Calendrier des blogs
<< mars 2013 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
19/03: Evita Chavez ?
16/03: Le pape François et l’Église latino
11/03: PMA, GPA, Cathos.
8/03: Hugo Chavez
4/03: Cancer-Campus. Hessel. Charlotte.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Hugo Chavez


vendredi 8 mars 2013

Le président du Vénézuela, Hugo Chavez est mort, et sa mort est l’occasion d’un déchainement de louanges ou de condamnations.
Moi, je l’aimais bien. Je l’ai rencontré plusieurs fois, avant comme après ma nomination à la présidence de la Délégation du Parlement européen pour la Communauté andine, et j’ai (...)


En réponse à :

Chavez et les ombres de De Gaulle et de Blum

dimanche 10 mars 2013

Les politiciens de droite français auront bien du mal à nous décevoir. L’actualité telle qu’elle apparaît dans quelques grands médias les montrent régulièrement. Depuis un an, ils se précipitent sur le moindre os pour faire entendre leur dénonciations du gouvernement perçu comme un groupe d’amateurs et au fond comme illégitime. La force de leurs clameurs a pu surprendre mais on finit par comprendre le sens de ces bombardements et prendre la mesure de beaucoup de reproches. En regrettant que pas mal de médias acceptent de jouer paresseusement la même partition, celle des couacs où tout est mis au même niveau !

Voilà qu’une déclaration du réprésentant de la France aux obsèques de Chavez est l’occasion d’une nouvelle "remise en jeu"

Celui-ci a déclaré que d’une certaine façon,
il y avait du C. De Gaulle et du L. Blum dans ce défunt.
Et qu’on aurait aimé bien trouvé d’autres dictateurs (de cet acabit).

Remarquons d’abord, qu’Il avait pris la précaution de ne pas tirer un trait d’égalité entre Chavez et nos propres icônes historiques. Ce qui aurait du retirer le tapis sous les pieds de nos bruyants politiciens mais ils tirent même quand il y a peu de prise.

Le représentant français avait moqué la caractérisation de dictateur que certains tiennent à accoler à Chavez.

J’écoutais une émission de Les Matins de F-C cette semaine. Des intervenants expliquaient les bonnes raisons qu’ils avaient de ne pas qualifier Chavez de dictateur mais d’autocrate. Les nombreuses élections avaient été respectées par Chavez ce qui sied mal à un dictateur. On pourrait lui reprocher son action contre des télés certes…… Un témoin racontait l’avoir rencontré en visite au Conseil Constitutionnel à Paris, intéressé qu’il était par la Constitution de la V° République, un dispositif qui fait de notre République la plus présidentialiste, la plus autoritaire donc d’Europe et du monde occidental.

Aux yeux de l’histoire, la volonté d’indépendance nationale de De Gaulle et celle de Chavez sont terriblement ressemblante, non ? Et tous les deux ont vécu dans les habits d’un régime présidentialiste qui était à la taille de leur costume. Certains courants politiques français, de tous bords, avaient critiqué la dérive autoritaire gaulliste avant que certains de ceux-là acceptent (comme Mitterrand) les nouvelles règles du jeu. Il faudrait que ces politiciens de l’UMP s’en rappelle. Quoique ! Quoiqu’avec M. Estrosi, un ancien bébé-Médecin (ce curieux homme politique niçois qui a dû se sauver en Amérique du Sud pour échapper à la prison), un tel espoir est vain.

Quant à la comparaison avec Léon Blum, je ne sais qu’en dire. Mes connaissances historiques ne me le permettent pas. Mais tous les observateurs notent une forte réduction de la pauvreté sous la présidence de Chavez.

Claude


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.