L’AG des Verts


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Dimanche 3 décembre 2006

L’Assemblée Générale Fédérale est un rite auquel les Verts se plient avec une régularité de métronome, tous les deux ans, au début du mois de décembre. Comme d’habitude, plusieurs motions d’orientation (représentées par des délégués élus à la proportionnelle du vote des militants en régions) doivent essayer d’opérer une synthèse politique. La particularité de cette année, c’est que, la désignation de notre candidate à l’élection présidentielle étant déjà acquise, il n’y a plus véritablement d’enjeu de pouvoir, ni de ligne. Donc chacun tient à faire "entendre sa différence", d’où le nombre de motions initiales. Mais en même temps il faut arriver à une synthèse en soutien à notre candidate.

Cette situation un peu particulière rend les négociations particulièrement pénibles : il faut absolument aboutir, et chacune des factions dispose donc d’un moyen important de chantage sur toutes les autres. Les années précédentes, ce chantage était souvent le fait du courant se baptisant lui-même « résolument ou véritablement écologiste ». Bien évidemment, il n’est ni plus ni moins écologiste que les autres Verts, mais se caractérise tout de même, au niveau du discours, par une insistance sur les aspects environnementaux, et dans la pratique, par l’usage sans scrupule de cette occasion de chantage nocturne. Cette fois-ci, ce courant a vu le ralliement d’un leader prestigieux, Yves Cochet lui-même, dont nul ne peut contester la sincérité du militantisme écologiste.

Comme les deux motions nonistes, dont on ne voyait pas bien les différences, fusionnent dès la journée du samedi, que les deux plus petites motions "crispent" tout le monde, le choix est relativement simple : ou bien une coalition à 4 incluant le courant des plus proches de Dominique Voynet, les deux nouveaux courants (Audaces, dans lequel je m’inscris avec Noël Mamère, et Espoir en actes), et le courant d’Yves Cochet, ou bien une synthèse des trois premiers seulement. Je suis plutôt partisan d’une fusion à quatre garantissant une plus large majorité autour de notre candidate. Mais le courant Espoir en actes, pour des raisons qui lui sont propres, refuse cette synthèse à 4 et impose (toujours à cause de l’obligation d’accord) une synthèse à 3, ce qui sur le papier donne une majorité de 56% permettant de faire adopter une motion d’orientation politique, mais pas une majorité à 60% permettant de donner une direction exécutive au parti.

La nuit du dimanche donne donc lieu à des scènes assez pénibles. Yves Cochet et ses plus sincères partisans ne comprenant pas pourquoi ils sont ainsi ostracisés. Je leur explique individuellement qu’ils paient ainsi, malheureusement, l’attitude de chantage qu’avaient depuis des années exercé les leaders du courant « résolument écologiste », leaders qui se voient par ailleurs reprocher une trop longue alliance en Languedoc-Roussillon avec Georges Frêche.

Le dimanche matin, le débat s’ouvre autour des différentes synthèses opérées dans la nuit. Comme prévu, la sous-synthèse noniste se pose en "plus social que moi, tu meurs". Une de ses oratrices n’hésite pas à vanter la dynamique des Comités du Non, malgré le scandale de la fraude électorale dans ATTAC, malgré la défection de Besancenot, malgré l’écœurement de José Bové. Elle nous lit l’insipide passage de leur programme sur la question du nucléaire ("débat démocratique etc."), en retrait sur ce qu’est déjà prête à admettre une bonne partie du PS, alors que les Verts savent très bien que le PCF, resté la principale composante de ces comités, fait campagne pour le lancement de l’EPR...

De son côté, le courant "résolument écologiste" cherche à soulever l’indignation des délégués hésitants en clamant « Imaginez l’effet dans la presse ! Nous, le courant véritablement écologiste et celui d’Yves Cochet, pourrions être mis dans l’opposition ! Vous faites le jeu de ceux qui voudraient présenter un autre candidat écologiste, comme Nicolas Hulot. »

Ce discours, comme à chaque fois, a le don d’agacer les autres Verts. Un des derniers à intervenir, je tente de mettre les choses au point.

« Depuis ce matin, je réponds à la presse qui se gausse de nos divisions : n’avez-vous pas salué comme une grande victoire l’élection à 60% de Ségolène Royal, ses deux concurrents Strauss-Kahn et Fabius se partageant le reste ? En avez-vous conclu que le PS est déchiré ? Eh bien nous allons vers une majorité qui fera 55%, autour du centre de gravité de notre parti, et autour de notre candidate, et il y aura également deux minorités se partageant le reste des voix. C’est tout à fait normal. Mais chez nous, l’existence de ces deux ailes autour d’un centre correspond à un vrai débat autour du problème fondamental de l’écologie politique : la question de l’articulation entre le social et l’environnemental.

Aujourd’hui les succès d’Hulot et du film d’Al Gore montrent que nos compatriotes et la presse comprennent enfin l’urgence de la crise écologique que nous dénonçons depuis un quart de siècle. Mais il y a plusieurs réponses possibles à cette crise, et les différences tournent autour de l’analyse des causes et des moyens de s’en défendre. Les plus riches peuvent très bien se protéger du réchauffement climatique en construisant des grosses voitures et des maisons bien climatisées, mais ces choix aggravent l’effet de serre pour les autres. Nous nous battons pour l’égalité sociale dans l’accès à un environnement sain. C’est un équilibre très difficile à maintenir entre l’exigence de justice sociale et l’urgence de sauver la planète. Il y aura toujours chez les Verts des gens pour dire « mais il faut avant tout s’occuper du social » et d’autres pour dire « il faut avant tout sauver l’environnement ». Les uns ne sont pas plus écolos que les autres. C’est tous ensemble que nous gagnerons. Car, comme nous l’enseignait René Dumont, il ne peut y avoir un bon rapport entre l’humanité et la planète que s’il y a un bon rapport entre les humains ! »

Bilan des courses : la synthèse à 3 obtient environ les 55% prévus. Prochaine étape qui semble insoluble sur le papier : arriver à réunir 60% pour élire une direction. Ce sera l’objet d’un prochain Conseil national interrégional à rebondissements dont les Verts ont le secret… En attendant, Dominique prononce un remarquable discours de clôture.

Post Scriptum

Retour à Villejuif : un courrier m’attend. C’est le bureau du Comité local d’ATTAC. Il « nous invite à prendre connaissance du message en pièce jointe. Nous espérons vous retrouver nombreux pour cette initiative. » La pièce jointe nous invite le 6 décembre à la réunion de « lancement du collectif unitaire pour une alternative populaire et anti-libérale, avec des citoyens, des associatifs et syndicaux, des élus locaux, dont Claudine Cordillot, maire, Gilles Delbos et Laurent Garnier, conseillers généraux, le Parti Communiste, la LCR, ATTAC et l’APEIS ». La ville est tenue par le PCF depuis des lustres, son maire fut suppléant de Marchais, sa successeure et les deux conseillers généraux sont communistes, etc.

Il était temps. La désignation de la candidate des collectifs du Non n’est jamais que le 10 décembre.

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve194

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 6 contributions à ce blog.
  • L’AG des Verts

    franchement Hulot ne se presentera jamais et vous le savez trés bien,presentateur tele une arnaque de grande envergure sponsorisée par les industriels de la pollution,son emission polluante et nulle ,les verts en moitié sont dans les collectifs unitaires et ont votés NON a cette Europe des commissaires ,le probleme c’est que vous êtes coupé des ecologistes de terrain et des acteurs de l’ecologie Europeenne que nous sommes et qui financons nous les expertises independantes, les associations de terrain,les scientifiques independants et vous rien,du blabla,le parti des Verdatres va disparaitre,Voynet zombie du PS qui a voté sous son mandat tout les textes sur OGM,etc,ca suffit,vous continuer dans votre bulle mentale a être a coté de se qui se passe en France un mouvement enorme des citoyens de gauche et alternbatifs et ecologistes de creer un autre monde et maintenenant, ou la peste brune europeenne prendra helas le dessus,bougez,changez,quand je vous lis je suis attére de voir dans quel monde vous vivez,
    Samedi 9 décembre 2006 à 12h25mn30s, par lumiere (anana@terrehumaine.org)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve194#forum1211
    • L’AG des Verts

      Je ne sais pas si nous continuerons à exister... ce qui m’interesse c’est de savoir si la planète terre pourra encore accueillir mon ou ma premièr(e) petit enfant(e) (et oui Louise-Michel et Emmanuel seront parents en juin 2007 !) et sans les Verts, cela me paraît difficile...

      voire impossible car nous sommes les seuls à avoir une réponse globale sur les moyens de lutter contre la dégradation de la planète : parce que les politiques publiques ont laissé aux individus le soin de dégrader la planète, seules les politiques publiques pourront, peut-être la remettre en état...et c’est pour cela qu’il faut un programme écologique et politique et non simplement environnemental.

      Et si nous sommes mal perçus c’est que nous sommes les seuls à avoir le courage de dire que cela sera difficile et que l’égoisme individuel va souffrir... bref des pleurs et des larmes... enfin, pour ceux qui aiment mieux leur confort à leur petits enfants, ce qui n’est pas mon cas, et vivre en reduisant mon empreinte écologique, sans trop sacrifier à mon confort, est tout à fait possible...

      Heureusement que votre discours, au ton d’extrème droite, bobo verdatre est l’épithète préféré de Marine LE PEN à mon égard..., n’est pas suivi par tous. Est-il possible en France d’avoir un discours mesuré et poli ?

      Je commence à en douter : que ce soit contre le TCE, contre le procés LIPIETZ ou contre l’existence même des Verts... c’est tout de suite les insultes ou la négation de l’autre...

      Je suis étonnée : la France, patrie des tribuns (d’une autre classe que FRECHE) ne sait plus polémiquer, ne sait plus écouter l’autre, ne sait plus respecter l’autre... bref le plaisir de faire de la politique disparaît...

      Enfin heureusement que certains pensent encore que l’avenir politique c’est les VERTS... y compris quand on a 16 ans... bien sûr c’est le site de Maïeul (VERT et CATHO...) le neveu d’Alain et mon fils... mais il n’est pas seul à le croire comme les nombreux liens de son site vers les "jeunes verts" vous le prouveront... si vous acceptez d’entendre ceux qui ne pensent pas comme vous.

      Hélène LIPIETZ


      Dimanche 10 décembre 2006 à 13h09mn05s, par hélène LIPIETZ (helene@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve194#forum1214
      • L’AG des Verts

        Je m’étais promis de ne plus intervenir sur ce site et pourtant je ne resiste pas ! Je suis faible...

        "Je commence à en douter : que ce soit contre le TCE, contre le procés LIPIETZ ou contre l’existence même des Verts... c’est tout de suite les insultes ou la négation de l’autre... Je suis étonnée : la France, patrie des tribuns (d’une autre classe que FRECHE) ne sait plus polémiquer, ne sait plus écouter l’autre, ne sait plus respecter l’autre... bref le plaisir de faire de la politique disparaît..."

        Je suis bien d’accord avec vous. Lors de ma dernière intervention ic, je me suis fait traité de troll par le propiétaire du site quand j’abordais un sujet qui me tient à coeur et sur lequel il est visiblement mal à l’aise : la démocratie directe. Tant qu’à aborder ce sujet encore une fois ici, je vais une nouvelle fois apporter un élément nouveau qui, si vous n’êtiez pas courant, devrait vous faire plaisir : les jeunes Verts suisses vont lancer tantot leur première initiative populaire, visant notamment à botter les 4x4 qui puirent hors des villes :

        http://www.jungegruene.ch/f/actuali...

        Est-ce que les verts, dans leur programme "changeons le monde" proposent des reformes consitutionnelles permettant aux citoyens d’utiliser leur vote pour autre chose que des elections (voter pour des personnes) ? Ben non ! Le message que m’envoie les Verts par le biais de leur programme, c’est "t’es trop bête pour voter sur des idées, toi misérable petit citoyen lambda (sur ce site on m’appelle aussi Caliméro !), contente toi des élections et ferme la ensuite". Comme c’est évidemment pas ma vision de la démocratie, je vais donc pas voter pour les Verts en 2007, bien que je partage un certain nombre d’idées avec eux (Décroissance de l’empreinte energetique, relocalisation des échanges...). Mais le sujet de la démocratie (tellement deliquescente en France) est bien trop fondamental à mes yeux. Le truc qui serait vraiment intéressant, c’est qu’un Vert m’explique pourquoi vous avez fait ce choix de garder une démocratie purement representative, mais la dernière fois, c’est à ce moment que je suis fait traiter de troll. Peut être qu’avec vous j’aurais un élément de réponse...

        "Et si nous sommes mal perçus c’est que nous sommes les seuls à avoir le courage de dire que cela sera difficile et que l’égoisme individuel va souffrir... bref des pleurs et des larmes... enfin, pour ceux qui aiment mieux leur confort à leur petits enfants, ce qui n’est pas mon cas, et vivre en reduisant mon empreinte écologique, sans trop sacrifier à mon confort, est tout à fait possible..."

        Les pauvres petits Verts mal-aimés... Je pense plutot que vous n’êtes pas très crédibles. Je vous donne deux exemples :
        - vous (les Verts) pronez le non-cumuls des mandats (comme je vous approuve !), mais un de vos députés (c’est à dire 33% de vos députés) a du mal à lacher l’un des siens et s’en étale dans les médias...
        - vous (les Lipietz) allez skier dans les usines à skis (Serre-chevalier) qui massacrent nos belles montagnes. Quand je vous avais interpellé sur ce point il y a quelques mois, vous m’aviez répondu que "oui c’est bien dommage" mais l’usine à skis donne du boulot à votre moniteur de ski qui vous a appris à skier... Pour des écologistes, c’est pas exemplaire.

        Au sujet des usines à skis, sachez que le massacre continue un peu plus au nord, à Flaine, en Haute-Savoie (http://flaine.courir74.com/). Peut-être avec un peu de votre argent... Mais ça donne du boulot aux conducteurs des bulldozers...

        Cordialement.

        Michel


        Lundi 18 décembre 2006 à 21h37mn59s, par Michel
        lien direct : http://lipietz.net/?breve194#forum1231
    • Le mouvement énorme

      Sur Hulot , j’espère que vous avez raison et qu’il soutiendra Voynet (qui s’est battue de toutes ses forces contre le productivisme de Jospin et n’a dû lui concéder qu’un OGM pendant tout son ministère.)

      Pour le TCE, comme vous avez pu le voir, les « Non de gauche » (à ATTAC ou dans les Comités « anti-libéraux ») se fichent totalement de nous sortir de cette Europe de Maastricht-Nice à laquelle ils ont condamnés un demi-milliard de femmes et d’hommes. Ce n‘est pas là-dessus qu’ils s’étripent…

      Dans le reste de l’Europe, les communistes italiens ou allemands commencent à reconsidérer la question : voyez mon blog au 15 décembre.

      Au passage : je participe au financement de la Fondation Copernic depuis son origine. Je regrette qu’elle n’ait pas trouvé le temps de comparer paragraphe par paragraphe le traité qu’elle a préféré (Maastricht-Nice) à celui établissant une nouvelle Constitution pour l’Europe.


      Dimanche 17 décembre 2006 à 02h39mn49s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve194#forum1230
  • L’AG des Verts

    Bonjour de Dijon où je suis revenu de Bordeaux. Bravo Alain pour ta capacité à analyser (en positivant) ce qui a pu apparaître parfois comme confus (pour les journalistes, certainement, mais aussi pour de nombreux militants). Je partage en tout point ton analyse, mais je m’interroge sur la méthode. Le cloisonnement en "factions" (pour reprendre tes termes) de notre parti n’est-il pas devenu contre-productif ? J’espère que la synthèse que nous avons trouvé ce week-end permettra de constituer une majorité politique suffisamment aguerrie pour surmonter les "susceptibilités" individuelles et que l’unité derrière notre candidate nous permettra de faire une campagne présidentielle riche de propositions. Mais pour cela encore faut-il comme tu le dis que nous soyons capables d’élire une direction tournée vers cet objectif. Ya+K comme dirait l’autre. En toute amitié. Philippe D.
    Vendredi 8 décembre 2006 à 09h47mn44s, par Philippe Delvalée (philippe.delvalee@wanadoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve194#forum1209
  • L’AG des Verts... version Latex !

    http://www.canalplus.fr/index.php?p... (Choisir l’emmission du Mercredi 6 Décembre)

    On y retrouve 3 protagonistes des verts : Dominique Voynet, Noel Mamère et.... Alain Liebig smiley smiley


    Mercredi 6 décembre 2006 à 20h14mn15s, par Pierre
    lien direct : http://lipietz.net/?breve194#forum1200
Calendrier des blogs
<< décembre 2006 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
23/12: L’accord CAN-EU. Les lycéens.
17/12: Les Verts et la « dynamique du Non »
15/12: REACH évidée. TV publicité. Re-Constitution. Energie.
10/12: Plein de débats. Retour à la Constitution.
6/12: Politis. Propriété intellectuelle.
3/12: L’AG des Verts
1er/12: Préfecture 75 et sans-papiers. Al Gore.
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: