La BCE retoquée, Ciampi chahuté !

Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Vendredi 8 juillet 2005

Grosse surprise aujourd’hui au Parlement : le rapport Lauk sur la BCE est retoqué ! On se souvient que le rapport de l’année précédente m’avait été confié. Il avait été si hideusement défiguré par les amendements, en Commission économique et monétaire puis en plénière, que j’avais dû, au moment du vote, annoncer que je retirais mon nom de ce rapport. Cela n’avait pas empêché la droite unanime de l’adopter, malgré les horreurs qu’il contenait (l’UDF avait voté sans sourciller que la responsabilité de la sclérose européenne incombait à la durée insuffisante du travail ! ). C’est même à cette occasion que s’était formé un bloc du PPE, des libéraux-démocrates et des souverainistes “Indépendance et démocratie”.

Cette année, donc, le rapport était confié à Kurt Lauk, PPE venu de la CDU, un extrémiste de la Commission économique et monétaire. Il en avait rajouté dans l’éloge de la politique de la Banque centrale, et s’était étendu dans la critique de la réforme du pacte de stabilité. En plénière, tous les amendements de la gauche, cherchant à adoucir l’extrémisme monétariste du rapport, avaient été retoqués un par un. Résignés, nous en étions arrivés au vote final, levant mollement nos bras pour voter contre. « Le rapport était approuvé. » annonce le président de séance. Qui a eu l’idée de crier “Check !” ? (c’est-à-dire “vérifier”, en anglais : à ce moment là, le président est obligé de faire un contrôle électronique du vote). Stupeur, le rapport est repoussé de 9 voix.

Il nous faudra l’après-midi pour reconstituer ce qui s’est passé. Nous avions bien remarqué que tous les communistes n’étaient pas très chauds pour voter les amendements d’amélioration du rapport. Ils se sont ralliés à la tactique “Lutte ouvrière” : ne pas améliorer les rapports, et jouer les héros en votant contre lors du vote final. Mais même en additionnant leurs voix à celles des socialistes et celles des Verts, on ne pouvait pas comprendre cet échec de la droite. En fait, à la gauche, critique de la politique de la Banque centrale, s’étaient jointes les voix de tous les groupes de la droite nationaliste hostile à l’euro, y compris les conservateurs britanniques !

Autrement dit, alors que l’an dernier, tous les groupes de droite s’étaient unis contre la gauche, cette fois-ci, ils laissaient s’exprimer leurs fissures, une partie de la droite votant avec la gauche contre la Banque centrale. Dès le lendemain, le Financial Times ne manquait pas d’afficher sur cinq colonnes à la une : “Rebuffade pour la BCE”.

Faut-il y voir un effet positif secondaire du Non ? Cette alliance des anti-européens et des critiques de l’Europe existante vient en tout cas de raviver l’espoir pour les votes de demain sur les brevets logiciels.

Mais la crise de confiance s’avère plus profonde. Décidément, une partie de la droite qui jusque-là soutenait la Commission Barroso et la BCE ne tait plus ses divergences. Le rapport de Jules Maaten (un libéral hollandais qui arbore un portrait de Bolkestein sur son site) sur la stratégie de communication à propos de l’euro se révèle fort bien équilibré sur les bons et les mauvais points. Il n’est pas du tout écorné par les amendements, et il est adopté haut la main, gauche et droite votant pour !

Mais aussitôt après, l’assemblée plénière accueille le Président italien Carlo Ciampi. Ciampi a été gouverneur de la banque d’Italie, il est l’artisan du passage de l’Italie à l’euro. Technocrate centriste, il incarne parfaitement l’idéal européen des fondateurs.

C’est un vieux monsieur. Mais son discours est étonnant de hauteur : “Je suis honoré d’intervenir au Parlement européen, c’est-à-dire au centre du dispositif constitutionnel de l’Europe. J’utilise à dessein le mot “constitutionnel”. L’Europe ne peut pas, en effet, n’être qu’une zone de libre-échange. C’est d’abord un espace du droit fondé sur des valeurs... La défiances qui s’est exprimée dans les Non français et hollandais n’est pas contre le dispositif institutionnel lui-même, mais contre la politique gouvernementale de l’Union... Il faut changer sa politique sans changer le projet constitutionnel de compromis tissé laborieusement par la Convention. L’Europe, qui a inventé l’Etat-providence, a besoin de cohésion sociale. En tant qu’homme du milieu bancaire, j’ai toujours pensé qu’il faut parler au marché le langage des marchés, mais cela ne signifie pas qu’il faut en soutenir toutes les exubérances. Il faut relancer les grands projets, comme Iter et Galilée, Erasmus...”

En plein milieu du discours de Ciampi, les députés de la Ligue du Nord se dressent au fond de l’hémicycle et commencent à vociférer. Leurs militants distribuaient dans la cour des tracts : “Liberté pour la Padanie, liberté pour l’Europe, Non à la constitution européenne, non à l’euro, non à la Turquie en Europe”. Le président (socialiste espagnol) du Parlement, Josep Borell, les fait expulser par les huissiers. Ciampi continue son discours.

On peut ne pas approuver la liste des grands travaux rooseveltiens qu’il nous propose. Mais au moins, on retrouve la base de ce qui a fait depuis l’origine le projet européen... A ce discours, à cet incident, je comprends plus profondément ce qui a pu fonder le compromis du centre-droit, du centre et de la gauche pro-européenne, pour la Constitution et face au Non, et en particulier face au Non de droite.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve77

Haut de la page


Calendrier des blogs
<< juillet 2005 >>
lumamejevesadi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
14/07: Verdun : retour aux champs d’OGM
13/07: Le Sucre ; Sahra et Bolkestein
12/07: Luxembourg, brevets médicaments, Bolkestein...
8/07: La BCE retoquée, Ciampi chahuté !
7/07: La tragédie londonienne
6/07: Contre les brevets sur les logiciels : victoire ! (et les J.O. ?)
5/07: La BCE retoquée, Ciampi chahuté !
4/07: ARRÊTEZ les brevets logiciels !
2/07: Bref retour aux anciennes amours
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: