Calendrier des blogs
<< octobre 2007 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
28/10: Un PE pronucléaire et antipesticide.
26/10: OMC, APE et TME
20/10: Une semaine à l’Est. Retour en grève.
12/10: Citoyens ou population ?
9/10: 2e succès climatique. Mer Noire. APE. Trichet. Ciné.
7/10: Débat monétaire.
4/10: Abeilles, BD et ciné.

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

Un PE pronucléaire et antipesticide.


dimanche 28 octobre 2007

Je reprends le récit de cette semaine surchargée. Un militant s’est plaint sur une liste verte de ne pas savoir le jour même ce qu’on avait voté sur les pesticides. Je rappelle qu’il existe un site du PE qui donne un aperçu journalistique sur ce qui se passe, et où les textes votés apparaissent très (...)


En réponse à :

Pour un referendum européen

mardi 30 octobre 2007

Citant un article paru hier dans le Guardian, Richard Corbett, (collègue travailliste d’Alain Lipietz), sur son blog,

http://www.richardcorbett.org.uk/blog/2007/10/interesting-point-by-peter-preston-in.html

rappelle aux Britanniques ce qu’il leur en coûterait de quitter l’Union européenne. C’est probablement aussi valable pour les Français !

"La route vers la sortie [de l’Union Européenne] est parsemée d’embûches : quatre décennies de "directives" à déchiffrer et à remplacer, réexamen des subventions accordées ou sur le point de l’être, accords concernant la pêche, l’agriculture, le commerce, l’immigration à renégocier. Ce ne sera pas comme casser sa raquette et quitter le court en colère. Ce sera une affaire extrêmement sérieuse et qui prendra beaucoup de temps"

Sans parler qu’il ne faut pas s’attendre à ce que nos partenaires fassent preuve de beaucoup de bienveillance à notre égard si nous décidions de claquer la porte de la maison que nous avons contribué à construire avec eux depuis des dizaines d’années. Ne comptons pas sur notre puissance économique : nous représentons moins de 10% du commerce de nos partenaires alors qu’ils représentent 62% du nôtre. Et une fois dehors nous n’aurons plus voix au chapître pour ce qui concerne les régles communes du marché commun - notre principal marché d’exportation aux règles duquel nos entreprises devront s’adapter de toute façon.
Il faut être écervelé pour proposer ce scénario. Cela explique peut-être pourquoi certains le proposent….


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.