Calendrier des blogs
<< septembre 2005 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
29/09: Tiers secteur à Forcalquier
28/09: Amertume turque, défaite ferroviaire
25/09: Retour à Bruxelles : Paquet ferroviaire et Colombie
15/09: Un peuple en grève contre lui-même
13/09: L’eau et la coca
11/09: Bolivie sous la neige
8/09: Santé des femmes : un échec du Parlement
7/09: Rayons solaires : travailleurs, la Droite vous cuit !
5/09: Retour sur les incendies
3/09: Tragique rentrée

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Bolivie sous la neige


dimanche 11 septembre 2005

Me voici à La Paz, deux ans après ma première visite. J’étais venu en Bolivie la première fois, seul, pour tâcher de comprendre cette étrange insurrection contre « l’exportation de gaz par le Chili ». Elle traduisait d’abord et avant tout un surgissement des masses indigènes sur la scène politique (...)


En réponse à :

Un peu raide...

samedi 1er octobre 2005

 ??????

Dans les archives du Parlement, je ne vois qu’une résolution du Parlement européen sur la chute de Gani, celle du 23 octobre 2003. Elle dit :

« C. considérant qu’au cours des dernières semaines, la Bolivie a été le théâtre de protestations, de mobilisations sociales, de manifestations, de révoltes et de troubles réprimés avec brutalité par les autorités, que ces incidents se sont soldés par plus de 80 morts, de nombreux blessés, ainsi que des pertes matérielles, forçant l’ex-président Sánchez de Lozada à présenter officiellement sa démission devant le Congrès,

D. se félicitant de la transition rapide intervenue en Bolivie avec l’élection du vice-président, M. Mesa Gisbert, aux fonctions de président, conformément au système constitutionnel en vigueur, ainsi que du retour de la paix et de la tranquillité dans le pays après la démission du président antérieur,

E. considérant le fait que de larges parties de la société bolivienne, en particulier les Indiens, les paysans, les ouvriers et les sans-emploi, sont largement exclus de la vie politique et économique du pays et revendiquent légitimement d’y participer,

F. rappelant que les peuples ont toute souveraineté sur leurs ressources naturelles, dont on ne peut disposer que moyennant la volonté populaire démocratiquement exprimée,

G. rappelant en outre que l’exercice du pouvoir démocratique ne justifie pas l’emploi d’une violence sans discrimination contre la population civile et que les autorités sont tenues de répondre juridiquement et politiquement des atteintes qu’ils portent aux droits de l’homme,

2. exprime ses condoléances au peuple et au gouvernement de la République de Bolivie pour les pertes en vies humaines et les autres préjudices personnels et matériels causés par la répression exercée à l’encontre des mouvements populaires de protestation, et condamne tous les actes de violence qui se sont produits ;

3. demande aux autorités d’informer au plus vite les familles du sort des personnes disparues et de relâcher rapidement toutes les personnes arrêtées abusivement pour avoir exercé le droit à manifester pacifiquement ; demande à l’OEA d’édicter des mesures conservatoires en faveur des dirigeants menacés du mouvement social, comme le député Evo Morales Ayma ;

etc... »

Je trouve assez curieux d’appeler ça « défense de l’assassin », mais bon, c’est peut-être une question de style.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.