Calendrier des blogs
<< octobre 2011 >>
lumamejevesadi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
20/10: Hollande - Dette - Eva
14/10: Finalement je vote Aubry. Crise. Jobs.
5/10: Crise, Japon, Jardins, PS, Grünen... et Melike

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Hollande - Dette - Eva


jeudi 20 octobre 2011

Donc François Hollande sera le candidat du PS. Cela libère un espace pour le candidat du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon, et pour l’écologiste Eva Joly. D’un autre côté cela peut annoncer des difficultés dans la négociation d’un accord programmatique et électoral. D’autant que la crise s’aggrave, et (...)


En réponse à :

Lait et experts

mercredi 26 octobre 2011

ll ne faut pas confondre deux choses, les problèmes de santé humaine et ceux de l’environnement.

Les occidentaux ont coévolué avec leur élevage, ce qui fait qu’ils échappent au enzymes qui provoquent le sevrage des jeunes animaux et des jeunes humains (en dégoutant du lait). Les Japonais n’ont pas connu cette évolution et ne supportent plus le lait quand ils sont adultes.

Mais certains laits sont plus utiles et supportables que d’autres, notamment du point de vue cholestérol. Celui des chèvres et des brebis par exemple. Du coup les producteurs commencent à produire des fromages en dehors de leurs spécialités traditionnels (roquefort etc) pour couvrir le domaine gustatif du fromage de vache (camembert de chèvre etc) tandis que la recherche s’active à partir de protéines végétales (yaourt de soja... qui apporte les protéines d’un yaourt de vache élevée au soja sur 10 fois plus d’hectares !) .

Car coté environnement c’est plutôt la bête qui pose problème. J’ai cité la contribution des ruminants à l’effet de serre, mais aussi le rendement protéine est lamentable. Conformément à une loi générale de l’écologie, il faut 10 plus de surface pour produire les protéines animales que végétales (7 à 15 selon les protéines ) et d’autant plus que l’animal est haut perché dans la hiérarchie (le poulet tout en bas)

Donc les rapports de la FAO expliquent que oui, la Terre peut nourrir 10 milliards d’humains, mais à condition que la majorité continue à se passer de viande de boeuf. Toujours le syndrome du Capitaine Haddock dans sa fusée lunaire : le Blancs peuvent manger des steaks et de la crème fraiche à condition que le tiers monde se contente de légumineuses.

Cela se répercute déjà dans nos cantines : elles peuvent passer au bio tout en restant accessibles aux pauvres à condition de diminuer la viande. Le mardi, les cantines du 2e arrdt de Paris sont végé.

D’où la contre-attaque des lobbies qui viennent de faire interdire les menus végé dans les cantines.

Je ne connais pas ta documentation sur un lobby anti-lait de vache, contrairement au sociologue Scheffer qui a étudié la formation des nutritionnistes et repéré la poids du lobby laitier. Et je n’ai pas identifié de lobby anti-lait de vache, pourtant j’occupais un poste sensible. Il a fallu qu’on rame, même dans le groupe vert au PE, pour découvrir que certains experts et collaborateurs du groupe connaissaient les problèmes résultant du lait, mais n’osaient plus en parler. On a eu consigne de ne pas en parler pendant les élections européennes pour ne pas nuire à nos candidats de l’Ouest...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.