Calendrier des blogs
<< janvier 2008 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
24/01: Néo-colonialismes
18/01: Droit civil. Ingrid. Villejuif.
11/01: Clara Rojas libérée !
6/01: Jean le Globalisé

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Clara Rojas libérée !


vendredi 11 janvier 2008

La nouvelle est tombée jeudi soir entre deux réunions. Clara Rojas, candidate des Verts colombiens à la vice-présidence de la République en compagnie d’Ingrid Bétancourt, et enlevée avec elle en 2002, vient d’être libérée, ainsi que la sénatrice Consuelo Gonzalez ! On n’en sait pas plus, on ne sait pas ce (...)


En réponse à :

Du chantage en politique.

jeudi 17 janvier 2008

Bonjour

Je trouve qu’il est innexacte si vous voulez comparer le changeant par rapport à l’existant, de comparer le TME aux traités actuellement en vigueur seulement.

Pourquoi ? Car actuellement le droit qui régit nos vies ne provient pas uniquement des traités de Maastricht-Nice, il provient aussi de notre droit nationnal par exemple

Hors le Traité de Lisbonne organise un certain nombre de transferts de souveraineté par rapport aux traités de Maastricht-Nice, c’est donc bel et bien un certain nombre de changements par rapport à notre droit nationnal qui vont s’appliquer

Le référentiel que vous nous imposez en nous limitant à une comparaison TME / Maastricht-Nice tronque une bonne partie des questions que l’on devrait se poser dans une comparaison Changeant / Existant.

L’argument par exemple que le Traité de Lisbonne apporte des avancées démocratiques devient tout de suite beaucoup plus relatif quand on sort de votre référentiel et que l’on se place dans un référentiel plus global et plus pertinent comprennant aussi notre droit nationnal

En effet, vous ètes bien placé pour savoir qu’au niveau de l’UE, le pouvoir législatif est partagé entre la commission ( qui possède l’initiative législative ), le parlement et le conseil ( qui partagent le pouvoir d’amandement et d’adoption )
Mais vous savez aussi que dans un certain nombre de domaines le parlement est tout simplement exclu de l’acte législatif et c’est le conseil seul qui décide

Par ces transferts de souveraineté vers l’UE, nous transferons ainsi, dans un certain nombre de domaines, des pouvoirs qui appartenaient auparavant à notre parlement, vers le conseil, vers les gouvernements ...

Ces gouvernements, en tant que pouvoir législatif au niveau européen via le conseil, se retrouvent à écrire eux même des lois qu’ils executeront ensuite eux même au niveau nationnal, où ils représentent le pouvoir executif.

Si l’on considère que la démocratie nécessite une séparation des pouvoirs, nottement entre pouvoir executif et pouvoir legislatif, cette concentration accrue des pouvoirs entre les mains de nos gouvernements, entre les mains du pouvoir executif, n’est ce pas finalement une perte de démocratie ?


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.