Calendrier des blogs
<< juillet 2007 >>
lumamejevesadi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
31/07: Mélanges de juillet.
14/07: Staliniens, fachos et cathos contre le référendum européen.
8/07: Plein le dos. Jacques Robin n’est plus.
7/07: Grenelle de l’environnement : les pieds-nickelés du houèbe.
1er/07: Europe et écologie politique

Poster un message

En réponse à :

Plein le dos. Jacques Robin n’est plus.


dimanche 8 juillet 2007

Cette semaine, je sèche la réunion du groupe Verts/ALE à Bruxelles, sauf un petit saut pour… la fête du groupe. Et bien sûr, les entretiens usuels, délégation de notaires organisant leur colloque sur le développement durable, etc…
C’est que, outre Francine qui subit la 8e injection de sa chimio, je dois (...)


En réponse à :

Plein le dos. Jacques Robin n’est plus.

dimanche 8 juillet 2007

Cher Mr Lipietz,

Parfois, on s’use.
Puis, on repart.
Vous êtes de ceux qui sont animés d’une force de vie, Eros VS thanatos, incommensurable et inagotable, comme on dit en espagnol.

parce que votre vie "d’à coté" est pleine, et ça se sent ;t tant mieux.

Camus, un matin d’hiver, d’oublier d’être con et d’écrire :
« On ne vit pas que de lutte et de haine. On ne meurt pas toujours les armes à la main. Il y a l’histoire et il y a autre chose, le simple bonheur, la passion des êtres, la beauté naturelle ».

Et Sartre (j’imagine, en peignoir de satin mauve) de lui répondre, plus tard, qu’il n’y a rien hors de l’histoire et que tout est politique. Et Breton de pourfendre en ces termes sa tentative d’allier une forme de mesure (ca veut pas dire molesse) à la révolte dans L’Homme révolté : " La révolte une fois vidée de son contenu passionnel, que voulez-vous qu’il en reste ? Je ne doute pas que beaucoup se laisseront piper à cet artifice : on a gardé le nom et supprimé la chose ".

So what ? ce que je veux vous signifier, depuis ce coté ci du monde, c’est que des Edgar Morin, des Foucault, des negri, il n’y en a certes pas tous les 15 matins.
Mais au fond, ils ne meurent pas. Ils sont immmortels, proto-étants. Ils seront la.
et ils se réincarneront ou du moins feront des petits, une fois passée cette état de transition post-consumérise.
des figures de cette trempe, il est vrai, je n’en connais point d’autres.
mais ils ton et seront la, et c’es bien ça qui compte.

La preuve en est, que des milliers de jeunes de mon espèce, à Douala, a Colombo, a Medellin, a Pretoria, sont les mains dans le camboui, a essayer de mettre en place de vrais alternatives, des micro credits intelligents, des espaces du tiers secteurs dynamiques et stimulants tant économiquement que pour l’autoestime des populations exclues, sans que ce soit des joujous pour se faire plaisir.ils ont des incidences sur les politiques locales, parfois nationales, pour trouver des solutions durables aux défis de la survie. ils changent la vie.
et ils lisent ces auteurs, ils suivent ces discussions intellectuelles qui ne sont pas que branlette celeste.
et souvent, ils aiment bien les verts.et ils aimeraient bien un espace a la hauteur des enjeux, pas un vaste putrit d’égos aigries et mal lunés.
Ils ont en tout cas envie d’entendre des voix a la lipietz.
et quand on vous sent un peu abattu, on se presse vite pour vous dire que le monde réagit, aussi, et que des avancées considérables se donnet, aussi, sur notre planète.
sur les droits des femmes, des migrants, du salariat. aussi.
Animo Alain, courage.
Chente


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.