Calendrier des blogs
<< mars 2010 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
29/03: La fragile victoire de la gauche et l’avenir d’Europe-Écologie.
20/03: Veillée d’armes et premier bilan
12/03: Europe-Écologie : dernières impressions de campagne.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

La fragile victoire de la gauche et l’avenir d’Europe-Écologie.


lundi 29 mars 2010

Quelle dégelée ! mais quelle dégelée a pris le Petit Sarkusconi aux deuxième tour des régionales ! Espérons que, ce soir, Berluscozy aura pris la même gamelle en Italie.
Lundi dernier, dans son allocution, le Président élu engueulait carrément les Français, les traitant de girouettes, que lui « (...)


En réponse à :

Gamelle italienne

mardi 27 avril 2010

cette Ligue que les médias français, en écho à leurs homologue italiens, s’appliquent à présenter comme une droite populiste rénovée et gestionnaire, alors que son discours est encore plus radical que celui du Front National et ses pratiques violentes et souvent hors-la-loi. Plus que ses victoires (dans le Piémont elle n’a obtenu en fait "que" 15% des voix pour le parlement, et n’a su imposer son candidat comme celui de la droite qu’à la faveur des divisions internes du PDL), c’est sa normalisation qui est inquiétante, un peu à l’image du FPÖ autrichien dont même les parlementaires sociaux-démocrates n’hésitent pas à voter pour l’un des représentants à la tête de la chambre basse, au nom du consensus national.
Aujourd’hui il n’est pas paranoïaque d’affirmer que la Ligue fait danser Berlusconi et a un pouvoir disproportionné au sein du gouvernement, forte des partisans dont elle dispose au sein du PDL et de la paralysie interne du parti majoritaire. Bossi ne cache plus son ambition de prendre la tête de la majorité (Afin d’élargir la base électorale nationale, la "Padanie" vient d’être étendue jusqu’aux confins de la Sardaigne et de l’Abruzzo -au Sud-est de Rome la détestée, régions auparavant considérées par la Ligue comme débiles et arriérées : signe que l’ambition de la Ligue n’est plus strictement régionale), et les médias spéculent largement sur le "deal" qui aurait été conclu entre Berlu et Bossi à l’occasion de la préparation de la réforme constitutionnelle destinée à adopter un régime présidentiel à la française : au Cavaliere la présidence de la république, à Bossi la présidence du conseil.
L’Europe s’est émue lors de l’entrée d’Haider au gvt autrichien. Quand sera-t-il de l’Italie avec l’extrême-droite aux manettes ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.