mercredi 13 décembre 2017

















Accueil  > Vie publique > Mises au point > Cyberaction sharoniste (http://lipietz.net/?article879)

par Alain Lipietz | 17 juillet 2002

Cyberaction sharoniste
Depuis le matin du 16 Juillet, mon site est attaqué par une rafale de e-mail ultra-sharonistes s’en prenant à mon article : Visite à l’Autorité Palestinienne, 8 mai 2002.

Ces e-mails haineux et injurieux m’accusent d’ignorer les crimes terroristes islamistes, de nier que l’Union européenne finance le terrorisme, et d’accuser Tsahal de " violer les enfants ".
Le plus simple est de se reporter à mon texte. On appréciera où se trouve le sens de la nuance, dans ce simple compte rendu ou dans ces e-mail vis-à-vis desquels je me réserve les suites judiciaires appropriées, en particulier pour les insultes et menaces [1]. Il semble que cette " cyberaction " émane d’un groupe lié à la lettre Proche-Orient.info et au site de référencement Getzenews dont nous avions imprudemment (!) attiré l’attention en cherchant innocemment à faire référencer mon site.

Cela me donne l’occasion de revenir sur la question du " témoignage ". Je donne mon propre témoignage, et quand je rapporte celui de quelqu’un d’autre, je le dis [2].

Ainsi, j’ai constaté moi-même des faits, des destructions que nie l’article de Claude Lanzmann paru dans Le Monde à la même date. Je me suis rendu compte moi-même que des maisons de Naplouse, dévastées par Tsahal, alors que les habitants protestaient de leur totale innocence avec une sincérité non feinte, jouxtaient parfois la maison de " cibles " beaucoup plus évidentes : des responsables palestiniens qui m’accompagnaient. Comme je m’en étonnais, ils me firent remarquer des croix à la peinture placées de manière équivoque entre les deux maisons. Ils me firent comprendre que des indicateurs des forces d’occupation fourmillaient dans le camp, mais que leur collaboration pouvait être volontairement imprécise. Je tachais d’en savoir plus, pendant mon court voyage, sur ces " indicateurs imprécis ", jusqu’à ce que je tombe sur cette " juive pour la paix ", qui avait beaucoup enquêté dans les camps des territoires occupés. Elle m’a donné l’explication que je cite et qui m’a convaincu.

Je n’ai évidemment pas " recoupé " cette explication, je la livre comme telle. Je n’ai pas rencontré d’adolescent palestinien venant confier à un Français qui traversait le camp qu’il avait été menacé de torture et de viol et qu’il avait craqué, accepté de collaborer, et le faisait le plus mal possible. De même je ne donnerai pas ici le nom de la " Juive pour la paix " en question., parce que ce serait la désigner à l’un de ces " assassinats ciblés ".
Elle m’a convaincu, parce que je pouvais mesurer le sérieux de son enquête, son " manque d’intérêt " à en rajouter contre les forces de l’État Juif, et parce que toutes les forces d’occupation, face à un peuple révolté, procèdent ainsi pour " retourner des informateurs ", avec le même résultat. La conviction du vrai est un mélange de " vraisemblance" et de témoignages dignes de foi.

Refuser par principe le témoignage d’une juive pour la paix (soit parce qu’elle est juive, soit parce qu’elle est pour la paix), me semble au contraire relever de cet " hypercriticisme " dévoyé sur quoi se fondent aussi bien les négationnistes de la Shoah, Thierry Meyssan lorsqu’il récuse les témoignages des Américains qui ont vu un avion d’American Airlines s’écraser sur le Pentagone, ou même Claude Lanzmann qui nie l’intérêt d’aller voir sur place pour savoir si ce que disent les médias français des destructions de l’opération Rempart est vrai.

Sur cet hypercriticisme dévoyé à des fins idéologiques, voir mon article sur l’affaire Meyssan, où j’évoque aussi le cas de la torture en Algérie, de l’abandon des harkis, de " qui tue qui ? " aujourd’hui en Algérie, etc.




NOTES


[1Un exemple (sic) : From : "iton israel" generic@israsrv.net.il
Date : Tue, 16 Jul 2002 18:14:57 +0200
espece de fils de pute tu meriterai que cette ordure d arafat t encule a vehiculer des inepties apres ton voyage chez nous je crois que tu y prendrais du plaisir

[2Comme on peut le constater en lisant le texte incriminé, il est totalement abusif d’écrire et de dire, comme le colporte la cybercampagne et comme le fait le site Guysen Israël News : " Alain Lipietz, député européen, déclare : ’’les soldats israéliens violent les enfants palestiniens’’ " !
Je cite une personne sur mon site, comme eux me citent sur le leur, point. On pourra remarquer d’ailleurs que la personne que je cite ne parle pas des soldats (elle ne rentre pas dans le détail de quel service est chargé de retourner des indics palestiniens) ni d’enfants (à moins qu’enfant = mineur, pourquoi pas, à condition de le préciser !). Cette subtile double déformation vise seulement à me faire dire que Tsahal est une horde de pédophiles, et aux e-mail que je reçois, ça marche !

Le blog
  • [18 juillet 2014]
    Gaza, synagogues, etc

    Feu d’artifice du 14 juillet, à Villejuif. Hassane, vieux militant de la gauche marocaine qui nous a donné un coup de main lors de la campagne (...)


  • [3 juin 2014]
    FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

    La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la (...)


  • [24 avril 2014]
    Villejuif : Un mois de tempêtes

    Ouf ! c’est fait, et on a gagné. Si vous n’avez pas suivi nos aventures sur les sites de L’Avenir à Villejuif et de EELV à Villejuif, il faut que je (...)


  • [22 mars 2014]
    Municipales Villejuif : les dilemmes d'une campagne

    Deux mois sans blog. Et presque pas d’activité sur mon site (voyez en « Une »)... Vous l’avez deviné : je suis en pleine campagne municipale. À la (...)


  • [15 janvier 2014]
    Hollande et sa « politique de l’offre ».

    La conférence de presse de Hollande marque plutôt une confirmation qu’un tournant. On savait depuis plus d’un an que le gouvernement avait dans les (...)


Tous les blogs

Derniers forums du blog
Mots-clés associés
D'autres articles de la même rubrique