Calendrier des blogs
<< août 2008 >>
lumamejevesadi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
31/08: Préparer la bataille de l’internet « libre »
26/08: Des Journées d’été Vertes mémorables.
19/08: Vacances culturelles. In Libro Veritas. Francine Ségeste

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Préparer la bataille de l’internet « libre »


dimanche 31 août 2008

Après les exaltantes Journées d’été de Toulouse, qui ont acclamé le projet de listes écologistes "parti vert -syndicalistes-associatifs", prélude à un "big bang de le écologie politique", coup de barre. La santé de Francine s’est brutalement détériorée. Du coup, je sèche la semaine de rentrée du groupe, (...)


En réponse à :

Préparer la bataille de l’internet « libre »

dimanche 7 septembre 2008

"Donc, il est urgent de créer, comme au moment de la bataille sur les brevets logiciels, un vaste front de l’internet libre. "

Ayant par le passé revendiqué mon activisme pour la constitution d’un tel front, je ne retire rien aux propos tenus ensuite, lorsque le débat était encore franco-français, expliquant pourquoi, à titre personnel du moins, je ne participerai pas à cette bataille et je n’inviterai personne à y participer.

La bataille des brevets logiciels a suffi à révéler suffisamment de vices dans nos institutions pour qu’il reste raisonnable de considérer infiniment plus urgent un changement radical desdites, notamment européennes.

C’est pour cette raison, comme expliqué dans diverses déclarations publiques, que de nombreux meneurs francophones de la bataille des brevets logiciels ont choisi de s’engager contre le TCE, et contre Lisbonne, son petit frère. Et s’engageront, je pense, à l’avenir, contre toute révision epsilonnesque des traités.

Nous savons tous deux que le texte français voté n’obtient pas le succès qu’il obtient au Parlement par la grâce de notre Président : mais tout simplement parce qu’il reflète l’état de négociations transatlantiques non-couvertes par la presse. Autrement dit : que ce qui fera force de loi en Europe s’écrit entre experts appointés, loin du regard des citoyens.

J4ai tant entendu, ici comme ailleurs, sans pour autant l’accepter, que la légitimité démocratique des fonctionnaires désignés par un chef de bureau nommé par un ministre choisi par un premier ministre choisi par un président élu valait celle du président élu que je n’ai désormais plus qu’un réponse : démerdez-vous avec les représentants légitimes du peuple au sens de vos institutions et pardonnez-moi de me réjouir si vous vous brûlerez les fesses de vos contradictions.

Tout ce qui a été proposé par Sarkozy et qu’il est question de transposer en Europe est sans influence significative sur le développement, donc, mondial, d’un patrimoine de techniques et d’outils librement accessibles par tous. Ce patrimoine contribuera infiniment plus sûrement au futur heureux de l’homme que toute la législation européenne. Par ailleurs, il semble que les politiciens européens dans leur ensemble, et notamment les Verts, aient besoin de quelques leçons quand aux contradictions internes au modèle de société qu’ils promeuvent.

Les disques de chanteurs que je n’écoutais pas ne me manqueront pas : et tant mieux s’ils vous manquent, puisque cela profitera au bonheur des générations à venir.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.