Calendrier des blogs
<< mai 2012 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
28/05: Les législatives et le journalisme à la Nicolino.
17/05: Verts européens face à la victoire de Hollande. Ministères.
6/05: Première victoire
5/05: Bilan de campagne. ESS au Québec.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Les législatives et le journalisme à la Nicolino.


lundi 28 mai 2012

La campagne législative continue. Je fais un déplacement par jour en soutien aux candidatEs EELV, qu’ils ou elles soient « en autonome » ou en commun avec le PS. Je ne le raconte plus que sur mon mur ou sur ma page facebook. Et je constate que, dans la majorité des cas, un dissident PS leur est (...)


En réponse à :

Les législatives et le journalisme à la Nicolino.

vendredi 1er juin 2012

Bonsoir Alain,

On ne compte plus, dans la "sphère" écolo & objectrice de croissance, les dérapages de Fabrice Nicolino. Une façon comme une autre de se discréditer publiquement.

Moi ce que je souhaiterais relever, c’est autre chose. Et qui me chagrine.

De plus en plus souvent, et de la part de plusieurs "leaders" médiatiques EELV, on peut entendre cette étonnante formule (par exemple dans la bouche de Dominique Voynet dans la vidéo de soutien sur le site de Marine Tondelier) : LES extrêmes.

En une formule extrêmement ramassée, on met dans le même sac extrême-droite et gauche de la gauche (ou EG).

On peut bien sûr discuter des bilans comparés du national-socialisme et des pays de l’est ou des régimes asiatiques.

Mais nous savons tous qu’il ne s’agit pas de cela aujourd’hui : quand l’idéologie d’extrême-droite continue à se baser sur le rejet et la stigmatisation de tel ou tel bouc émissaire, la sensibilité de gauche radicale est, elle, bien loin de se référer au léninisme et encore moins à staline ou pol-pot.

Il y a donc une grande injustice à traiter celles et ceux qui se reconnaissant dans la gauche de la gauche (des Alternatifs au NPA en passant par les OC, le FDG...) sur le même plan "extrémiste" que les partisans de la droite ultra (ou dans la version "populisme de gauche et populisme de droite") .

Pourquoi cette confusion ?

Et surtout de la part de gens qui ont pour beaucoup partagé les espoirs (et les illusions) de la mouvance "marxienne" au sens large : toi, voynet, lemaire, billard et tant d’autres.

Je trouve cela dommage. Et peu honnête intellectuellement.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.