lundi 11 décembre 2017

















Accueil  > Député européen (Verts, France) > Économie > Le pacte de stabilité > Débat avec le Commissaire Solbès-Mira (économie) (http://lipietz.net/?article1156)

par Alain Lipietz | 2 décembre 2003

Rupture du Pacte de stabilité
Débat avec le Commissaire Solbès-Mira (économie)
Monsieur le Commissaire,
je suis choqué par le légalisme avec lequel vous réagissez à la rupture du pacte de stabilité.

Vous vous indignez d’abord de ce que cette décision du Conseil marque une victoire de l’intergouvernementalité sur l’esprit communautaire. Permettez-moi de vous rappeler que ce Pacte est depuis sa naissance un fait intergouvernemental. Notre parlement n’a jamais eu à délibérer de son application, et ce n’était pas prévu. Son protocole d’application, ses "réglements du Conseil" ont été décidés à l’unanimité du Conseil. Et je fais observer à M. Karas (PPE), qui demande que le Pacte soit gravé dans le marbre de la Constitution, que c’est déjà le cas : le texte d’Amsterdam est intégralement repris dans la III ème partie, où il est précisé que son Protocole et ses règlements du Conseil ne sont modifiables qu’à l’unanimité des gouvernements !

Le Pacte est le fait du Conseil, et ce que le Conseil a fait, il l’a défait.

Quant au fond, ne nous menacez pas des sanctions de la BCE : M. Trichet a par trois fois, hier, ici-même, démenti les propos menaçants qu’on lui avait prétés. Et plutôt que de vous accrocher à des règles caduques, dont j’avais moi-même annoncé en 1997 qu’elles s’écrouleraient "dès la prochaine récession", mettez vous au plus vite au travail pour concevoir un nouveau pacte, intelligent, qui sanctionnerait l’endettement en période de croissance, et encouragerait l’endettement en période de récession.

Et n’opposez pas les grands pays "laxistes" aux "sages petits pays" qui peuvent jouer les bons élèves à la politique budgétaire constamment neutre : eux peuvent bénéficier en "free riders", en passagers clandestins, du soutien à l’emploi que constitue la politique contracyclique des deux plus grands pays de la zone euro. Où en seraient ces vertueux petits pays si la France et l’Allemage provoquaient chez elles une récession ?



À noter :

Voir le contexte.

Le blog
  • [18 juillet 2014]
    Gaza, synagogues, etc

    Feu d’artifice du 14 juillet, à Villejuif. Hassane, vieux militant de la gauche marocaine qui nous a donné un coup de main lors de la campagne (...)


  • [3 juin 2014]
    FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

    La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la (...)


  • [24 avril 2014]
    Villejuif : Un mois de tempêtes

    Ouf ! c’est fait, et on a gagné. Si vous n’avez pas suivi nos aventures sur les sites de L’Avenir à Villejuif et de EELV à Villejuif, il faut que je (...)


  • [22 mars 2014]
    Municipales Villejuif : les dilemmes d'une campagne

    Deux mois sans blog. Et presque pas d’activité sur mon site (voyez en « Une »)... Vous l’avez deviné : je suis en pleine campagne municipale. À la (...)


  • [15 janvier 2014]
    Hollande et sa « politique de l’offre ».

    La conférence de presse de Hollande marque plutôt une confirmation qu’un tournant. On savait depuis plus d’un an que le gouvernement avait dans les (...)


Tous les blogs

Derniers forums du blog
Mots-clés associés
D'autres articles de la même rubrique