Calendrier des blogs
<< mars 2010 >>
lumamejevesadi
28123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
29/03: La fragile victoire de la gauche et l’avenir d’Europe-Écologie.
20/03: Veillée d’armes et premier bilan
12/03: Europe-Écologie : dernières impressions de campagne.

Poster un message

En réponse à :

Veillée d’armes et premier bilan


samedi 20 mars 2010

Demain, le tour décisif, le retour de la majorité plurielle de 97 mais dans un tout autre rapport de force, avec l’écologie comme allié/rival incontournable du PS !
L’ « émulation courtoise » a tourné à l’avantage du PS. J’essaie dans un texte de mon site d’expliquer pourquoi (cliquer ici). Il faut (...)


En réponse à :

Séduire l’électorat de droite sans virer à droite

mardi 23 mars 2010

Je n’ai jamais dit que la faute venait de Duflot. Je ne suis pas dans la tambouille interne d’EE, je serai donc incapable de désigner qui que ce soit. Je constate juste qu’il y a un paradoxe. Point.

Mais l’actuel cours non-social des Verts me semble plus lié à la position de certains de ses actuels dirigeants

Possible, il n’empêche que si EE s’étend a des gens venus de l’écologie "ni ni" (comme certains on répondu à l’appel de Dany, avec qui tu ne semble pas tout à fait d’accord) on risque de se retrouver avec un programme peu social. Selon moi, l’écologie politique se doit d’être "social" (ie : augmenter la part des travailleurs dans les décisions économiques, par exemple avec l’ESS ; avoir des services publics universels de qualités pour tous (santé, éducation etc.).

On sait que le critère gauche-droite a varié selon les époques. Schématiquement :
 de la révolution à l’installation de la IIIème république (fin XIX) : la question du type de régime, de la +- grandes démocraties, des libertés politiques etc. A quoi s’ajoute la question religieuse.
 de la fin XIXème : le rôle de l’État dans la régulation des rapports sociaux, la question du poids respectifs du "monde du travail" et du "monde du capital" dans les système de production. Ce basculement n’a pu se faire que parceque la droite avec accepté, dans l’ensemble, le nouveau type de régime.
 l’ambition qui devrait être celle de l’écologie politique : la question de l’aliénation de la nature couplée à celle de l’aliénation par le travail. Le droit à un travail épanouissant, non stressant. LE droit aussi à un "non travail". Ce qui passe nécessairement par la question des rapports de force dans la sphère productive. Mais aussi l’impact environnemental de l’ensemble des décisions. Il n’est pas possible d’abandonner totalement l’ancien critère, puisque la droite remet systématiquement en cause les acquis liés au mouvement de gauche sur ce critère.

Cela explique la différence qu’on peut entendre sur ce que sont les verts / EE :
 une taupe de la droite au sein de la gauche (discours de certains gens du FDG.
 une pastèque (verts à l’extérieur, rouge à l’intérieur).

Qui sont deux discours assez opposés mais tout autant entendus.

Cet électorat peut repartir à droite au second tour, comme on l’a vu hier en Alsace, si ce n’est pas l’écologie qui représente la gauche.

Je ne sais pas, on n’a pas vu de situation où la liste de gauche était tenus par EE. Donc à voir ce qui aurait été le cas.

Le phénomène du report des voix à droite pourrait affaiblir l’influence de l’écologie sur la gauche dans certaines dans la mesure où certains de nos "alliés" pourrait ainsi minorer le poids de l’écologie politique dans les négociations.

En fait plus fondamentalement, ma crainte est qu’avec cette ouverture tout azimut, on se retrouve avec une nouvelle position "ni ni".

Si j’ai bien compris l’appel du 23 mars, l’idée est qu’à termes les verts soit remplacés par une structure appelé Europe Écologie. Quels serait la "chartre" (principes généraux) de cette Europe Écologie. Quid des questions social, mais aussi sociétale (sans papiers, sexualité etc.) ? Sera-t-elle établi au préalable, ou bien tout ce qui souhaitent adhérer à un "Europe Écologie" la fixeront-il ensemble ? Dans le second cas, ne risque-t-on pas d’avoir une chartre peu sociale, car composée par des gens "environnementaliste" ?

Ps : à joke, je n’ai jamais demandé de chanter l’international pour être de gauche. Ceci dit, je suis d’accord, qu’il n’est pas forcément nécessaire de se dire de gauche pour l’être.
PS2 : rien à voir (quoique) mais j’ai été surpris de voir que tu étais fan sur Facebook du Journal la décroissance, qui ne manque pourtant pas de tacler les verts et EE à tour de bras. Et ce n’est pas de la petite tacle. Je suis surpris.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.