Calendrier des blogs
<< mai 2006 >>
lumamejevesadi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
31/05: SIEG. Lituanie
28/05: Relâche au Venezuela
19/05: Les Lituaniennes. Premiers « retours » de Toulouse..
16/05: Evo à Strasbourg. Victoire à Toulouse
14/05: Vienne : le contre-sommet s’amuse…
8/05: Le Forum social européen d’Athènes. Le procès de Papa.
2/05: On re-manifeste !

Poster un message

En réponse à :

Evo à Strasbourg. Victoire à Toulouse


mardi 16 mai 2006

Lundi, le président bolivien, Evo Morales, sur le chemin du retour du sommet de Vienne vers La Paz, s’arrête au Parlement européen. La droite européenne, chauffée à blanc par les Espagnols du PPE, l’attend avec des mitraillettes. Son crime : il vient de nationaliser les réserves gazières et pétrolières (...)


En réponse à :

Evo à Strasbourg. Victoire à Toulouse

mercredi 14 juin 2006

Après avoir annoncé que je ne laisserais plus passer de texte antisémite sur ce forum, j’ai décidé de publier celui-ci, pour illustrer des formes plus douces mais néanmoins significatives. Cette personne (qui est passé par mon site, donc est au courant du dossier) n’aurait certes pas pris le clavier pour répondre au fait divers suivant : "Monsieur X, qui s’était cassé la jambe en tombant dans un trou sur une route départementale de la Haute Garonne parce que le service des routes n’avait pas mis de barrière de sécurité, a enfin été indemnisé après 60 ans de procès, expertises, contre-expertises, appels etc. M. X étant mort, comme tous ses enfants, et comme le Directeur départemental de l’équipement de l’époque, ses dix huit petits enfants se partageront cette indemnité". Cette personne n’aurait certes pas contesté le principe élémentaire de la continuité de l’Etat, et que toute condamnation de l’Etat retombe en définitive sur le contribuable de l’année où l’indemnisation est payée.

Si donc cette personne s’indigne aujourd’hui, c’est que quelque part ce sont les bénéficiaires de l’indemnisation qui lui paraissent "toujours" illégitimes. Comme lui parait illégitime le fait que ces fainéants de députés (qui travaillent pourtant bien plus de 35 heures et renoncent souvent à des métiers gratifiants et parfois plus rémunérateurs) soient salariés pendant la durée de leur mandat. Bref, ce qui est en cause, c’est ce que les pétainistes (ceux que l’on "continue à culpabiliser") appelaient "la Gueuse" (c’est çà dire la République elle-même), "l’anti-France", etc.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.