jeudi 20 septembre 2018

















Accueil  > Vie publique > Apparitions publiques > Conférences, débats > Crise des banlieues, rapport aux services publics : les réponses du tiers (...) (http://lipietz.net/?article1754)

24 janvier 2006

Paris (75002) - 18h
Crise des banlieues, rapport aux services publics : les réponses du tiers secteur
Crise des banlieues, rapport aux services publics : les réponses du tiers secteur
Communiqué de presse

Avec la participation du groupe de travail « Banlieues » des Verts et la contribution du Cédis

Dans la série « 3 heures pour l’écologie »

 Jacques Boutault

 Maire du 2e arrondissement

a le plaisir de vous inviter à un débat public organisé par

Avec :

- Alain Lipietz, Député européen groupe Verts/ALE

- Joëlle Bordet, psychosociologue, auteure de Les jeunes de la cité, PUF, 1998

- Zinn-Din Boukhenaissi, délégué général du Comité National de Liaison des Régies de Quartier

- Gérard Greneron, secrétaire général du Conseil Européen des Syndicats de Police

- Mounira Mehiri, administratrice de Profession Banlieue, ancienne animatrice de Partenaires pour la Ville

La crise des banlieues de Novembre 2006 est d’une profondeur structurelle qui ne guérira pas en un jour, mais en traitant au fond les maux de notre société (exclusion, chômage, précarité, racisme, urbanisme concentrationnaire, etc.).

Cela nécessitera en tout état de cause un investissement massif de services publics de toutes natures (nationaux, locaux, associatifs...) dans ces quartiers. Or, constat particulièrement déplaisant pour les élus progressistes et écologistes, les jeunes s’en sont pris justement à ces services publics, parfois défendus par la mobilisation de leurs aînés : crèches, maisons de jeunes, autobus, pompiers... Bien sur, « ils brûlaient ce qu’ils avaient sous la main », et incendier une école ne signifie pas plus la haine de l’instruction que brûler un autobus l’hostilité aux transports en commun.

N’empêche : le manque de respect voire d’affection pour ces services coûteux traduit sans doute un rejet plus profond, en tout cas un manque d’identification à ces investissements sociaux au service, théoriquement, des habitants. La police en est bien sur l’exemple le plus caricatural.

Une autre conception de ces services (et notamment de la police) est elle possible ? Quel rôle pourrait y jouer le tiers secteur d’économie sociale et solidaire ?

Lieu

Mairie du IIème arrondissement
Salle Jean Dame
17 rue Léopold Bellan, 75002 Paris,
Métro : Sentier

Inscription

alipietz@europarl.eu.int




Sur le Web : L’intégralité des interventions
titre documents joints

Le blog
  • [18 juillet 2014]
    Gaza, synagogues, etc

    Feu d’artifice du 14 juillet, à Villejuif. Hassane, vieux militant de la gauche marocaine qui nous a donné un coup de main lors de la campagne (...)


  • [3 juin 2014]
    FN, Europe, Villejuif : politique dans la tempête

    La victoire du FN en France aux européennes est une nouvelle page de la chronique d’un désastre annoncé. Bien sûr, la vieille gauche dira : « C’est la (...)


  • [24 avril 2014]
    Villejuif : Un mois de tempêtes

    Ouf ! c’est fait, et on a gagné. Si vous n’avez pas suivi nos aventures sur les sites de L’Avenir à Villejuif et de EELV à Villejuif, il faut que je (...)


  • [22 mars 2014]
    Municipales Villejuif : les dilemmes d'une campagne

    Deux mois sans blog. Et presque pas d’activité sur mon site (voyez en « Une »)... Vous l’avez deviné : je suis en pleine campagne municipale. À la (...)


  • [15 janvier 2014]
    Hollande et sa « politique de l’offre ».

    La conférence de presse de Hollande marque plutôt une confirmation qu’un tournant. On savait depuis plus d’un an que le gouvernement avait dans les (...)


Tous les blogs

Derniers forums du blog
D'autres articles de la même rubrique