Calendrier des blogs
<< février 2005 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
24/02: Le Parlement vote pour le retrait de la directive Bolkestein
23/02: Ingrid et Juan Carlos
22/02: Rapport in’t Veld : confusion au parlement.
17/02: Le Parti Vert européen pour le Oui
13/02: Une semaine à Caracas
2/02: Bolkestein, int’Veld : une semaine en or pour les services

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Bolkestein, int’Veld : une semaine en or pour les services


mercredi 2 février 2005

Dés mardi midi, Jean-Luc Bennahmias (eurodéputé Vert de la commission sociale du PE) me prévient, rigolard : « Dans toutes les commissions, la directive Bolkestein est retoquée ». Mercredi, suivant une tradition déjà rodée (retirer un projet avant de se faire battre en plénière ! ), le président de la (...)


En réponse à :

Pourquoi travailler au PE ?

mardi 8 février 2005

Vrai pour la Bolkestein, mais pas pour le in’t Veld ! Encore une fois, ce rapport n’est, dans Nice, qu’un avis sans importance. MAIS en effet, nous avons dėjà le pouvoir de dire Non à la Bolkestein, de renverser la Commission, etc.

Si le PE n’avait , dans Nice, aucun pouvoir, ce ne serait qu’un fromage et un poste honorifique. Or, des gens y travaillent jour et nuit sous la pression de lobbyistes acharnės… Nous avons du pouvoir quand nous sommes en « codėcision », nous le partageons avec le Conseil, mais le TCE nous en donne deux fois plus souvent l’occasion.

Or le fait d’avoir deux fois plus de champs de compėtences a des effets meme sur le contenu de ce qu’on vote. C’est vrai jusqu’au sein du Conseil : je pense que si Gayssot a recherchė l’unanimitė sur le paquet Erika 1 (avec un compromis dėsastreux qui a permis le naufrage ultėrieur du Prestige), c’est qu’il craignait les reprėsailles danoises et anglaises dans les votes suivants à unanimitė obligatoire.

Pareil ici. Selon Nice, le rapport in’t Velt n’est qu’un avis sur la dėcision de la Commission. Il y a deux ans, tout le monde, meme les eurodėputės, se serait foutu de son contenu. Aujourd’hui, c’est la bousculade parce que, si le TCE passe, la dėfinition des services publics entre dans le champ de la loi europėenne à la codėcision. Donc le in’t Veld devient le brouillon de la « loi europėenne » prėvue à l’art. 122.

A part çà, tu as raison : les droits s’usent si on ne s’en sert pas. En fait le PE a deja le droit d’initiative lėgislative, en ce sens qu’il peut demander à la Commission de lui prėsenter un projet. Mais il ne l’a jamais utilisė ! La seule fois qu’il a essayė c’est sur la taxe de Tobin, mais il a ėchouė de quelques voix, celles des trotskistes français, sous prėtexte de ne pas « amėliorer le capitalisme ». On se rend compte aujourd’hui que leur problėme numero 1 ėtait de cacher l’utilitė de l’Europe, comme ils cherchent aujourd’hui à nier que le TCE donne un pouvoir d’initiative legislative aux mouvememts sociaux !


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.