ICV. Benoît XVI


Format d'impression Texte sans onglet Texte sans onglet
Lundi 18 septembre 2006

Samedi, journée à Barcelone pour la fête de Traball, journal de Initiative pour la Catalogne Verte. ICV est très spéciale : elle résulte de la fusion du Parti socialiste unifié de Catalogne, parti communiste né il y a 75 ans, d’autre communistes catalans passés par Bandera Roja, et de jeunes écologistes et féministes. C’est donc un parti Vert qui présente une continuité historique incomparable, qui s’enracine dans la tradition du mouvement ouvrier du siècle passé ! Au nom du Parti Vert Européen, j’étais allé le soutenir pendant la campagne européenne de 2004.

Je parcours l’allée des stands : une exposition montre l’histoire des femmes de ce mouvement. Ça commence avec la guerre d’Espagne, on voit l’exil vers les camps de la région de Toulouse (Gurs), la participation à la résistance française, la déportation en train, la lutte anti franquiste, les luttes populaires après la chute du franquisme… Je pense que toutes ces images font aussi partie de ma vie : pour la guerre d’Espagne, c’est des chansons, des livres ou des films (Pour qui sonne le glas, L’Espoir) les souvenirs d’amis d’origine espagnole. Pour les camps de déportation et la résistance, ce sont mes parents, et le passage du rouge au Vert, c’est moi. Le jeune camarade qui me guide, Ernest, me dit : « Oui, pour toi, c’est une histoire individuelle, pour nous, c’est une histoire collective ».

C’est vrai, et j’en profite. Je regarde les stands des différentes municipalités ouvrières que dirige ICV dans la banlieue populaire de la vallée du Llobregat. Qu’est-ce que c’est, la gestion verte d’un parti issu du mouvement ouvrier ? Eh bien, c’est très vert : leurs premiers thèmes sont très environnementaux (couvrir les autoroutes, planter des espaces verts, gérer correctement les eaux usées), puis vient le système d’aide aux personnes (tiers secteur, etc). Une bonne idée de ce qu’est l’écologie populaire, comme on la retrouve à l’Ile St Denis.

Les réalisations vertes de ICV

Nous avons un premier débat à propos d’un livre sur la gauche écologiste, La Izquierda verde, édité par Angel Valencia Saez (éd. Icaria, Barcelona). Puis c’est le meeting de clôture. Je joue le rôle de vedette européenne avant le discours du secrétaire général, Joan Saura. ICV a voté Non essentiellement parce que le TCE ne proposait aucune avancée pour les nations sans État. En revanche, quand le gouvernement socialiste de Madrid a négocié un nouveau statut d’autonomie de la Catalogne, ils ont voté Oui, contrairement à un groupe encore plus nationaliste qui, avec eux et le parti socialiste, gouverne la région, la Gauche Républicaine de Catalogne (qui a voté Non parce que "c’était pas encore assez"). Il semble que les effets du premier référendum aient été intégrés dans une attitude plus réaliste au second référendum…

Je commence mon intervention en ancrant mon histoire dans la leur. J’évoque comment, sous le franquisme, je rendais visite clandestinement à leurs militants d’alors, comment j’accompagnais des ouvriers espagnols dans les préfectures pour le renouvellement de leurs papiers. « Et maintenant, nous sommes une seule Europe, un seul espace politique de 460 millions d’habitants, des Iles Canaries à la Finlande ! Mais dans la Constitution de Maastricht Nice, cet espace politique est pratiquement vide. Toute la place est occupée par le marché. Nous avons eu des divergences, vous et nous, sur l’opportunité de se saisir des avancées du TCE. Ça, c’est du passé. Maintenant, tous ensemble, nous les Verts européens, nous devons préparer 2009, pour exiger un parlement constituant, pour une Europe sociale, écologiste, féministe et démocratique ! Un autre monde est possible, mais il est dans celui-ci. De ce monde-ci à l’autre monde, nous devons avancer pas à pas ! » Et Joan Saura enchaîne : « Oui, nous devons avancer pas à pas, etc ».

Dimanche matin, dans l’avion du retour, je découvre à la fois les « regrets » du pape Benoît XVI, et le fameux texte qui a mis le feu aux poudres. À première vue, il n’y avait effectivement pas de quoi fouetter un chat. Il s’agit essentiellement d’une réflexion sur la foi et la raison. Selon ce pape universitaire, la raison humaine est quand même analogue à la raison divine : "Ne pas agir selon la raison est contraire à la nature de Dieu". Et de dénoncer les thèses de ceux qui, comme Duns Scott ou Blaise Pascal, opposent un Dieu rationnel et un Dieu totalement transcendant dont la conception de la raison et du bien nous resterait incompréhensible.

Bon, c’est une thèse raisonnable, mais il reste vrai que, dans toutes les religions, il existe des gens pour dire : « Inch’Allah », ou « Les voies du Seigneur sont impénétrables », ou comme Woody Allen : « Si Dieu existe, j’espère qu’il a une bonne excuse ». Je pense que les juifs après la Shoah ne peuvent concevoir qu’un dieu radicalement transcendant à toute conception du rationnel ou du bien.

Mais la bizarrerie, c’est que Benoît XVI a choisi comme accroche une polémique entre un empereur philosophe de Byzance, Manuel Paléologue, et un philosophe persan de la fin du 15e siècle, et c’est une citation de Manuel Paléologue qui a mis le feu aux poudres : " Montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau, tu y trouveras seulement des choses mauvaises ou inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ". Et ça, c’est pas rationnel, pas conforme à la nature de Dieu, etc.

Bon, d’accord, ce n’était pas malin, car les chrétiens ne se sont pas gênés (en Amérique "latine"... ) pour imposer leur foi aux indigènes par la force de l’épée ! Mais le pape rappelle la Sourate "Nulle contrainte en religion" et prend ses distances avec le Byzantin : " une rudesse assez surprenante qui nous étonne".

Bref, pas une déclaration de guerre à l’Islam, plutôt une faute de com’, exploitée par les pouvoirs conservateurs du monde musulman, qui en rajoutent. Mais quand même, lisons la suite :

« Le rapprochement entre la pensée biblique et l’interrogation philosophique de la pensée grecque est un fait d’une importance décisive non seulement du point de vue de l’histoire des religions, mais également de celui de l’histoire universelle, un fait qui nous crée des obligations aujourd’hui encore. Il n’est pas surprenant que le christianisme, malgré son origine en Orient, ait en fin de compte trouvé son empreinte décisive en Europe. Nous pouvons l’exprimer également dans l’autre sens : cette rencontre a créé l’Europe et demeure le fondement de ce que l’on peut à juste titre appeler l’Europe ».

La bourde de Benoît XVI n’était donc sans doute pas un appel à la guerre sainte contre l’Islam, mais elle avait un sens géopolitique bien précis.

D’abord, il crédite la pensée grecque de singulariser le christianisme parmi les religions du Livre, et cite pour cela un empereur byzantin. C’est une fleur aux orthodoxes, dans une conjoncture où l’Église catholique essaie de renforcer ses tentacules vers l’Europe de l’Est. Fleur d’autant plus gratuite que les Byzantins avaient tous les moyens de réaliser cette synthèse entre la Bible et la pensée grecque, mais ils ne l’ont pas fait (ils ont plutot fait du christianisme une religion à mystères, furieusement orientale). C’est à des philosophes musulmans d’Andalousie, et notamment Averroès, que les catholiques doivent ce « miracle »…

Surtout, dans un texte qui se prétend un appel au dialogue interculturel, et au dialogue entre foi et raison, il trace une ligne de démarcation au sein des peuples du Livre, entre ceux qui, ayant épousé l’esprit rationnaliste grec, sont européens (les chrétiens), et ceux qui ne l’ont pas fait (les juifs et les musulmans)... et ne font pas partie de l’Europe !

Ce pape est quand même dangereux…

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve167

Haut de la page


Forum du blog

Il y a 8 contributions à ce blog.
  • [Hors sujet] Rhodia

    vous nous aviez parlé de Rhodia.

    Nouveau développement : L’indépendance de Rhodia envers Aventis mise en cause par Bruxelles

    Espérons que cette fois ce ne sera pas enterré.

    PS : Pierre Lévi, cité dans cet article, a démissionné de Faurecia en août 2006 suite à une affaire de corruption en Allemagne.


    Jeudi 21 septembre 2006 à 17h00mn23s, par PJ-BR (mail@pj-br.eu)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve167#forum1071
  • ICV. Benoît XVI

    de Jean-Michel :
    " ce pape est dangereux".. et son predecesseur donc ! quelle decouverte vraiment : un pape peut encore etre dangereux ! Mince !! Voyons voir en Afrique les ravages - les morts - dus a l’interdiction des preservatifs par notre ami JP2. Ce pape est dangereux.. ouahh ! grande decouverte ! abjecte..oui !
    Nietsche -magnifiquement commente par Gilles Deleuze dans son Abecedaire- recemment reedite en CD (mais c’est drole, on ne parle plus guere de GD, trop 68 sans doute, sauf a dire que meme en 68 et apres il n’etait pas beaucoup apprecie des militants maos) -parle des 3 figures qui, conjointement oppriment l’humanite :
    le pretre
    le juge et
    le tyran
    Qui est plus d’actualite aujourd’hui ? Ces 3 figures dominent plus que jamais notre monde et vouloir distinguer entre elles revient plus que jamais a les accepter toutes.


    Mercredi 20 septembre 2006 à 23h36mn16s, par jean-michel
    lien direct : http://lipietz.net/?breve167#forum1068
  • ICV. Benoît XVI

    Bonjour,

    je me permets de vous envoyer ces quelques remarques que la lecture de cette note n’a pas manqué de m’inspirer :

    je ne peux que me demander si l’ICV - qui vient de passer du statut d’observateur à celui d’adhérent plein et entier au sein du PVE - n’est pas l’arbre qui cache la forêt en Péninsule Ibérique. La formation Verte espagnole n’est pas présente dans beaucoup d’autres régions espagnoles (communauté autonome de Madrid et l’andalousie).

    Par ailleurs, je doute que l’intérêt que vous a procuré cette implication, vous pourriez la ressentir en rencontrant les Verts du Portugal créés par les jeunesses communistes au début des années 1980 et qui se sont toujours présentés sur les listes du parti communiste.

    Pourtant un espace politique existait au Portugal pour que s’épanouisse un parti Vert. Le bloc de gauche a été créé à ce dessin mais est membre du Parti de la gauche européenne et a appelé à voter Non au TCE quand il était prévu - avant son annulation - un référendum sur cette question. Peut-être connaissez vous Michel Portas leur représentant au parlement européen ?

    Dans tous les cas, merci pour le travail de divulgation - au bon sens du terme - des travaux du parlement européen.

    Ecologiquement vôtre.

    Paulo-Serge

    Militant des Verts Nord Littoral


    Mercredi 20 septembre 2006 à 13h44mn59s, par paulo-serge Lopes (lopesps@yahoo.fr)
    lien direct : http://lipietz.net/?breve167#forum1066
    • ICV. Benoît XVI

      Je dirais plutôt que c’est le baobab qui rafraîchit le Sahel…

      Depuis 20 ans on essaie désespérément d’avoir un parti Vert en Espagne. On les a aidé à réussir enfin à s’unifier au niveau Etat Espagnol, hors Catalogne (mais ils collaborent bien). Ce PV Espagnol a un autre élu (avec celui d’ICV) dans le groupe vert au PE, mais il s’est fait élire sur la liste du PS.

      Quant aux Portugais, c’est vrai qu’ils sont très satellisés par le PCP, ont voté Non, mais participent néanmoins au PVE.

      Michel Portas est un vieil ami qui m’avait invité à un débat dans l’Algarve au moment où ils sont sortis du PCP, mais là encore ils n’arrivent pas à s’extraire de la Maison mère et il siège à la GUE au PE.

      Bref, le communisme mène au Vert à condition d’en sortir…


      Mercredi 20 septembre 2006 à 21h58mn48s, par Alain Lipietz (alain@lipietz.net)
      lien direct : http://lipietz.net/?breve167#forum1067
      • ICV. Benoît XVI

        Bonjour Alain, bonjour à tou-t-es,

        Malgré la présence des députés David Hammerstein (vert élu sur la liste du PS espagnol) et de Raul Romeva (vert d’ICV élu sur la liste progressite-communiste d’Izquierda Unida), la situation des verts espagnols reste très précaire. Premièrement, il existe une véritable tentation (et tentatives réitérées) de la gauche communiste (Izquierda Unida) pour récupérer l’espace vert. Que cela soit en Andalousie, au Pays Basque, en Murcie, etc., la tactique de IU est d’ajouter le mot "Les Verts" (dans la langue régionale correspondante) après "Izquierda Unida". Seul petit problème : IU n’a toujours pas entamé (ni essayé) sa mue écologiste à l’image collective d’ICV ou individuelle d’Alain (comme dirait Ernest) tandis que le Parti Communiste Espagnol, otrhodoxe parmi les orthodoxes, reste parmi les piliers de IU.

        Deuxièmement, le nationalisme. D’une part, sur le plan politique, une tentative de nombreux groupes nationalistes de récupérer comme IU l’espace vert (Pays Basque, Pays Valencien, etc.). D’autre part, sur le plan pratique, la difficulté de créer une structure fédérale verte à échelle espagnole du fait de la prédominance des thèses nationalistes mettant en avant la souveraineté de chaque parti communautaire et le refus dommageable de fédérer les énergies (on retrouve le même problème bien sûr au niveau européen pour le PVE).

        Il y aurait certainement plus de facteurs qui pourraient expliquer le manque de visilibités des verts en Espagne (qui ont le même âge que les Verts français), mais il m’apparaît évident que si le Parti Communiste espagnol quitte IU et qu’il existe une réelle évolution visant à passer du nationalisme à l’écologisme (comme certains sont passés du communisme à l’écologisme), il y a une réelle possibilité de créer un mouvement politique vert intéressant en terres ibériques.

        Juste pour l’anecdote, la traduction de Iniciativa per Catalunya - Verds serait plutôt Initiative pour la Catalogne - Verts. Remarquez le guillement entre les deux qui indique que Verds n’est pas un adjectif sinon la marque de la fusion entre 2 partis : IC (Iniciativa per Catalunya) et (une partie seulement malheureusement) des Verds catalans (Els Verds - CEC).

        Florent Marcellesi

        Porte-parole de Berdeak - Euskadi (Les Verts du Pays Basque Sud)
        www.berdeak.org

        (la web était en panne technique cette semaine, au cas où si elle ne marche pas, attendez un ou 2 jours pour la consulter !)


        Vendredi 22 septembre 2006 à 17h05mn13s, par Florent (Berdeak) (fmarcellesi@no-log.org)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve167#forum1072
      • hors sujet

        Une phrase qui en dit beaucoup dans Politis de cette semaine n°918 21 septembre p6. Un message qui devrait t’intêresser. Elle est d’Alain Krivine à la fête de l’Huma. "Il ne faut pas avoir d’illusion. La gauche anticapitaliste n’est pas majoritaire. Si le "non" [au TCE] a été majoritaire c’est grâce au vote fasciste"...


        Vendredi 22 septembre 2006 à 18h11mn00s, par Cyril (cyril.di.meo@libertysurf.fr)
        lien direct : http://lipietz.net/?breve167#forum1073
        • hors sujet

          Ce doit être la première fois que Politis publie une info pareille ! ils vont se faire dénoncer pour "accuser la grande victoire populaire du 29 mai d’être un amalgame rouge et brun " !!


          Samedi 23 septembre 2006 à 13h00mn28s
          lien direct : http://lipietz.net/?breve167#forum1075
Calendrier des blogs
<< septembre 2006 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
28/09: Services publics : désastre à Strasbourg
23/09: L’insoutenable bonne conscience de la SNCF
21/09: Colombie, UICN, Biodiversité
18/09: ICV. Benoît XVI
15/09: Des socialistes insupportables
10/09: Moyen-Orient, Doha, Sncf, Ingrid : dures nuits à Strasbourg.
3/09: SNCF et Shoah : c’est reparti !
les derniers textes du blog du site
Les archives du blog
2014

:: juillet:
18:
:: juin:
3:
:: avril:
24:
:: mars:
22:
:: janvier:
15:
2013

:: décembre:
16: 2:
:: novembre:
17: 3:
:: octobre:
1er:
:: juillet:
27:
:: mai:
14:
:: avril:
25: 4:
:: mars:
19: 16: 11: 8: 4:
:: février:
3:
:: janvier:
26: 24: 22:
2012

:: décembre:
17:
:: novembre:
16: 1er:
:: septembre:
29: 17:
:: août:
4: 1er:
:: juin:
27: 16:
:: mai:
28: 17: 6: 5:
:: avril:
21:
:: mars:
21: 19: 17:
:: février:
23: 17: 10: 4:
:: janvier:
23: 12:
2011

:: décembre:
10:
:: novembre:
29: 21: 8: 7: 4:
:: octobre:
20: 14: 5:
:: septembre:
22: 8:
:: juillet:
15: 2: 1er:
:: juin:
27: 25: 21: 14: 6:
:: mai:
31: 23: 20: 17: 3:
:: avril:
3:
:: mars:
24: 21: 16: 8:
:: février:
23: 2:
:: janvier:
23: 12:
2010

:: décembre:
19: 12: 10:
:: novembre:
23: 22: 12:
:: octobre:
26: 5:
:: septembre:
9: 6:
:: août:
25: 17:
:: juillet:
13: 6:
:: juin:
30: 23: 16: 3:
:: mai:
31: 26: 13:
:: avril:
20:
:: mars:
29: 20: 12:
:: février:
26: 16: 8:
:: janvier:
28: 16: 1er:
2009

:: décembre:
22: 7:
:: novembre:
23: 15: 13: 7: 1er:
:: octobre:
23: 20: 12: 7: 5: 3: 1er:
:: septembre:
28: 25: 21: 13: 8:
:: août:
30: 24: 18:
:: juillet:
26: 24:
:: juin:
28: 10: 9: 6: 5:
:: mai:
30: 23: 17: 10: 2:
:: avril:
24: 20: 11: 5: 1er:
:: mars:
8: 1er:
:: février:
22: 13: 8: 6: 1er:
:: janvier:
21: 16: 10:
2008

:: décembre:
19: 14: 8: 1er:
:: novembre:
23: 19: 13: 5:
:: octobre:
26: 19: 12: 9:
:: septembre:
30: 21: 14: 7:
:: août:
31: 26: 19:
:: juillet:
14: 4:
:: juin:
29: 20: 14: 7:
:: mai:
29: 24: 18: 10: 5:
:: avril:
25: 19: 13: 5:
:: mars:
28: 21: 13: 6: 2:
:: février:
23: 9: 6: 4: 1er:
:: janvier:
24: 18: 11: 6:
2007

:: décembre:
21: 14: 9: 2:
:: novembre:
29: 25: 23: 22: 16: 9: 4:
:: octobre:
28: 26: 20: 12: 9: 7: 4:
:: septembre:
30: 29: 22: 20: 16: 12: 9:
:: août:
29: 19:
:: juillet:
31: 14: 8: 7: 1er:
:: juin:
28: 25: 18: 13: 11: 8: 3:
:: mai:
26: 19: 14: 12: 7: 5: 4:
:: avril:
27: 24: 20: 15: 13: 7: 2:
:: mars:
29: 27: 26: 24: 22: 20: 17: 11: 6:
:: février:
23: 17: 12: 9: 2:
:: janvier:
31: 29: 24: 23: 22: 21: 18: 13: 8: 6:
2006

:: décembre:
23: 17: 15: 10: 6: 3: 1er:
:: novembre:
30: 26: 22: 17: 16: 11: 10: 5:
:: octobre:
29: 27: 24: 12: 8: 6: 1er:
:: septembre:
28: 23: 21: 18: 15: 10: 3:
:: août:
27: 20:
:: juillet:
23: 15: 13: 9: 7: 1er:
:: juin:
26: 21: 12: 7: 3: 1er:
:: mai:
31: 28: 19: 16: 14: 8: 2:
:: avril:
27: 21: 18: 14: 7:
:: mars:
31: 26: 19: 10:
:: février:
25: 23: 21: 19: 17: 14: 10: 2:
:: janvier:
30: 23: 19: 15: 12:
2005

:: décembre:
22: 16: 8: 5:
:: novembre:
26: 23: 17: 13: 10: 6: 3:
:: octobre:
31: 27: 20: 16: 13: 11: 6: 5:
:: septembre:
29: 28: 25: 15: 13: 11: 8: 7: 5: 3:
:: août:
24: 5: 3:
:: juillet:
14: 13: 12: 8: 7: 6: 5: 4: 2:
:: juin:
29: 28: 25: 23: 22: 21: 20: 17: 13: 9: 6: 2: 1er:
:: mai:
28: 26: 15: 7: 5: 1er:
:: avril:
24: 15: 8: 6: 1er:
:: mars:
26: 10: 8: 5: 2:
:: février:
24: 23: 22: 17: 13: 2:
:: janvier:
31: 20: 15: 13: 12: 6:
2004

:: décembre:
15: 11: 8: 7: 6: 2:
:: novembre:
28: 21: 16: 6:
:: octobre:
29: 27: 26: 22: 17: 14: 6: 5:
:: septembre:
25: 24: 22: 21: 1er: