Car nous espérons tous que tel n’est effectivement pas le cas.


    Jeudi 29 novembre 2007 à 12h47mn49s, par Gus (skolem@4jn1n.freesurf.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2066
    • Tenir des listes

      Garder la liste

      Ahem… je crains que vous n’ayez pas reconnu un célèbre dessein de Sempé (reprenant, m’a-t-on dit, une blague de quelqu’un d’autre) : « Je pardonne à tous ceux qui m’ont offensé. Mais je garde la liste. »

      Quant à la « stratégie de Lisbonne », ce n’est pas du tout un traité ! c’est une déclaration intergouvernementale concluant le « sommet » du même nom… Elle contenait bien des aspects positifs, et d’autres négatifs (voir http://lipietz.net/spip.php?mot152). J’avoue ne pas avoir gardé la liste de ces chefs d’Etats et de gouvernements, mais vous la trouverez facilement dans le communiqué de presse correspondant. De toute façon, la plupart des signataires ne sont plus en fonction...


      Samedi 1er décembre 2007 à 20h25mn46s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2075
      • Tenir des listes

        La plupart d’entre eux ont formé de jeunes politiciens appellés à prolonger leur oeuvre. Si ceux-ci ont oublié ce qu’on aura reproché à leurs anciens maîtres, encore faut-il que leurs élèves tranchent avec le passé pour qu’il leur soit pardonné.


        Dimanche 2 décembre 2007 à 10h28mn41s, par Gus (skolem@4jn1n.freesurf.fr)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2078
  • Clarification chez les Verts. Une grève tactique.

    Ca n’a pas grande chose à voir, mais tu ne parles pas de ça sur ton blog :
    http://lipietz.net/spip.php?article2123

    (d’ailleurs, quel intéret d’avoir 2 sites, ton acnien site était parfait, je suis sûr qu’il pouvait être mis en 2.0, avec possibilité de réagir à toute page).

    Relativement donc au lien au-dessus : est-ce que c’est ta position personnelle, où est-ce que tu crées un produit dérivé pour le marché franco-phone, expression d’une position plus large (du groupe etc.) ?

    La raison de la question, c’est que si je veux faire de la pub à (ton) l’évennement dans des espaces "grass-root" européens, il faudra que je traduise ton truc en anglais. Donc si l’info existe déjà... Sinon, est-ce qu’il t’arrive de produire des contenus en double (anglais/français), pour des choses précises.

    Merci !


    Jeudi 29 novembre 2007 à 11h53mn38s, par Adrian (belu@free.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2065
    • Structure du site, blog et communiqués

      C’est vrai que la partie centrale de mon site n’est pas interactive, seul le blog (la colonne de droite) l’est, c’est lié à l’histoire de ce site, mais il n’y a en fait qu’un seul site. Au centre, apparaissent les articles, communiqués etc.

      Quant au débat sur mon rapport, j’en traiterai évidemment dans mon blog que je fais ce WE (comme tu verras, ma semaine a été terriblement occupée, et il m’a fallu faire les 3 billets de la semaine précédente où j’étais en Equateur, désolé), mais j’essaie de rattraper mon retard.

      Mon communiqué est celui du rapporteur concerné et tous les Verts ont voté comme moi, plus ou moins déçus selon les points auxquels ils tenaient. Je ne pense pas qu’il ait été traduit.


      Samedi 1er décembre 2007 à 20h24mn09s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2074
  • Ingrid au Cnir

    Un moment du Cnir que j’avais oublié de te raconter : la visite de Juan Carlos Leconte, qui nous demande de continuer, et aussi qui expliquait que l’écologie, comme partout, fait toutes sortes de petits, et notamment un parti vert, différent de celui d’Ingrid (j’ai pas retenu le nom) financé par les paramilitaires. Catherine Greze, rapportant le congres des verts américains (nord et sud) en a parlé aussi, disant que la fédération des verts des amériques avait refusé de reconnaitre ce parti vert colombien.

    Natalie, assistante et Cnirienne


    Mercredi 28 novembre 2007 à 16h46mn46s, par Natalie
    lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2062
    • Les Verts et l’extrème droite Colombienne

      Ecoutez les propos de Fernando Londoño Hoyos, ministre de l’Intérieur et de la Justice désigné par le nouveau président Alvaro Uribe (2002) :

      " Le Communisme est tombé, mais les communistes subsistent sous la forme de ces partis Verts, les partis écologistes, et ils se réunissent pour voir où frapper les coups les plus durs. Ils complotent contre la Colombie ".

      http://lipietz.net/IMG/mp3/doc-16.mp3

      -  source


      Samedi 1er décembre 2007 à 11h07mn26s, par izq
      lien direct : http://lipietz.net/?breve275#forum2067
Calendrier des blogs
<< novembre 2007 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
29/11: Semaine de déceptions. Climat, SNCF, Villiers-le-bel.
25/11: Clarification chez les Verts. Une grève tactique.
23/11: Moins de pétrole, plus de bananes !
22/11: Equateur : les vieux partis font de la résistance
16/11: Environnement : le Parlement en pointe.
9/11: Pénible semaine européenne.
4/11: Feuillle de route
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: