Calendrier des blogs
<< juin 2006 >>
lumamejevesadi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
26/06: Le Non de droite à l’offensive
21/06: Attention ! Blog triste
12/06: Les X, Gergorin, Les Ecossolies, la Sncf
7/06: Victoire posthume de mon père à Toulouse.
3/06: Le PE a bon cœur . Tiers secteur.
1er/06: Pat chez les Verts. Toulouse et Arno Klarsfeld.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Pat chez les Verts. Toulouse et Arno Klarsfeld.


jeudi 1er juin 2006

Bien sûr, le couloir des eurodéputés Verts de Bruxelles est secoué par les nouvelles qui nous arrivent de Paris : le dépouillement du vote sur le choix de notre candidat à la présidentielle donne l’égalité entre Dominique Voynet et Yves Cochet ! Un mauvais gag, auquel nous sommes assez habitués au (...)


En réponse à :

Pat chez les Verts. Toulouse et Arno Klarsfeld.

lundi 26 juin 2006

Traiter l’avocat de la partie adverse de « jeune con » révèle la pauvreté de l’argumentation d’une groupie aveugle. Il ne suffit pas de ne pas être con pour être respectable : encore doit-on se servir intelligemment de son intelligence. Le camarade Lipietz, faux humble mais véritable notable gauche caviar, utilise son cerveau de polytechnicien fils d’ingénieur des mines et beau frère d’avocat pour chercher constamment à nuire à l’état de droit républicain, dont le maillon faible est traditionnellement la communauté juive.
Le procès contre la SNCF ressort d’un esprit de revanche collectif et héréditaire, notion blâmable, car porteuse de toutes les haines ethniques. Il ne manque pas une occasion de fustiger l’ « industrie de l’holocauste », n’hésitant pas à pétitionner en faveur de Norman Finkelstein en compagnie des plumes négationnistes les plus nauséabondes, lorsqu’il s’agit d’actions en nom collectif. En revanche il sait à merveille instrumentaliser cyniquement dans un esprit de concurrence victimaire, la souffrance des autres au profit de son tiroir-caisse et de son ego. J’ai personnellement été interné en camp de concentration, et j’ai vécu à l’âge de 2 ans le transport en wagon à bestiaux en juillet 1942. La majorité de ma famille n’a pas survécu à la déportation. Mais je n’ai jamais touché un centime de réparation pour mon préjudice corporel et moral, car j’estime que l’assassinat des 75.000 Juifs déportés de France ne doit pas constituer une source d’enrichissement personnel.
La « méthode » Lipietz est parfaitement illustrée par son action simultanée :
de conseiller du FLNC corse xénophobe et raciste anti maghrébin
de président du la commission pro-voile au parlement européen.
Ce qui est une approche étrange pour combattre communautarisme et antisémitisme.
sa signature au premier rang de la pétition des « Indigènes de la République », version franchouillarde de l’esprit de Durban, sentinelle avancée des suprémacistes ethniques du tiers monde partisans de l’éradication des Juifs.
Les contradictions systémiques de Lipietz, associant la joie de nuire à une posture victimaire geignarde, le rendent sciemment illisible, donc follement intéressant. La récupération démagogique de la cause palestinienne est censée lui ouvrir le vivier de l’électorat maghrébin, même si dans un éclair de lucidité il réalise que « l’antisionisme sert de plus en plus de masque "politiquement correct" à l’antisémitisme ».
Il ne faut pas qu’il s’étonne de recevoir des courriers méchants des victimes qu’il désigne à la vindicte de ses nouveaux amis.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.