lundi 16 septembre 2019

















Accueil  > Vie publique > Articles et débats > « Fabius est illogique » (http://lipietz.net/?article1345)

par Alain Lipietz | 15 septembre 2004

le Parisien
« Fabius est illogique »
Entrevue
Tête de liste des Verts aux européennes en Ile-de-France, Alain Lipietz est partisan du oui.

Le Parisien : Laurent Fabius appelle à voter non à la Constitution européenne...

Alain Lipietz : Fabius est illogique : il critique la situation actuelle, c’est-à-dire le traité de Maastricht consolidé à Nice, avec son cortège de chômage, de délocalisations, d’impuissance. Or, si on vote non à la future Constitution [1], on en reste à ce traité, dont Fabius reconnaît lui-même qu’il est désastreux !

LP : Vous ne croyez pas à ses arguments ?

AL : Je crains qu’il utilise l’exaspération des gens qui souffrent de la politique actuelle de l’Europe pour se tailler une majorité dans le PS. Ce serait condamnable. Il faut prendre des positions sur l’Europe au nom de l’intérêt de tous les Européens, et en coordination avec les autres Européens.

LP :Pensez-vous que le non puisse l’emporter ?

AL : Tout à fait. Beaucoup voteront non, viscéralement, sur le thème : « On nous a tellement trompés sur l’Europe que cette fois-ci on ne se laissera pas prendre. » Je les comprends. Mais, malgré leur rage d’avoir été abusés, ils peuvent réfléchir : si le non l’emporte, on en restera aux traités de Maastricht et de Nice, qui gravent dans le marbre l’actuelle politique ultralibérale. Je ne dis pas qu’en votant oui tout ira bien. Mais la Constitution apporte des améliorations réelles.

LP : Les Verts aussi sont divisés...

AL : Oui. Le texte n’est pas satisfaisant. Il ne va pas assez loin dans le social. Mais pas question pour nous d’utiliser ce débat à des fins de politique intérieure. C’est donc un référendum à l’échelle des Verts européens qui fixera notre position, en fonction des intérêts des Européens et non pas des petits jeux politiciens.

Propos recueillis par Nathalie Segaunes




Sur le Web : L’article dans Le Parisien.

NOTES


[1Voir le texte complet (pdf, 72 pages).

Le blog
  • [18 juillet 2014]
    Gaza, synagogues, etc

    Feu d’artifice du 14 juillet, à Villejuif. Hassane, vieux militant de la gauche marocaine qui nous a donné un coup de main lors de la campagne (...)


  • [3 juin 2014]
    FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

    La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la (...)


  • [24 avril 2014]
    Villejuif : Un mois de tempêtes

    Ouf ! c’est fait, et on a gagné. Si vous n’avez pas suivi nos aventures sur les sites de L’Avenir à Villejuif et de EELV à Villejuif, il faut que je (...)


  • [22 mars 2014]
    Municipales Villejuif : les dilemmes d'une campagne

    Deux mois sans blog. Et presque pas d’activité sur mon site (voyez en « Une »)... Vous l’avez deviné : je suis en pleine campagne municipale. À la (...)


  • [15 janvier 2014]
    Hollande et sa « politique de l’offre ».

    La conférence de presse de Hollande marque plutôt une confirmation qu’un tournant. On savait depuis plus d’un an que le gouvernement avait dans les (...)


Tous les blogs

Derniers forums du blog
Mots-clés associés
D'autres articles de la même rubrique