Calendrier des blogs
<< mars 2008 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
28/03: Nouvelle gauche et non-cumul.
21/03: Changer de gauche dans une élection
13/03: Verts : la renaissance ?
6/03: Reyes. Aubervilliers. Sarkozy.
2/03: Ingrid. Municipales.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Nouvelle gauche et non-cumul.


vendredi 28 mars 2008

Tandis que l’air des Alpes fait du bien aux poumons de Francine, je milite par correspondance. Il faut par exemple répondre sur Agoravox aux attaques des partisans européens du Président Uribe contre ma prise de position en faveur du droit international lors du bombardement du campement de Reyes, (...)


En réponse à :

Objectivité vis-à-vis des Farc et des AUC

dimanche 30 mars 2008

Vous critiquez mon manque d’objectivité vis-à-vis des Farc, sans que je comprenne bien à quel écrit vous faites allusion ni même si vous me trouvez trop ou pas assez favorable aux Farc.

Il se trouve que je suis ami d’une femme qui fut la candidate de mon parti (les Verts) en Colombie, et que les Farc font mourir à petit feu depuis 6 ans dans des conditions atroces, qu’il ne s’est pas passé une semaine depuis ce jour de 2002 où je n’aie pris une initiative pour la sortir de là, dans l’indifférence – jusque tout récemment , cf mon blog - du Pt Uribe. Vous me permettrez de ne pas être tout-à-fait objectif à leur égard. En un mot : je les tiens pour une force particulièrement réactionnaire et dangereuse.

Quant aux paramilitaires AUC, vous pouvez faire vous-même un calcul objectif : selon les organisations de droits de l’Homme (ONG et Haut Commissariat de l’ONU), on peut leur imputer 60 % des violations des droits de l’Homme en Colombie, 25 % aux deux guérillas, le reste aux forces régulières. La justice colombienne distingue au premier examen une victime des AUC d’une victime des Farc par le fait que son cadavre porte (cas des AUC) ou non (cas des Farc) des traces de tortures.

C’est pourquoi l’UE a inscrit les AUC sur sa « liste des groupes terroristes » (mesure purement juridique qui donne par exemple le droit de saisir les biens supposés appartenir à ces organisations) plusieurs mois avant d’y inscrire les Farc et l’ELN.

Historiquement, les AUC sont la fusion de trois types de forces irrégulières et anciennes : les « vrais » paramilitaires (c’est à dire, comme dans toute l’Amérique du sud, les militaires opérant en s’affranchissant des règles du droit, parfois sous leur propre uniforme à peine camouflé), les sicaires des latifondiaires bananiers spécialisés dans l’assassinat des syndicalistes, les sicaires des narco-traficants. Non sans conflits entre les 3 composantes (cf mon blog sur Independencia à Medellin).

La meilleure solution selon moi est donc un accord humanitaire suivi de négociations de paix. Vous trouverez facilement sur ce blog au mot Colombie mes inlassables initiatives en ce sens , du moins celles que je peux rendre publiques.

Il restera (après la paix) le problème complexe de l’amnistie sans amnésie ni impunité. J’ai organisé un colloque spécialement à ce sujet, où vous trouverez l’analyse d’un Juge de la Cour Constitutionnelle colombienne.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.