dimanche 19 novembre 2017

















Accueil  > Député européen (Verts, France) > Grandes batailles > L’Europe citoyenne, c’est par où ? (http://lipietz.net/?article57)

6 décembre 2000

Ressortissants italiens bloqués à la frontière française :
L’Europe citoyenne, c’est par où ?

GROUPE DES VERTS/ALE AU PARLEMENT EUROPEEN- Délégation Française

COMMUNIQUE DE PRESSE

À la veille du Sommet européen de Nice, le ministère de l’Intérieur français a fait montre de toute la considération qu’il porte aux citoyens européens.

En empêchant le passage de plusieurs centaines de militants italiens venus participer aux manifestations pacifiques qui se tiennent à l’occasion du Sommet européen de Nice, les forces de l’ordre françaises et italiennes contreviennent à l’accord de Schengen qui assure la libre-circulation des personnes. Refusant la proposition des militants italiens qui offraient de se laisser fouiller et de décliner leur identité en échange de leur passage, rejetant la demande insistante des différentes instances des Verts de leur laisser la voie libre, le ministre de l’Intérieur illustre parfaitement l’attitude plus générale des États européens à l’égard de la demande qui s’exprime dans les rues de Nice.

Nos chefs d’État et de Gouvernement préfèrent ainsi se perdre dans des négociations stériles plutôt que d’écouter les citoyens venus de toute l’Europe manifester leur désir d’une Europe dépassant l’ornière technocratique et libérale dans laquelle elle s’embourbe.

La Charte des Droits Fondamentaux de l’Union européenne qui doit être proclamée demain précise dans son article 45 que "Tout citoyen ou citoyenne de l’Union a le droit de circuler et de séjourner librement sur le territoire des États membres". Comment croire en la volonté réelle des États de faire de ce texte un élément fondateur d’une Europe des citoyens s’ils refusent au moment même où ils le proclament son application concrète ?

Nous demandons donc instamment aux autorités françaises et italiennes de respecter les droits de leurs ressortissants en matière de liberté de circulation et de manifestation lorsque, comme c’est le cas ici, l’ordre et la sécurité publique ne sont pas remis en cause. Nous exprimons notre solidarité avec les militants italiens injustement privés de leurs droits les plus élémentaires.

Des rues de Nice,

Danielle AUROI, Alima BOUMEDIENE, Hélène FLAUTRE, Gérard ONESTA, Alain LIPIETZ, Député-e-s au Parlement européen.


Voir la présentation de la situation.




Le blog
  • [18 juillet 2014]
    Gaza, synagogues, etc

    Feu d’artifice du 14 juillet, à Villejuif. Hassane, vieux militant de la gauche marocaine qui nous a donné un coup de main lors de la campagne (...)


  • [3 juin 2014]
    FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

    La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la (...)


  • [24 avril 2014]
    Villejuif : Un mois de tempêtes

    Ouf ! c’est fait, et on a gagné. Si vous n’avez pas suivi nos aventures sur les sites de L’Avenir à Villejuif et de EELV à Villejuif, il faut que je (...)


  • [22 mars 2014]
    Municipales Villejuif : les dilemmes d'une campagne

    Deux mois sans blog. Et presque pas d’activité sur mon site (voyez en « Une »)... Vous l’avez deviné : je suis en pleine campagne municipale. À la (...)


  • [15 janvier 2014]
    Hollande et sa « politique de l’offre ».

    La conférence de presse de Hollande marque plutôt une confirmation qu’un tournant. On savait depuis plus d’un an que le gouvernement avait dans les (...)


Tous les blogs

Derniers forums du blog
Mots-clés associés
D'autres articles de la même rubrique