Calendrier des blogs
<< octobre 2010 >>
lumamejevesadi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
26/10: Retraites : le débat stratégique est ouvert
5/10: Retraites et immigrés : deux batailles décisives

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Retraites : le débat stratégique est ouvert


mardi 26 octobre 2010

C’est un peu la pause dans la bataille des retraites. On attend la manif de jeudi en comptant les station-services ouvertes. Occasion de réfléchir sur les problèmes stratégiques de la lutte. Deux axes : comment gagner ? que faire après le rejet du projet ?
Comment gagner : c’est une question de plus (...)


En réponse à :

Pas de vote sur le § 73 ?

mercredi 10 novembre 2010

Cher Monsieur

Permettez moi de vous rappeler que je ne suis plus député européen donc je n’ai pas tout suivi.

Le choix de demander ou non de procéder à un vote électronique nominal revient aux groupes politiques qui l’annoncent à l’avance au président de séance. Si ce n’est pas fait (à l’avance) , on peut gueuler "check !" pour faire vérifier un vote à main levé, mais le résultat est donné sans que les noms soient enregistrés. Le fait de demander ou non un vote nominal est donc très tactique. On peut s’en servir pour coincer les adversaires, ou au contraire leur laisser un "droit à la dissidence" (par exemple pour condamner Israel sans se faire traiter d’antisémite à domicile).

Si donc la GUE n’a pas demandé un vote nominal sur le 73 c’est soit qu’elle ne tenait pas à ce que son dédain pour la taxe de Tobin se sache (faire voter nominalement quelque chose signifie que l’on trouve ça important) soit que vraiment elle n’avait pas remarqué que c’était important. En l’absence d’info, j’ai l’impression que c’est le cas : le PCF a voté contre la taxe de Tobin par erreur, du temps de Francis Wurtz ça ne se serait jamais passé comme ça.

Enfin l’idée de garder les amendements rejetés : je l’avais demandé à l’époque à une copine qui travaillait au système internet du PE, elle m’avait répondu que ça ferait exploser le système ... Donc les centaines d’amendements rejetés sur chacun des dizaines de textes voté à chaque séance tombent dans les poubelles de l’histoire, vous pouvez les récupérer en consultant les "documents de séance" mais je pense qu’ils ne sont pas accessibles de l’extérieur.

Il est clair qu’un tel choix est lui aussi politique, il signifie que présenter un amendement en séance plénière - alors que la négociation a lieu depuis des mois en commission - vise à trouver un nouvel équilibre du texte, et pas à poser dans une posture pour la galerie nationale.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.