Calendrier des blogs
<< mai 2005 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
28/05: Derniers meetings, et on repart…
26/05: La campagne se tend
15/05: Les pépites du traité
7/05: Sans-papiers : Amère victoire
5/05: Dans l’antre du Non
1er/05: Bananes, Equateur, Roms, Droits de l’homme…

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Les pépites du traité


dimanche 15 mai 2005

La campagne s’accélère.
Je suis maintenant trop épuisé par mes réunions-débats à travers toute la France et trop peu souvent devant un ordinateur pour tenir correctement ce blog. Je me concentre plutôt sur des articles de fond que je mets directement sur le site. Par exemple : sur l’Otan, sur la date (...)


En réponse à :

Traité et régulationnistes

samedi 21 mai 2005

Bonjour,

J’ai vu cette note apparaître sur votre blog vers 3h30 du matin : félicitations et merci pour l’attention que vous portez à vos lecteurs, votre lutte contre le sommeil vous honore.

Je vous ai ’découvert’ régulationniste il y a quelques jours en regardant la vidéo du Forum de la Régulation 2003. Coïncidence, vous y parliez déjà du traité constitutionnel (cf. lien) !

Ma question est la suivante : quelle est la position (s’il y en a une) de l’école de la régulation face au traité constitutionnel ? Je sais que Lordon vote non (difficile de l’ignorer), Amable et Palombarini aussi... mais qu’en est-il des autres ? Maurin, Piketty, Boyer, Aglietta ? Se sont-ils exprimés quelque part ? Je suis à l’étranger et je rate une grande partie de la presse, peut-être en savez-vous plus que moi.

Dans l’hypothèse où l’école de la régulation serait divisée, comment l’expliqueriez-vous ?

Je vous présente cette interrogation de façon condensée. Je serais heureux d’approfondir mes questions par email, si vous en avez le temps.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.