mardi 24 octobre 2017

















Accueil  > Député européen (Verts, France) > Grandes batailles > Charte des droits fondamentaux > Le consensus tue la politique (http://lipietz.net/?article62)

14 novembre 2000

Droits fondamentaux
Le consensus tue la politique
La Charte est un mauvais exercice

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pierre Jonckheer, Député au Parlement européen (Belgique, Ecolo)

Strasbourg, le 14 novembre 2000

Je vote contre l’approbation de la Charte des droits fondamentaux principalement parce que je ne veux pas m’associer à une opération symbolique et médiatique qui vise à lancer un message d’identité et d’espoir auprès des opinions publiques européennes alors qu’il est largement bâti sur des faux-semblants.

La méthode consensuelle adoptée par les membres de la Convention a abouti, comme à l’habitude lorsque l’unanimité est imposée, à une Charte minimale dont la rédaction est emprunte de lacunes importantes et d’ambiguïtés.

L’idée initiale de la Convention était d’avoir un texte consensuel qui permettrait aux quinze gouvernements de le rendre contraignant par son incorporation dans les Traités. C’est finalement un marché de dupes qui a prévalu : le texte est effectivement faible et il n’est pas contraignant.

Les citoyens européens n’ont guère besoin d’une déclaration solennelle sur les droits fondamentaux qui leur sont par ailleurs déjà reconnus par des conventions internationales et par les ordres juridiques nationaux. Je ne pense pas qu’avec un tel résultat l’on convainque grand monde de l’intérêt de développer l’Union européenne. Tournons la page ! La Charte est un mauvais exercice. Trop de symbolique et d’unanimisme tuent la politique.

Pour que les citoyens se sentent concernés par l’Union européenne, ses politiques et ses institutions, il appartient notamment aux parlementaires de révéler davantage les choix cruciaux, les contradictions, les différences d’intérêts et de projets qui animent les acteurs économiques et sociaux sur la scène européenne.

L’actualité quotidienne - transport maritime ou farine animale - nous indique qu’il faut réguler et contrôler beaucoup plus les marchés et les opérateurs économiques et s’opposer aux intérêts établis de profit et de court-terme. Nous avons besoin d’une meilleure législation européenne au service d’une qualité de vie pour tous et de la solidarité sociale. C’est notre combat prioritaire pour que soit concrétisée dans des choix politiques l’affirmation de droits fondamentaux.


Voir la présentation de la situation.




Le blog
  • [18 juillet 2014]
    Gaza, synagogues, etc

    Feu d’artifice du 14 juillet, à Villejuif. Hassane, vieux militant de la gauche marocaine qui nous a donné un coup de main lors de la campagne (...)


  • [3 juin 2014]
    FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

    La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la (...)


  • [24 avril 2014]
    Villejuif : Un mois de tempêtes

    Ouf ! c’est fait, et on a gagné. Si vous n’avez pas suivi nos aventures sur les sites de L’Avenir à Villejuif et de EELV à Villejuif, il faut que je (...)


  • [22 mars 2014]
    Municipales Villejuif : les dilemmes d'une campagne

    Deux mois sans blog. Et presque pas d’activité sur mon site (voyez en « Une »)... Vous l’avez deviné : je suis en pleine campagne municipale. À la (...)


  • [15 janvier 2014]
    Hollande et sa « politique de l’offre ».

    La conférence de presse de Hollande marque plutôt une confirmation qu’un tournant. On savait depuis plus d’un an que le gouvernement avait dans les (...)


Tous les blogs

Derniers forums du blog
Mots-clés associés
D'autres articles de la même rubrique