Travail, climat, nord-sud, foncier

Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Vendredi 13 novembre 2009

Sommet de Copenhague, élections régionales, crise : les conférences, débats, articles à faire se multiplient. J’ai à peine commencé à ranger 10 ans de travail européen et les archives de Francine, que déjà ma retraite est complètement bouffée par une sorte de « service après-vente » de mes activités passées… Certes ce blog est un manière de « transmettre » toute une expérience vaguement théorisée en conscience, mais rien ne vaut la communication orale. J’essaie de transformer en articles mes principales interventions pour que cela serve à d’autres qu’à mes interlocuteurs, mais je n’y arrive même pas.

La retraite est un servage. Il va vraiment falloir que je sois vraiment plus rigoureux si je veux finir [mon livre sur Mallarmé-art1642].

Voici un petit résumé de mes 15 derniers jours.

Travailler tue

Mardi 3 novembre : après la cérémonie pour Hamida Ben Sadia, je file au meeting unitaire à la Bourse du travail de Paris, organisé par la fondation Copernic, Contre la taxation des accidenté-e-s du travail.

Beaucoup de monde, une large convergence. Mais curieusement Willy Pelletier m’interpelle un peu à part, en soulignant que « nous ne serons peut-être pas sur la même liste aux Régionales », alors qu’il n’a pas fait la même remarque pour le représentant du Parti Socialiste…

Willy a-t-il l’illusion que les écologistes sont étrangers aux questions du travail ? Pourtant il est passé chez les Verts et sait que les préoccupations sociales y sont tout aussi importantes voire plus qu’au Parti Socialiste… En tout cas, l’écologie du travail, la lutte contre le caractère mortifère du travail sous le libéral-productivisme tient une place essentielle dans les combats des Verts.

Vous trouverez en cliquant ici le texte de mon intervention au nom des Verts, et en cliquant là la vidéo de l’ensemble du meeting et le dossier de Copernic.

Nord-Sud

Samedi 7 novembre : « Assises pour le changement » organisées par Politis à la Bourse du Travail de Saint-Denis.

J’interviens à la table ronde « Changer les rapports Nord-Sud ». C’est assez surprenant : les différentes forces politiques présentes réduisent toutes le problème à l’immigration, comme si elles n’avaient plus de point de vue sur la géopolitique des rapports Nord-Sud.

Après l’intervention de Gus Massiah, qui resitue le problème dans la durée et développe les avancées du mouvement altermondialiste, je résume assez brutalement ma pensée. Nous ne pouvons plus penser une alliance telle que définie par les bolchéviks au Congrès de Bakou, il y a près d’un siècle, entre le mouvement socialiste dans les pays développés et les « bourgeoisies nationales » dans le Tiers Monde (ceux qui ont vu le film « Reds » de Warren Beatty se souviennent sûrement du Congrès de Bakou, sinon allez voir celui-ci). Nous ne pouvons même plus fonder nos espoirs sur une alliance des pays du Tiers Monde autour de leurs puissances en émergence, comme Chu-En-Lai, Nehru, Nasser et Soekarno l’avaient voulu à la Conférence de Bandung, ou comme le propose encore aujourd’hui Giovanni Arrighi dans son livre remarquable Adam Smith à Pékin que je viens de préfacer

Aujourd’hui, on peut considérer les classes dominantes des puissances émergentes (Inde, Chine, etc..) comme « des classes dominantes comme les autres », dans le cadre de la mondialisation. Les gouvernements des pays dominants peuvent être tantôt relativement progressistes (que ce soient Lula ou Obama), tantôt réactionnaires et dangereux (que ce soient Hu Jintao ou Sarkozy). Chaque fois que, quand j’étais président de la délégation pour la Communauté Andine, nous avons réussi à enrayer un projet minier européen dangereux dans les Andes, j’ai aussitôt vu une entreprise chinoise ou indienne prendre la place !

La mondialisation et l’irruption de la question écologique au centre de la géopolitique mondiale nous appellent à un réaménagement complet de nos alliances : plutôt de peuple à peuple, de mouvement à mouvement, ici et là-bas. Ce qui n’empêche pas que, dans les compromis inter-gouvernementaux à envisager (Copenhague), il faille tenir compte du fait que le Sud n’est pas le Nord, et que par exemple la situation des ouvriers et des paysans n’y est pas la même par rapport aux menaces et aux contraintes écologiques.

Copenhague

Mardi 10 novembre : Réunion-débat à Poitiers organisée par les Verts pour préparer la conférence de Copenhague.

C’est un des multiples meetings organisés un peu partout par les Verts et Europe Ecologie.

La difficulté de l’exercice est qu’il est un peu tard pour susciter une grande mobilisation en France faisant pression sur l’Etat, afin qu’il fasse pression sur l’Europe, afin que celle-ci dépose une offre conséquente à Copenhague ! On sait déjà (depuis la conférence préparatoire de Barcelone) que ce ne sera pas le cas, et que Copenhague va vers l’échec. Et d’ailleurs le PS s’en bat l’œil, de Copenhague. L’UMP aussi d’ailleurs, sauf le gouvernement qui est bien obligé de s’en occuper.

Les réunions-débats ne peuvent servir qu’à deux choses : alerter l’opinion publique, laquelle est très majoritairement pour une action responsable face au climat, sur ce que serait un bon ou un mauvais compromis à Copenhague. Et d’autre part, préparer pour les Régionales un programme de conversion verte qui soit véritablement à la mesure des enjeux. L’expérience des Etats-Unis, où même certains Etats ont « appliqué Kyoto » malgré l’opposition de G. W. Bush, souligne qu’on n’a pas besoin d’un accord mondial ni même national pour « s’y mettre ».

Pour alimenter ces débats, j’ai rédigé quelques textes que vous trouverez sur mon site en cliquant ici : une rétrospective de la négociation climat depuis Rio, l’état actuel de sa dimension Nord-Sud , l’importance du projet de « Green Deal » dans la campagne d’Europe Ecologie.

Agricole

Vendredi 13 novembre : Petite détente au salon Marjolaine où j’assiste au film Sans terres et sans reproche, en présence de sa réalisatrice Stéphanie Muzard Le Moing.

Stéphanie est pressentie pour prendre la tête de la liste Europe Ecologie dans son département, le Lot, ce qui serait un énorme « plus ». Pas seulement chez elle et en Midi-Pyrennées : j’ai constaté, dans les campagnes électorales européennes et yvelinoises, l’importance du thème « agriculture-santé ».

Le débat est organisé par Nelly Pégeault de Nature et Progrès. Lorsqu’elle me donne la parole, elle souligne l’importance des politiciens Verts et la salle applaudit ! On sent un changement d’ambiance, sans doute provoqué par les succès d’Europe Ecologie. Ce n’est pas la première fois que je viens au salon Marjolaine mais c’était toujours en tant qu’intervenant. Visiblement on y est maintenant bien accueilli en tant que Vert…

Le film est une remarquable étude sur la difficulté, pour un nouveau paysan, de s’installer "hors-normes", les normes du Crédit Agricole, de la Chambre d’Agriculture et de la SAFER.

D’abord il y a l’accès à la terre, qui est "pour rien" quand on s’installe en terre classée agricole, mais la pression des acquéreurs urbains (sur laquelle Natalie Gandais avait organisé une fameuce « Convention verte ») commence à se faire sentir. Et la nouvelle PAC attache les subventions à la terre, donc il peut être intéressant pour un paysan riche d’acheter, rien que pour toucher les primes. Dans le débat, Sjoerd Wartena, de Terres de liens, expliquera les principes de la « propriété foncière solidaire ».

Le film montre aussi les difficultés techniques de l’installation sur petits domaines. Il faut capter toute la plus value en vendant soi-même des produits personnalisés, et mettre en oeuvre des engrais bio originaux et peu coûteux, comme les brindilles de bois broyées dont des champignons rendent à la terre les nutriments organiques (comme l’expliquera dans le débat Jacky Dupety, prophète du Bois Raméal Fragmenté.

C’est une forme de résistance au "modèle", qui rejoint la culture traditionnelle paysanne, mais avec de nouvelles méthodes. Un mélange de récupération de savoir faire (et savoir vivre !) traditionnels et d’innovation. Vraiment enthousiasmant.

Je discute avec Nelly après le débat, elle me dit « On a été un peu séparé par le non au TCE ». Je lui réponds « Tu as sans doute voté pour le maintien de Maastricht, au moins un certain temps ? » Elle me sourit : « Ah oui, tu avais voté non à Maastricht, je comprends que tu aies voté oui au TCE ». Le débat commence à devenir rationnel.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve375

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 1 contribution à ce blog.
  • Travail, climat, nord-sud, foncier

    j’espère vraiment que nos copains du Midi Pyrénée ne feront pas de bétises et validerons bien la candidature de Stéphanie !

    j’ai eu (peut être comme toi ?) des échos de parachutage qui me déplaisent assez... Quelquesoit la qualité du "parachuté" (venant de Toulouse où il n’y a peut être plus de place e suppose...) ce serait dommage de se passer de l’énergie de Stéphanie... Mais aussi de ses réseaux locaux dans le Lot (voir de la petite notoriété qu’elle commence à se faire localement... voir nationalement) Faisons attention, quit à la soutenir d’ailleurs en France, et à passer le mot à José, Gerard et tout les amis du Sud Ouest...

    (et je dis ça aussi parce que le Lot c’est voisin du Limousin, et j’avais franchement envi d’aller soutenir l’énergique Stéphanie...)


    Samedi 21 novembre 2009 à 08h12mn38s, par Vert Chez Moi (jeumetallah@hotmail.com)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve375#forum3564
Calendrier des blogs
<< novembre 2009 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
23/11: Crise, tiers secteur, écologie, protectionnisme, souverainisme…
15/11: Verts et EE en AG Ile-de-France
13/11: Travail, climat, nord-sud, foncier
7/11: Identités nationales : Drancy, Hamida
1er/11: Crise de croissance d’Europe-Écologie
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: