Calendrier des blogs
<< mai 2005 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
28/05: Derniers meetings, et on repart…
26/05: La campagne se tend
15/05: Les pépites du traité
7/05: Sans-papiers : Amère victoire
5/05: Dans l’antre du Non
1er/05: Bananes, Equateur, Roms, Droits de l’homme…

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Les pépites du traité


dimanche 15 mai 2005

La campagne s’accélère.
Je suis maintenant trop épuisé par mes réunions-débats à travers toute la France et trop peu souvent devant un ordinateur pour tenir correctement ce blog. Je me concentre plutôt sur des articles de fond que je mets directement sur le site. Par exemple : sur l’Otan, sur la date (...)


En réponse à :

> Traité et régulationnistes

mardi 24 mai 2005

Bonjour, et merci d’avoir attiré mon attention sur cette video que je ne connaissais pas !

Je l’ai mise sur mon site avec une pub pour le votre.

Comme je l’explique ailleurs, j’ai dû malheureusement liquider ma vie de chercheur en entrant au PE, les journées n’ayant que 24 heures malgré les lois Aubry. Je ne peux donc vous répondre.

Le comportement des régulationnistes sur Maastricht fut assez erratique (F. Lordon votant pour, moi contre etc). Aujourd’hui, j’avoue que je ne sais pas ce que font les autres, hors ceux que vous citez. Leur demander ?

Qu’en conclure ? que les raisons d’un vote n’ont pas toujours grand chose à voir avec les travaux d’un chercheur. En ce sens je suis plutôt du type de l’intellectuel au sens de Malraux : quelqu’un dont les idées engagent la vie. Pour moi, mes travaux sur l’espace et sur l’écologie, sur la régulation et contre Maastricht-Nice (et donc pour le TCE ) sont une seule et même chose... Ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes, je l’accorde.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.