Calendrier des blogs
<< juillet 2011 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
15/07: Le 14 juillet de Eva Joly sera-t-il la Corse d’Alain Lipietz ?
2/07: L’affaire Nafissatou dans l’affaire DSK
1er/07: Sur le succès d’Eva Joly

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

L’affaire Nafissatou dans l’affaire DSK


samedi 2 juillet 2011

Pourquoi revenir sur le « retournement » de l’affaire DSK ? Personne (et surtout pas Hollande) ne pense que DSK ait la moindre chance d’en profiter pour gagner la primaire socialiste et l’élection présidentielle ! L’affaire est devenue un strict « fait divers ». Elle est même en train de perdre la (...)


En réponse à :

La thèse de la prostituée non payée.

dimanche 3 juillet 2011

Je commente ici ce qui est exposé dans le journal de référence de la classe poliico-intellectuelle française , Le Monde :
http://www.lemonde.fr/dsk/article/2011/07/02/nouveaux-soupcons-contre-nafissatou-diallo_1544117_1522571.html#ens_id=1522342

Je cite Le Monde : « Ces éléments proviennent dans leur grande majorité d’enquêteurs travaillant pour la défense de l’ancien patron du FMI. Celle-ci donne ainsi l’impression de distiller auprès de la presse les éléments qu’elle conservait pour le procès et qui visent à remettre en cause la crédibilité du témoignage de Nafissatou Diallo. Son but : obtenir, le plus vite possible, l’abandon des poursuites par le bureau du procureur Cyrus Vance (…) Selon ses informations, Nafissatou Diallo serait entrée sciemment dans la chambre du président du FMI, dont elle aurait su qu’il était un de ces "riches clients" susceptibles de payer pour une relation sexuelle. Le fait que cette relation ait eu lieu est le seul qui ne soit contesté ni par la défense ni par la plaignante. Cette dernière affirme que cette relation a été obtenue par la force. Le New York Post ajoute que c’est après cette relation sexuelle que les choses se sont dégradées. La jeune femme, réclamant un paiement, aurait essuyé un refus de DSK. Elle aurait insisté durant plusieurs minutes pendant que DSK se rhabillait dans la suite. Le quotidien indique que la plaignante aurait pu être bousculée durant cet échange. Selon ses sources, l’humiliation ressentie l’aurait décidée à se déclarer victime d’un viol. »

Voilà ce que dit Le Monde des accusations du NY Post.

Perso, c’est le plus cohérent des « story telling » que j’aie lu jusqu’ici, il rend compte de tous les éléments matériels connus jusqu’ici (sperme , traces de coup), et , comme le dit Le Monde, il réduit au maximum le désaccord entre les deux parties : il y a eu sexe, il n’a pas été rémunéré, et il n’y avait pas de la part de Ophelia volonté d’un rapport sexuel gratuit (si dans la première version de DSK « elle n’était pas attirante », on peut admettre que lui n’était pas « attirant » pour elle, on en discutera quand on aura sa photo). La seule différence est que : pour l’accusation, la violence a lieu avant (pour forcer) , pour la défense elle a lieu après (pour ne pas payer).

Ca ne nous oblige pas à y croire. C’est le « story telling » que la défense était obligée de bâtir une fois connues, peu à peu, les cartes en main du procureur. C’est vrai ou c’est pas vrai, mais c’est cohérent.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.