Calendrier des blogs
<< septembre 2006 >>
lumamejevesadi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
28/09: Services publics : désastre à Strasbourg
23/09: L’insoutenable bonne conscience de la SNCF
21/09: Colombie, UICN, Biodiversité
18/09: ICV. Benoît XVI
15/09: Des socialistes insupportables
10/09: Moyen-Orient, Doha, Sncf, Ingrid : dures nuits à Strasbourg.
3/09: SNCF et Shoah : c’est reparti !

Cliquez sur le smiley choisi

Poster un message

En réponse à :

ICV. Benoît XVI


lundi 18 septembre 2006

Samedi, journée à Barcelone pour la fête de Traball, journal de Initiative pour la Catalogne Verte. ICV est très spéciale : elle résulte de la fusion du Parti socialiste unifié de Catalogne, parti communiste né il y a 75 ans, d’autre communistes catalans passés par Bandera Roja, et de jeunes écologistes (...)


En réponse à :

ICV. Benoît XVI

vendredi 22 septembre 2006

Bonjour Alain, bonjour à tou-t-es,

Malgré la présence des députés David Hammerstein (vert élu sur la liste du PS espagnol) et de Raul Romeva (vert d’ICV élu sur la liste progressite-communiste d’Izquierda Unida), la situation des verts espagnols reste très précaire. Premièrement, il existe une véritable tentation (et tentatives réitérées) de la gauche communiste (Izquierda Unida) pour récupérer l’espace vert. Que cela soit en Andalousie, au Pays Basque, en Murcie, etc., la tactique de IU est d’ajouter le mot "Les Verts" (dans la langue régionale correspondante) après "Izquierda Unida". Seul petit problème : IU n’a toujours pas entamé (ni essayé) sa mue écologiste à l’image collective d’ICV ou individuelle d’Alain (comme dirait Ernest) tandis que le Parti Communiste Espagnol, otrhodoxe parmi les orthodoxes, reste parmi les piliers de IU.

Deuxièmement, le nationalisme. D’une part, sur le plan politique, une tentative de nombreux groupes nationalistes de récupérer comme IU l’espace vert (Pays Basque, Pays Valencien, etc.). D’autre part, sur le plan pratique, la difficulté de créer une structure fédérale verte à échelle espagnole du fait de la prédominance des thèses nationalistes mettant en avant la souveraineté de chaque parti communautaire et le refus dommageable de fédérer les énergies (on retrouve le même problème bien sûr au niveau européen pour le PVE).

Il y aurait certainement plus de facteurs qui pourraient expliquer le manque de visilibités des verts en Espagne (qui ont le même âge que les Verts français), mais il m’apparaît évident que si le Parti Communiste espagnol quitte IU et qu’il existe une réelle évolution visant à passer du nationalisme à l’écologisme (comme certains sont passés du communisme à l’écologisme), il y a une réelle possibilité de créer un mouvement politique vert intéressant en terres ibériques.

Juste pour l’anecdote, la traduction de Iniciativa per Catalunya - Verds serait plutôt Initiative pour la Catalogne - Verts. Remarquez le guillement entre les deux qui indique que Verds n’est pas un adjectif sinon la marque de la fusion entre 2 partis : IC (Iniciativa per Catalunya) et (une partie seulement malheureusement) des Verds catalans (Els Verds - CEC).

Florent Marcellesi

Porte-parole de Berdeak - Euskadi (Les Verts du Pays Basque Sud)
www.berdeak.org

(la web était en panne technique cette semaine, au cas où si elle ne marche pas, attendez un ou 2 jours pour la consulter !)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.