Calendrier des blogs
<< janvier 2008 >>
lumamejevesadi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
24/01: Néo-colonialismes
18/01: Droit civil. Ingrid. Villejuif.
11/01: Clara Rojas libérée !
6/01: Jean le Globalisé

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Clara Rojas libérée !


vendredi 11 janvier 2008

La nouvelle est tombée jeudi soir entre deux réunions. Clara Rojas, candidate des Verts colombiens à la vice-présidence de la République en compagnie d’Ingrid Bétancourt, et enlevée avec elle en 2002, vient d’être libérée, ainsi que la sénatrice Consuelo Gonzalez ! On n’en sait pas plus, on ne sait pas ce (...)


En réponse à :

Non=Referendum ?

jeudi 17 janvier 2008

Pour ne pas encombrer ce forum deja tellement plein qu’une chatte n’y retrouve plus ses petits il faut faire attention à ce qu’on y ecrit et à ce qu’on vous y repond.

1. Il est faux de dire (et c’est tout le sens du débat sur ce forum depuis le debut) que ceux qui veulent le Non à Lisbonne veulent tous un referendum. Ceux qui (tels Fabius, Emmanuelli) voteront, sous une forme ou une autre, "Non à la modification de la constitution française" veulent ipso facto que le referendum sur la ratification du traité de Lisbonne soit constitutionnellement impossible, ce qui leur permet d’imposer à 500 millions d’Européens le Non à Lisbonne sans courir le risque d’un debat et d’un vote populaire.

2.Je n’ai pas dit que le ratification serait inéquitable, où avez vous lu ça ? Je suis pour, et par referendum !! J’ai refuté dès le début l’idée que l’on pourrait faire les deux votes en meme temps alors que le conseil constitutionnel a dit (suivant à la lettre 3 articles de la constitution, quand meme !!!) qu’il fallait réviser d’abord et poser la question de la ratification ensuite (ce qui parait conforme à la hierachie des normes du droit, dans toutes les constitutions du monde. Il y a à peine une generation, toute la gauche serait descendue dans la rue si Sarkozy s’etait permis d’organiser un plébiscite sur un texte inconstitutionnel. Triste époque.)

Vous trouvez equitable et "élégant", vous, un referendum à deux questions (1 Voulez vous reviser la constitution française ? 2 Voulez vous ratifier Lisbonne ?) où les partisans du Oui à la seconde question ne savent meme pas au moment où ils votent si leur Oui sert à quelque chose, vu qu’ils ne savent pas si le Oui l’a "auparavant" emporté à la premiere question , alors que les partisans du Non à la question 2 ont gagné même s’il y sont minoritaires, au cas où le Non aurait gagné à la première question ?

Le CC n’est pas encore assez pourri pour accepter ce genre d’entourloupe à la Napoléon III.

3. Vous considérez enfin que ce serait une victoire pour les democrates d’organiser un referendum sur la constitution française plutot qu’un referendum sur le traité (si Sarkozy veut bien...) : "ça revient au même". Je pense au contraire que si comme vous on souhaite que le peuple débate et vote de Maastricht, du TCE ou de Lisbonne, on organise un débat et un vote sur ces textes, envoyés par la poste à tous les électeurs , et non pas sur le texte proposé à Versailles et totalement incompréhensible, encore plus que le traité de Lisbonne en version non-consolidée, et qui ne fait qu’apporter les minuscules modifications de détail à la constitution française réclamées par le conseil constitutionnel.

La question de ce refrendum (exigé non pas, comme vous dites, par le CC qui n’a fait que rappeler la constitution, mais par les 40 % qui aurait bloqué la modification en Congrès pour empecher le referendum) sera en effet (puiqu’elle ne peut meme pas encore nommer le traité modificatif européen de Lisbonne) : "Acceptez vous que la Constitution française soit modifiée selon le texte ci-joint afin de satisfaire à la Décision n° 2007-560 DC du 20 décembre 2007 du Conseil constitutionnel ?").

Et là dessus les Fabius Emmanuelli, qui auront voté non à cette question à Versailles, expliqueront que maintenant ils votent Oui parce que ça permettra l’organisation d’un autre referendum, dont la question sera "Autorisez vous le gouvernement à ratifier le traité de Lisbonne dont vous trouverez le texte ci-joint" tandis que certains nonistes, comme vous, semble-til, qui préférez le résultat du "Non à Lisbonne" plutot que l’organisation d’un débat et d’un referendum sur ce sujet , diront "votons non à ce premier referendum, comme ça on empechera tout referendum subséquent sur la modification des traité de Maastricht Nice, les meilleurs pour le moment " ?

Pour écoeurer les gens de la démocratie directe (que nous, Verts, espérons développer), y a pas mieux...


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.