Calendrier des blogs
<< avril 2008 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
25/04: La fin du « consensus de Washington ».
19/04: PE : Un groupe Vert efficace. Césaire.
13/04: Batailles contre la droite, batailles écologistes
5/04: Planification européenne ?

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Batailles contre la droite, batailles écologistes


dimanche 13 avril 2008

Cette semaine, commissions et plénière à Bruxelles. Dommage, car le gros de l’actualité se passe en France : la bataille de la loi sur les OGM, les manifestations lycéennes contre la destruction de l’éducation nationale….
Europe
Les votes sur le « 3e paquet énergie et son Agence » ont été pour (...)


En réponse à :

De quoi vous plaignez vous.

mardi 15 avril 2008

« Et ce qui est épouvantable, c’est que Sarkozy sacrifie en priorité l’investissement d’avenir par excellence, l’éducation. Il n’est pas le premier de la droite à le faire : la dérive de la France vers le bas de la division internationale du travail en Europe date d’une trentaine d’années. Pendant ce temps-là, les nouvelles puissances émergentes de l’Asie de l’Est (Corée, Taïwan, Singapour etc) ont investi massivement dans l’éducation... »

M’enfin, il ne faut pas vous plaindre.

En votant pour Sarkozy, les français avaient « choisi » la ratification du TCE par voie parlementaire, à votre grande satisfaction. Eh bien, les français ont également « choisi » ide sacrifier l’éducation. Mais aussi la santé, la recherche, l’industrie la nature, « choisi » d’envoyer des corps expéditionaires en afghanistan etc...

Tout ceci était dans le paquet cadeau. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs

Et puis de toute façons, avec la surévaluation de l’euro, l’économie française fout le camp, alors il n’est plus nécessaire d’éduquer.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.