Calendrier des blogs
<< juillet 2011 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
15/07: Le 14 juillet de Eva Joly sera-t-il la Corse d’Alain Lipietz ?
2/07: L’affaire Nafissatou dans l’affaire DSK
1er/07: Sur le succès d’Eva Joly

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

L’affaire Nafissatou dans l’affaire DSK


samedi 2 juillet 2011

Pourquoi revenir sur le « retournement » de l’affaire DSK ? Personne (et surtout pas Hollande) ne pense que DSK ait la moindre chance d’en profiter pour gagner la primaire socialiste et l’élection présidentielle ! L’affaire est devenue un strict « fait divers ». Elle est même en train de perdre la (...)


En réponse à :

L’affaire Nafissatou dans l’affaire DSK

dimanche 3 juillet 2011

Les declarations de vendredi ont evidemment un retentissemenet sur le fond de l’affaire. Avoir comme plaignante une femme a la moralite plus que douteuse et qui ment au cours de l’instruction et devant le grand jury, ca fait effectivement tache et remet serieusement en cause la credibilite de sa plainte. En tout cas suffisamment pour que le DA demande une audience ! Si le DA, qui a tous les elements sous les yeux, pense que l’accusation n’est pas credible, je me demande comment vous pouvez vous permettre d’emettre un jugement sur le fond de l’affaire sans l’accuser de ne pas faire honnetement son travail.

Personnellement, je trouve la version de la prostituee non payee beaucoup plus credible que celle de DSK qui, sortant de sa douche, decide de violer une femme de chambre avant d’aller dejeuner avec sa fille puis de s’envoler pour une reunion certain d’etre au-dessus des lois.... Je vous rappelle que pour etayer un minimum cette version, on a invoque Freud pour depeindre un DSK qui se serait volontairement "suicider".

Quant au combat des femmes, il y a des lois et je crois en la justice de mon pays. Les craintes des feministes aujourd’hui ne sont que le resultat de leur propre recuperation imprudente de l’affaire. A force de crier au loup...

Cela etant dit, je ne comprends pas pourquoi nous n’appliquerions pas un principe simple : une condamnation = inelligibilite a vie, point final. Cela assenirait certainement notre vie politique (mais ne je ne vois pas quelle assemblee pourrait voter un tel texte....)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.