Mon rapport BCE mis en pièces !

Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Mardi 5 octobre 2004

9 heures : Comme prévu, mes collègues de la Commission économique et monétaire ont mis en pièces mon rapport sur la Banque Centrale 2003. Les votes ont eu lieu le matin, après un déchaînement de déclarations idéologiques de la part de la droite, et, encore plus fanatiques, des libéraux-centristes de l’ALDE. En fait la droite du PPE a préféré voter systématiquement les amendements extrémistes du "shadow-rapporteur" libéral allemand Klinz, plutôt que les amendements de compromis tout à fait acceptables de l’ancien coordinateur du PPE, l’Autrichien Karas. Et bien entendu les centristes de l’ALDE faisaient bloc avec leurs collègues libéraux. Ainsi, l’UDF français J.M. Cavada, membre de l’ALDE, suivait sans se poser de question, ce qui en dit long sur la sincérité des discours de Bayrou et de Sarnez pour l’Europe sociale pendant la campagne électorale. Mais peut-être suivait-il mécaniquement sa liste de vote ?

Le rapport, après amendement, est défiguré. Des simples « considérants » rappelant le contenu même du rapport 2003 de la BCE sont censurés (ainsi la reconnaissance du rôle de la surévaluation de l’Euro dans la perte de compétitivité de l’Europe), comme si la BCE était encore trop gauchiste pour les libéraux allemands ! Avec une certaine perversion, des analyses, pourtant unanimes chez les économistes, sont remplacées par des déclarations de guerre. Ainsi, le constat que la stagnation de 2003 était due non pas à la crainte de l’inflation mais à l’insuffisance de la demande, est remplacé par l’affirmation qu’elle était due... à l’insuffisance de la durée du travail, qui n’a pourtant guère diminué en Europe depuis le boom de 1998-2000 (voir le "debriefing" de notre collaborateur Joachim Denkinger).

Je me suis pourtant abstenu sur ce texte, d’abord pour garder la signature de l’exposé des motifs (qui, lui, n’est pas voté et reste inchangé, et qui explicite ce que je défendais dans mon rapport initial) et surtout pour pouvoir mener la bataille en plénière, le 25 octobre.

Cette première manche n’a pourtant pas été complètement perdue. D’abord, l’incident sur les tours de parole a été réglé. Les "grands groupes", sans restituer aux Verts leur vraie place (la 4ème), ont battu en retraite devant ma menace de boycott de la Commission : nous parlerons dorénavant en 6ème position, ce que j’allais faire dès le 7 octobre en interrogeant le Commissaire à l’économie, J. Almunia.

Surtout, l’incident m’a valu le plaisir d’une discussion privée d’une vingtaine de minutes avec J.-Claude Trichet (qui, désolé de l’incident, m’avait rappelé une seconde fois). La discussion a porté sur le fond.

J.C. Trichet m’a d’abord donné acte de ma remarque sur les règles de coordination des budgets des autorités locales. Puis je lui ai posé la question que j’avais l’intention de lui poser lors de son audition. Pourquoi invoquer la hausse de la masse monétaire M3 et la hausse du prix du pétrole pour souligner un risque de reprise de l’inflation, ce qu’on pouvait interpréter comme une annonce d’un relèvement du taux d’intérêt de la BCE, alors que le rapport 2003 de la BCE et les propres déclarations de Trichet à la presse niaient le danger que représentaient ces deux évolutions ?

Le président de la BCE me répond que son rôle est de maintenir l’ancrage des anticipations sur 2 % d’inflation, donc il lui faut régulièrement relancer des signaux de vigilance, et la combinaison des deux arguments compensait la faiblesse de chacun des deux. J’en conviens et lui rappelle que j’ai écrit un livre sur l’inflation, l’attribuant en effet à la superposition d’une "cause active", un conflit de répartition, et d’une « cause permissive », l’excès de monnaie de crédit. Mais je lui fais observer que beaucoup d’arguments militent pour anticiper une hausse durable du prix du pétrole. On va donc vers un conflit rente/salaires/profits qui se réglera certainement par une « marche » de hausse des prix, l’essentiel étant de ne pas déclencher une spirale inflationniste. Une hausse des taux n’est pas le meilleur moyen pour l’éviter, au contraire elle aggraverait le risque récessif du prélèvement pétrolier. Je lui conseille donc d’en appeler à la responsabilité des Etats et des partenaires sociaux pour régler ce "partage du fardeau". Il prend note de ma suggestion.

Finalement, le 7 octobre, la BCE ne touchera pas à son taux d’intérêt.

Ma journée du 5 se poursuit à un rythme trépidant, significative de ma difficulté à "me poser" pour écrire ce blog :

- À 14 heures : visite d’ONG ("L’appel de Genève") qui militent pour le bannissement des mines anti-personnelles, y compris par les mouvements de guérilla. On parle Colombie...

- À 15 heures : une réalisatrice d’ARTE, qui prépare le 8 mars 2005, vient m’interviewer à propos des "mouvements de pères" qui maintenant réclament le droit de limiter le droit à l’avortement de leurs partenaires ! Elle avait remarqué, je ne sais comment, mon vieil article, "La carte de voeu la plus répugnante du siècle".

- A 18 heures, redescente aller-retour à Paris, au siège des Verts français, pour discuter du référendum interne au Parti Vert Européen sur la constitution...

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve12

Haut de la page


Calendrier des blogs
<< octobre 2004 >>
lumamejevesadi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
29/10: Ecologie politique à Cuba
27/10: La Commission Barroso renversée avant d’avoir été investie !
26/10: Vote désastreux du Parlement européen sur la politique de la Banque Centrale
22/10: Le groupe Vert tient sa réunion à Istanbul !
17/10: Le Forum Social Européen de Londres
14/10: Enfin libre, Leyla Zana nous rend visite !
6/10: Les Afro-Colombiens
5/10: Mon rapport BCE mis en pièces !
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: