Calendrier des blogs
<< janvier 2008 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
24/01: Néo-colonialismes
18/01: Droit civil. Ingrid. Villejuif.
11/01: Clara Rojas libérée !
6/01: Jean le Globalisé

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Jean le Globalisé


dimanche 6 janvier 2008

J’aurais pu intituler ce billet « Bonne année quand même » tant elle a mal commencé : l’assassinat de Benazir Bhutto, la non-libération de Clara Rojas, le Kenya (siège du dernier FSM) à feu et à sang… Mais je vous les avais déjà présentés avant de partir en vacances, en Jordanie.
Jourdain
Francine (dont (...)


En réponse à :

Pourquoi le déficit de la France ?

vendredi 11 janvier 2008

Je ne vous ai pas modéré sur votre seul antiparlementarisme, mais sur l’ensemble de votre trollisme. Vous avez enfourché un nouveau troll sur le thème « l’euro est surévalué », ce que je dis sur ce site depuis bien avant que vous n’y interveniez (et je vous ai déjà répondu sur ce point avec toutes les références nécessaires). Vous êtes donc un pur trolleur n’ayant aucun intérêt pour quelque débat que ce soit, ils ne vous servent qu’à troller. Que vous ayez choisi (entre autres, je suppose) mon site pour vous y défouler m’honore, mais encore une fois perturbe les débats organisés qui s’y déroulent. Pourquoi ne trollez-vous pas ailleurs ?

Si je valide votre message, c’est que la question de la chute du dollar, dans une ambiance de reprise de l’inflation, pose en effet de graves problèmes que la BCE n’est pas seule à devoir traiter.

L’Allemagne conserve, avec la même monnaie, une balance commerciale positive, ce qui signifie que ses produits sont de qualité suffisante pour qu’ils restent demandés (et super-rémunérés) même à leur prix international.

On pointe ici le problème de fond : le formidable retard de la France dans sa politique de redéploiement industriel. Si la France perd en compétititvité, alors que ses travailleurs sont les plus productifs du monde en taux horaire, c’est que la qualité de ses produits laisse à désirer. Cela résulte d’une politique industrielle qui (je le dénonce depuis mes travaux des années 70-80, voir par exemple http://lipietz.net/spip.php?article593 et http://lipietz.net/spip.php?article522) joue le bas coût de la main d’oeuvre plutôt que la qualité, oppressant les fournisseurs plutôt que d’encourager le développement de moyennes entreprises capables de développer leurs départements de recherche et développement, négligeant la qualification professionnelle de ses salariés etc.

Ajoutons que le déficit d’un pays est la somme du déficit de ses agents ; or la politique de Raffarin-Villepin-Sarkozy, qui creuse les déficits des administrations publiques pour offrir des cadeaux au patronat, est la principale cause d’une dégradation après l’embellie du gouvernement Jospin.

Actuellement notre déficit commercial n’a aucune importance : l’euro nous dispense de « défendre notre monnaie ».. Si nous sortons de l’Euro, nous commencerons par une chute brutale du franc rétabli, correspondant à notre déficit actuel, d’où brutal bond inflationniste, d’où hausse brutale des taux d’intérêt (dans les années 80 c’était des taux à deux chiffres), d’où baisse brutale du pouvoir d’achat des ménages les plus pauvres (ceux dont le revenu est le moins indexé sur les prix et qui, n’ayant pas de patrimoine, doivent emprunter pour acheter etc)…


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.